Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez moi sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 21:07
Des fermes à insectes en plein coeur de nos villes..... utopie ou mal nécessaire?

Comment nourrir les habitants des grandes métropoles tout en préservant les surfaces agricoles existantes..... C'est à cette question que le cabinet suédois Belatchew Arkitekter a cherché à répondre au travers de ce projet ..... particulièrement innovant et destiné à la ville de Stockholm!

 

 

Regardez bien la photo ci dessus..... savez vous ce que l'on retrouve dans cette forme arrondie? Et bien, tout simplement, des insectes élevés en plein centre ville et à destination de la population, lui assurant un apport en protéines "locales" !

 

 

Il existe dans le monde 1900 sortes d'insectes comestibles pour l'être humain et presque 2 milliards d'humains mangent déjà des insectes. Aussi, alors qu'il faut 10 fois plus de ressources pour produire 1 kilos de boeuf qu'un kilo d'insectes....ce serait dommage de ne pas prendre en considération cette question !

 

 

De même, un grand nombre des Gaz à Effet de Serre sont imputables aux ruminants alors que pour les insectes....nada, pas de GES !!!

 

 

A gauche ...un rond point existant et à droite, le même rond point avec sa ferme à insecte

A gauche ...un rond point existant et à droite, le même rond point avec sa ferme à insecte

Ainsi, les concepteurs de ce projet ont calculé qu'il faudrait pour couvrir les besoins en protéines des habitants de Stockholm environ 500.000 m2 de surface......si on est sur des protéines animales classiques ! Par contre, si on passe sur une approche "insolite" à base d'insectes, il est possible d'installer sur les ronds points de la ville (9 exactement) ces fermes à insectes pour pouvoir atteindre l'objectif d'autosuffisance en matière de protéines.

 

 

Les fermes à insectes Buzzbuilding seraient donc en pleine ville, avec plusieurs niveaux de "production", allant des oeufs/larves jusqu'aux insectes prêts à être consommés ......

 

 

Des fermes à insectes en plein coeur de nos villes..... utopie ou mal nécessaire?

Est ce que cela vous tente?

 

Dans tous les cas, l'approche est très originale et même si elle vient heurter nos habitudes alimentaires, elle n'en pose pas moins la question de l'alimentation en ville..... Alors que plus de la moitié de l'humanité vit maintenant en ville, et que nous sommes de plus en plus nombreux, ces fermes du futur représentent peut être une clé pour une alimentation plus locale, moins énergivore et plus équilibrée ! ..... A suivre !

Partager cet article

26 août 2015 3 26 /08 /août /2015 08:49

Quand on parle de "Repair shop", on imagine un endroit où l'on va pouvoir ramener des machines, radios, vélos et autres objets "techniques" qui pourront être réparés..... mais on ne pense pas spécialement (en tout cas moi !) aux fringues !

Nudie jeans repair shop....une idée originale pour limiter l'empreinte environnementale de vos habits !

Nudie jeans repair shop....une idée originale pour limiter l'empreinte environnementale de vos habits !

 

Et bien, c'était sans compter sur l'imagination de nos amis suédois et de la marque de Jeans de Göteborg, Nudie. Je ne vous cache pas ma surprise cet été en rentrant dans une boutique et en me disant ....tiens, il y a quelque chose de changé ..... Les machines à coudre sont mises en avant, je vois un peu partout dans la boutique du "Re" comme Re pair, Re use, Re duce... Bref, d'une boutique classique, "ma" boutique s'était transformée en Repair shop !

 

Le concept est simplissime..... Vous pouvez venir avec votre ancien jeans Nudie. Soit vous souhaitez qu'on le répare et dans ce cas, cela vous coûtera..... 0 €uro (oui, oui, vous lisez bien, on le répare gratuitement !!), soit vous redonnez votre ancien jeans et cela vous octroie une remise de 10% sur l'achat de tout nouveau jeans dans la boutique !

 

Avec les anciens jeans récupérés, Nudie récupère de la toile ...qui servira à réparer d'autres jeans ! ..... C'est simple mais il fallait y penser !

 

En ce qui me concerne, j'ai donc déposé mon jeans nécessitant un bon "rapiéçage" entre les jambes et deux heures après, je l'ai récupéré "comme neuf" ou tout du moins, réutilisable pour de nombreux mois !

Réparer gratuitement son jeans chez Nudie Repair Shop !

Réparer gratuitement son jeans chez Nudie Repair Shop !

Je ne sais pas si vous aviez déjà vu ce concept au niveau des habits mais à mon niveau,c'était une première et j'avoue être fan de cette approche ......et encore plus fidélisé à la marque !

