Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

11 juillet 2006 2 11 /07 /juillet /2006 07:36

pluie.jpgNous devrions en France, obliger les maisons neuves à intégrer des cuves de récupération des eaux de pluie, à l'image de ce qui se fait en Belgique ! En effet, ce système est maintenant très performant et particulièrement écologique.

Plusieurs avantages sont à mettre en avant. Tout d'abord, en collectant les eaux de pluie, vous bénéficiez d'une source d'eau quasi permanente pour arroser si nécessaire votre jardin ou laver votre voiture. De plus, cette eau peut être utilisée pour vos sanitaires. Enfin, lors de gros orages, les cuves de récupération d'eau de pluie permettent de retenir une partie des précipitations, régulant et soulageant ainsi les canalisations et égouts classiques.

Alors, même si les différentes compagnies travaillant dans l'univers de l'eau se voient priver de revenus lorsque les particuliers mettent en place ce système de récupération de pluie, elles devraient encourager cette pratique, permettant de soulager un peu nos nappes phréatiques qui sont de plus en plus souvent à des niveaux inquiétants.

Published by Grégoire - dans Ma maison d'écolo
commenter cet article
10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 06:56

Dans le désert de Namibie, des zoologues britaniques ont découvert récemment un scarabée constitué de telle sorte qu'il arrive à recueillir sur sa carapace l'humidité des nappes de brouillard. Les goutelettes minuscules s'agglutinent pour ensuite former des gouttes plus grandes, lesquelles roulent alors le long du dos de l'animal, jusqu'à sa bouche.

Et bien, des chercheurs ont cherché à copier la nature en mettant en place un système équivalent, mais à plus grande échelle, permettant ainsi de collecter l'eau disponible dans le brouillard. Ce système pourrait être installé sur le toit des immeubles ou sur les toiles de tente et pourrait, dans certaines régions du monde, être un complément important et nécessaire quand à l'accès des populations à l'eau.

Comme quoi, dans notre monde où nous pensons tout savoir ou tout maitriser, il est important d'observer et de comprendre la nature......nous avons beaucoup à en apprendre.

Published by Grégoire - dans Nature
commenter cet article
9 juillet 2006 7 09 /07 /juillet /2006 13:44

Il est toujours surprenant de lire dans la presse des articles de première importance et de se rendre comtpe que cela ne suscite aucune émotion....

La semaine dernière, dans le quotidien Le Monde, un article était consacré aux travaux de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture). Il était dit que d'ici 2025 (Bref, demain), il semble très difficile de pouvoir subvenir aux besoins des 7 milliards d'habitants de la planète. Bien évidemment, très peu de réactions à cela....on préfère parler du foot ou du tennis.....

Je vous invite à suivre de manière plus régulière les rapports qui peuvent provenir des Nations Unies ou des grands organismes internationaux qui font souvent oeuvre de prospective.....certes, rarement suivis mais c'est intéressant de voir que les grands experts internationaux tombent en général d'accord sur les maux de nos sociétés mais que leurs recommadations ne sont quasiment jamais suivies...et pour cause, cela pourrait remettre en question de nombreuses choses dans nos sociétés occidentales.

L'information est souvent présente mais nous ne le savons pas toujours.

Voici 2 sites intéressants : www.fao.org ou encore www.un.org/french/millenniumgoals/

Published by Grégoire JACOB - dans l'écolopolitique
commenter cet article
8 juillet 2006 6 08 /07 /juillet /2006 14:59

Je ne sais pas si vous avez déjà eu l'occasion d'aller en Suède, pays que l'on présente comme un modèle, mais la place de l'automobile est .......plutôt bien gérée.

Tout d'abord, il faut savoir que dans les villes, lorsque vous vous garez, il va falloir payer.....et ce, aussi bien la nuit que le dimanche. Certes, les tarifs sont adaptés suivant les heures et les lieux où vous vous garez mais ...il faut toujours payer, ce qui semble normal compte tenu de la pollution engendrée par les automobiles. Ensuite, afin de fluidifier au maximum le trafic, différentes places pour se garer sont possibles : des parkings souterrains ou couverts, des places de livraison (que TOUT LE MONDE RESPECTE), des places pour les handicapés (que TOUT LE MONDE RESPECTE) et des places gratuites pour une durée limitée (allant de 10 à 30 minutes). A partir du moment où tout le monde respecte les règles, tout se passe pour le mieux.

Par ailleurs, dans les villes, les transports en commun sont prioritaires à tous les niveaux. Ensuite, le maillage est très intelligent et particulièrement compétitif par rapport à la voiture.

Dernier élément, les routes d'accès aux villes. En général, lorsque vous pénétrez dans les centres des villes suédoises, les routes sont peu larges et à une seule voie. Lorsque vous sortez des centres villes, c'est l'inverse......il y a au moins 2 voies .....Bref, tout est fait pour vous inciter à utiliser d'autres modes de transports que la voiture, ce qui fait que la vie dans ces villes est très agréable et supportable.

Des idées certainement à prendre et à mettre en application dans nos villes françaises.....

7 juillet 2006 5 07 /07 /juillet /2006 06:38

Vous aurez noté que le prix de l'essence ne cesse de grimper et que, qu'on le veuille ou non, cela ne fera qu'empirer, compte tenu des problèmes géopolitiques, de la forte demande des pays émergents et des réserves pétrolières qui vont petit à petit se tarir.

Alors, plutot que de se lamenter sur ce prix qui augmente....passez à l'action et repensez dès maintenant vos modes de transport.....d'autant plus que nous sommes en plein été donc, il est facile de prendre le vélo pour aller acheter les citrons qui nous manquaient pour la recette de jour, ou encore d'aller à pied chez les amis, qui finalement, n'habitent pas si loin que ça.

Je pense que pendant toutes ces périodes, les entreprises devraient également nous sensibiliser et peut être inciter les salariés à faire du co voiturage ou à venir en transports en commun.

Bon, je vous laisse car je vais enfourcher mon vélo, pour aller acheter du bon pain bio, histoire de bien commencer la journée !

Published by Grégoire - dans l'écolonomiste
commenter cet article
6 juillet 2006 4 06 /07 /juillet /2006 07:06

Vous comme moi, vous savez que consommer des fruits et légumes bio est une des solutions pour améliorer notre environnement. En effet, l'agriculture bio ne fait appel à aucun pesticide et cherche à préserver la terre, en l'aidant à se ressourcer entre chaque récolte. Par ailleurs, en tant que consommateur, vous évitez également d'ingérer des produits toxiques et donc, vous préservez votre santé.

Cependant, il n'est pas toujours simple de trouver une solution "bio". Renseignez vous quand même car, à l'image d'une coopérative bio lancée en 2002 dans le nord de la France (www.gabnor.org), de nombreuses initiatives permettent maintenant de consommer toutes les semaines des fruits et légumes bio de sa région (bio cabas, jardins de cocagne, campagniers....)

Les avantages de ces formules sont très nombreux :

- Toutes les semaines, vous recevez des fruits et légumes bio de qualité

- Vous consommez des produits qui ont poussé dans votre région, ce qui leur évite de faire 3 fois le tour de la planète avant de se retrouver dans votre assiette

- Vous soutenez la filière bio de manière intelligente et valorisante

- enfin, cela vous permet de redécouvrir des fruits et légumes anciens, et d'apprendre à les cuisiner.

 

Donc, n'hésitez plus et renseignez vous dans votre région....... Bon appétit et surtout, bonne découverte.

5 juillet 2006 3 05 /07 /juillet /2006 07:11

Bon, partons avec les hypothèses suivantes.....Tout d'abord, vous avez BEAUCOUP d'argent, ensuite, vous avez BEAUCOUP de place dans votre jardin et enfin, vous habitez dans un endroit qui est souvent ensoleillé dans l'année ....Eh bien, qu'attendez vous pour vous faire construire une piscine bio !

Et oui, cela nous vient des pays germanophones. Pour ce type de piscine, on n'utilise pas de produits chimiques, la filtration de l'eau se fait grace aux plantes et l'ensemble se retrouve bien intégré dans le paysage.

Certains diront que cela gaspille de l'eau, ce qui n'est peut être pas complètement faux mais bon, si votre envie est trop forte pour une piscine, optez pour la solution la plus naturelle et la plus esthétique qui soit.

Plus d'information sur le site de cette société qui vend ce type de piscines : www.bioteich.fr

Published by Grégoire - dans Ma maison d'écolo
commenter cet article
4 juillet 2006 2 04 /07 /juillet /2006 07:13

Je viens de lire que la Ministre censée défendre l'environnement vient de donner son accord pour la construction du Barrage de Charlas, dans le Sud de la Haute Garonne. Sincèrement, c'est une nouvelle connerie de sa part ! Est ce qu'un barrage est la solution aux éventuels problèmes de sécheresse?.....Hélàs, dans l'inconscient collectif, c'est ce que les gens (et la ministre en tête !!!) pensent.