 

Aussi, je lance un appel à toutes les enseignes d'habits..... pourquoi ne mettez vous pas en place un système identique, permettant de limiter la consommation de matières premières???

Partager cet article

21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 16:24
potager en ville - exemple de Montréal

potager en ville - exemple de Montréal

Comment l'agriculture s'intègre t'elle dans votre ville? Est-elle d'ailleurs prise en considération?

Sachez que je reviens d'une semaine de formation/sensibilisation à l'Agriculture Urbaine à Montréal et croyez moi...... Ouahhhh, il y a tellement à faire ici, en Europe, en nous inspirant de nos amis québécois (entres autres ;-))

Agriculture urbaine Montréal

Agriculture urbaine Montréal

Quand on parle d'agriculture urbaine, on imagine plusieurs choses, des champs dans la ville, des potagers, des vergers ..... C'est cela, mais cela peut prendre la forme aussi de "trottoirs gourmands", de fermes sur les toits, de fermes "hors sols", de parcs nourriciers, balcons potagers ou pourquoi pas d'agriculture dans votre propre maison.... Bref, ce terme est multiforme et c'est justement ce qui en fait son intérêt !

Agriculture urbaine : un secteur d'innovations et inspirant Agriculture urbaine : un secteur d'innovations et inspirant Agriculture urbaine : un secteur d'innovations et inspirant
Agriculture urbaine : un secteur d'innovations et inspirant

Aussi, face à ce mouvement naissant, ces solutions inspirantes, innovantes et porteuses d'espoir, j'ai décidé de lancer un nouveau blog, entièrement dédié à l'agriculture urbaine. Vous y retrouverez des articles de lieux visités, des interviews, des conseils pour vous lancer dans cette approche, des formations ... Voilà, un espace que je souhaite ouvert à toutes les idées des uns et des autres, permettant de réintégrer la nature et l'agriculture en ville !... C'est ici que ça se passe !

 

 

Quant à ce blog, www.ecolodujour.com, rassurez vous, il va toujours continuer à exister...même plus que jamais, avec de nouveau des articles toutes les semaines !

 

 

Donc, bonne découverte, bonne reprise et tous à vos jardins ;-)

Partager cet article

27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 07:37

La bio-ingénierie…vous connaissez ?

 

Ce terme regroupe des techniques d’ingénieurs qui travaillent sur le monde vivant ou utilisent les capacités du monde vivant… Voici quelques exemples positifs de techniques de bio-ingénierie : la phytoremédiation, la phytoépuration, les thérapies moléculaires, la bière, les yaourts,... et un des exemples les plus contestables : les OGM.

 

Aussi, dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, certains ingénieurs travaillent sur des solutions extrêmes, comme par exemple

  • la pulvérisation de dioxyde de soufre dans l’espace pour diminuer la température
  • l’ensemencement des nuages pour remédier aux sécheresses engendrées par la gestion du rayonnement solaire,
  • la fertilisation des océans dans une tentative désespérée de contrer leur acidification
  • ou encore l’aspiration du dioxyde de carbone pour se débarrasser des Gaz à Effet de Serre une bonne fois pour toutes !

 

 

Est-ce que nous, citoyens, sommes prêts à cela…à savoir la mise en place de solutions extrêmes dont nous ne connaissons pas les effets réels sur la planète ? A priori, non mais si nous ne faisons rien maintenant pour limiter au maximum les émissions de GES, des esprits sans scrupules ne manqueront pas de nous proposer dans 30 ou 40 ans des solutions « miracles » et alors, face à une urgence évidente, encore plus incontournable car extrême, pas certain que la concertation soit de mise ! Ne nous trompons pas ….. plus l’urgence sera forte, moins la concertation arrivera à trouver sa place car les solutions « extrêmes » pourront alors apparaitre comme la seule et unique solution !

 

Cependant, « jouer » ou « trafiquer » le climat, c’est quand même autre chose que de faire des essais cliniques médicaux ou des expériences dans le cadre de la recherche car ces technologies constituent à elles seules un grave problème d’ordre technique. Ainsi, dans le domaine médical, on peut tester un vaccin sur une personne consentante, ce qui lui fait courir un risque mais limité car sous surveillance, sans toutefois mettre tout le monde en danger. Mais avec la géo ingénierie, il est impossible de construire une maquette de l’atmosphère ou d’en isoler une partie. Dans ces conditions, on n’a pas d’autre choix que de passer directement de la modélisation à un déploiement d’envergure planétaire.

 

 

Alors, plutôt que de prendre le risque du pire, ne vaut-il pas mieux mettre toute notre énergie, notre intelligence collective et nos moyens dans des solutions permettant de limiter, ici et maintenant, les émissions de gaz à Effet de serre…plutôt que de croire naïvement en une « science » qui viendrait nous sauver de tout car en l'occurrence, c’est plutôt une catastrophe irréversible qui risque de se produire !

Partager cet article

20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 10:56

Les pays scandinaves innovent toujours en matière d’environnement et sont source d’inspiration pour nos sociétés ….et ce qui nous vient de Copenhague est particulièrement intéressant.

 

Au-delà des vélosroutes et du nombre impressionant de citadins qui se rendent au travail en vélo (plus de 30% !), une nouvelle initiative devrait interpeler tous nos élus.

 

L’idée de départ est simple pour éventuellement remodeler une grande artère de Copenhague …… Pourquoi accorde t’on dans nos villes autant d‘espace à un mode de déplacement qui est dangereux, qui occupe beaucoup de place et qui est polluant (CO2, particules fines, bruit). C'est vrai que lorque l'on remet les choses en perspective, on se demande bien pourquoi nous n'avons pas ouvert les yeux avant.

 

 

 

L'objectif...... Donner la priorité au vélo dans les villes et dans nos rues. L'exemple ci dessous est parlant. On remodèle les rues avec des grandes pistes cyclables qui restent accessibles aux voitures, lesquelles ne peuvent pas dépasser les 20 Kilomètres / heure sur ces tronçons. Sur ces "pistes cyclables", on peut aussi trouver des lignes de bus, permettant de fluidifier plus encore les déplacements !

 

 

 

 

Ainsi, les rues se transforment totalement et même si les anciennes places de parking restent en partie préservées,  certaines d'etre elles se transforment en places pour vélos et d'autres permettent à la nature de gagner un peu de terrain !

 

  Avant transformation :

Avant

 

Après transformation et la priorité donnée aux vélos :

 

Après

 

Je ne sais pas ce que vous pensez de cette solution mais personnellement, je trouve qu'elle permet justement de faire cohabiter tous les modes de déplacement : voiture, bus, vélo, rollers/trotinettes/skate et piétons.....avec une vraie priorité donnée à l'environnement et le bien être collectif.

 

Alors, si on envisage les choses sous cet angle au Danemark, pourquoi pas chez nous? Mesdames et Messieurs les Maires......n'hésitez pas à innover ! Des solutions existent, à vous de les mettre en place !

Partager cet article

7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 22:04

Il y en aurait une cinquantaine en France et celle que je viens de découvrir, à Lille Hellemes, L'Inventaire, semble regorger d'oeuvres intéressantes.

 

  Musique 0381

 

L'idée d'une artothèque ? ....... C'est tout simple. Pendant un temps limité, vous empruntez une ou plusieurs oeuvres. Vous les accrochez chez vous et au bout d'un ou deux mois, vous les ramenez pour éventuellement en emprunter de nouvelles. Question tarif.....c'est plus qu'abordable avec un abonnement d'environ 10€ par mois, voire un peu plus suivant le format de l'oeuvre.....mais malgré tout, un prix dérisoire, non?

 

 

Je ne sais pas si vous êtes comme moi face à un tableau, une gravure ou une photographie mais ....j'ai toujours un mal fou à me décider pour savoir si j'aime réellement avec la question de l'éventuel "coup de coeur" qui au final, 2 semaines plus tard, relève limite de l'erreur !

Hollywood sequences

Et bien là, aucun probème de ce genre.... en choisissant des oeuvres pour un temps limité, vous les faites vivre dans votre intérieur, vous vous familiarisez avec un artiste et si vous pensez que cet artiste vous correspond et bien, à vous de chercher d'autres oeuvres de ce même artiste ! 

 

 

L'idée est géniale et même si cela fait plusieurs années que le principe existe, je trouve intéressant, à l'heure de l'économie de la fonctionnalité et du partage, d'explorer également le secteur de l'art pour que tout le monde puisse en bénéficier.

 

Alors, partants pour faire entrer l'art contemporain dans votre intérieur ?

Partager cet article

Published by Gregoire - dans Ma maison d'écolo
commenter cet article
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 14:50

L'arbre joue un rôle essentiel dans notre vie.

 

 

boulot

 

 

Que ce soit pour la beauté des paysages, la qualité de l'eau, de la terre, de l'air, pour les fruits qu'ils nous offrent....les arbres représentent un élément essentiel du monde végétal, de la biodiversité et devraient faire l'objet de plus d'attentions de nous tous. Aussi, le festival de l'arbre permet justement de parler de tous les enjeux rattachés aux arbres, aussi bien au travers de conférences, balades, randonées, chantiers nature et autres expositions.