Cependant, je vous invite à lire le livre de Fred Pearce, "Quand meurent les grands fleuves". Il fait un tour du monde des problèmes d'eau et étudie en particulier les questions des barrages.....C'est simple, même la Banque mondiale (qui en a pourtant financé dans le monde entier) reconnait que les effets escomptés ne sont pas au rendez vous et qu'il aurait mieux valu laisser la nature avancer et apprendre à vivre avec elle. Que les barrages n'apportent souvent que désolation et pauvreté .....

Alors, lire qu'en France, nous allons reconstruire un barrage......cela prouve à quel point le Ministère de l'Ecologie est actuellement prisonnier des lobbys, aussi bien de l'agriculture que des betonneurs.

Allez, Nelly, arrête tes conneries et reviens sur ta décision.....au moins, cela fera une bonne décision que tu auras pu prendre lors de ton passage au ministère !!!

3 juillet 2006 1 03 /07 /juillet /2006 06:27

Inutile de vous dire que nous sommes dans une société zapping, où l'information de la minute vient chasser la précédente....et où la mémoire des personnes semble de plus en plus diminuée.

Actuellement, sur Paris, le Rhone et quelques départements dans la région PACA, connaissent des situations d'alerte à la canicule. Vous souvenez vous du mois de mai qui était absolument "déguelasse" et froid, pendant lequel les Français ont déprimé, ralé, disant qu'il n'y avait plus de saisons ...et bla bla bla, et bla bla bla. Et bien, cela n'interpelle personne de voir les variations de températures que nous connaissons actuellement alors que ....

Alors que le réchauffement climatique, pour tous les experts (ce qui est rare de voir qu'ils sont tous d'accord sur ce point), cela signifie des épisodes de plus en plus extrêmes sur un plan météorologiques et non pas, comme cela semble être intégré dans les esprits des citoyens, un temps de cote d'azur dans le nord de la France. Ces variations très fortes que nous connaissons nous donnent un avant goût de ce que nous allons devoir endurer dans les années qui viennent, avec un thermomètre qui fait le yo-yo, des précipitations parfois trop abondantes et parfois trop rares, des tempêtes.....Pas très réjouissant, tout cela si ce n'est que nous avons un peu de temps pour nous adapter et prendre les mesures qui s'imposent. Réfléchir à l'habitat, aux zones constructibles, à l'utilisation de l'eau potable....et au delà de tout cela, à la société dans laquelle nous voulons vivre.

30 juin 2006 5 30 /06 /juin /2006 12:06

Ce matin, sur France Inter, était interviewé un expert indépendant, sur les conséquences des permis à polluer, ainsi que sur les questions de réchauffement climatique.

Et bien, parler de ce thème à cette heure, alors que les français écoutent la radio...BRAVO. De plus, cela nous change des Ségolace et Nicolène quotidiens, qui commencent à nous gonfler.

Qu'a dit cet expert......Que nous allions dans le mur car notre société était dépendante des énergies fossiles, que nous devrions avoir une fiscalité progressive sur tout ce qui concerne ces énergies (essence, fioul, gaz...) et que si nous ne prenions pas dès maintenant des mesures, cela pouvait nous amener à des tensions extrêmes, pouvant aller jusqu'à la fin de nos démocraties. Eh bien, j'applaudis (hélàs) des deux mains. Enfin, un discours nouveau et surtout REALISTE.

Soyons clairs, on va dans le mur....d'ailleurs, nous y sommes mais nous ne faisons rien ou si peu. La difficulté de ces questions tient au fait qu'elles dérangent beaucoup. Se dire que nous "développons" nos sociétés tout en les amenant dans une impasse n'est pas facile à accepter ! Se dire que nos parents ont dilapidé le capital écologique de cette terre, n'est pas non plus facile ! Enfin, se dire que dans 10 ans....je ne sais pas comment je vais vivre ...cela peut faire peur.

Pour en savoir plus, téléchargez l'émission Question Directe ainsi que la partie Radiocom, c'est vous, du 30 juin, sur www.franceinter.com ou lisez le livre de l'intervenant M. Jean Marc JANCOVICI : Le plein, s'il vous plait