 

J'ai eu la chance d'assister lundi matin à une conférence passionnante, animé par Denis Cheissoux, sur le  thème "L'arbre dans tous ses états". Parmi les brillants intervenants, je vais citer principalement Jean Marie Pelt, qui est à mes yeux le père de l'écologie urbaine et Lydia et Claude Bourguignon, spécialistes de la microbiologie du sol et de l'arbre, et de son rôle dans les cycles eau, air, terre.

 

Je vous livre ici les idées qui m'ont le plus marquées mais il m'a semblé qu'un fil conducteur était présent dans tous ces échanges ...... c'est tout simplement que nous ne faisons pas assez appel aux écosystèmes dans notre quotidien (aussi bien en ville, qu'en agriculture) et que nous passons à coté d'incroyables opportunités que nous fournissent les arbres !

 

Arbre en ville

 

Jean Marie Pelt a clairement expliqué que les arbres n'étaient pas protégés et que partout dans le Monde (sauf en Europe), la forêt était en régression, avec une accélération de la déforestation en Asie du sud-est actuellement !  En plus d'être des puits de carbone, les arbres permettent de désintoxiquer l'atmosphère grâce à l'oxygène créée et l'absorption de polluants qui sont transformés par les feuilles et racines, diminuant ainsi naturellement les pollutions.

 

Au delà de son impact sur la qualité de l'air, les biologistes Lydia et Claude Bourguignon ont expliqué en quoi l'arbre était important pour la qualité du sol, dans la mesure où il était un grand régulateur de la biosphère, qu'il remplissait les nappes phréatiques et qu'il enrichissait les sols d'azote et autres champignons, en formant de l'humus. Aussi, d'un point de vue agricole, le modèle qui a longtemps existé en Europe était de l'agroforesterie. Cependant, après la première guerre mondiale, l'équilibre agro-sylvo-pastoral a été détruit avec l'abandon des haies et arbres dans les champs. Curieusement, de nombreuses études ont démontré que les rendements agricoles étaient meilleurs dans des parcelles  avec arbres mais les modes agricoles dits modernes semblent l'avoir oublié !

 

Alors que les présentations de tous les intervenants nous ont offert un vrai bol d'oxygène, on en arrivait à se demander pourquoi nous ne prenions pas assez en compte ces éléments aussi essentiels à notre vie !

 

peterpan

 

 

Personnellement, j'avoue me sentir bien lorsque je suis entouré d'arbres ou en regardant de beaux arbres (pas les horribles Thuyas que l'on retrouve trop souvent dans les jardins!) . Hélas, dans ma région ,le nord pas de calais, le couvert forestier ne représente que 9% du paysage .... contre 30% sur l'ensemble du territoire français ! Aussi, je me prête à rêver que ce festival aura un impact sur un maximum de personnes (particuliers, agriculteurs, entreprises, associations....) et que les arbres se multiplieront prochainement autour de nous ! Et dans vos régions, quelle est la situation?

Partager cet article

Published by Gregoire - dans Nature
commenter cet article
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 18:42

Ne me dites pas que vous n'avez pas encore entendu parler du World Forum de Lille, cette manifestation qui regroupe entreprises, ONG, entrepreneurs sociaux du monde entier et qui créé des liens et permet le partage des bonnes idées actuellement en développement sur la planète !

 

Voici quelques pépites repérées pour vous lors de la dernière édition...... Bien évidemment, je vous encourage à suivre la vidéo avec Muhammad YUNUS, prix Nobel de la paix en 2006 et père fondateur du micro crédit! ... Ecoutez son discours, cet homme est un révolutionnaire des temps modernes qui nous pousse à regarder nos sociétés sous un angle nouveau.

 

Il y a eu également Monsieur Ma Yihe, en provenance de Chine et de la société Winsun YHBM..... qui fabrique des maisons et autres batiments à partir d'imprimantes 3 D qui recyclent des anciens matériaux d'habitats ! ... En plus de gagner en temps de construction, le système mis en place par cette entreprise permet de recycler les déchets de chantier.....une présentation qui a particulièrement intéressé le public, comme vous pouvez vous en douter ! 

 

3D-printed-house-3

 

Il y avait également les témoignages de représentants de deux iles en Europe qui ont pour objectif de ne plus dépendre des énergies fossiles : El Hierro et Gotland (dont je vous avais déjà parlé ici). Dans les deux cas, des systèmes énergétiques innovants qui permettent de gagner en indépendance, en faisant appel à l'éolien avec un plus pour Gotland, au travers de la transformation du CO2 en méthane...pour alimenter les ferrys qui amènent les habitants et touristes sur l'île !

 

Au niveau de la gestion durable des ressources forestières, deux témoignages particulièrement intéressants et novateurs. La société APP, géant papetier dans le monde et qui possède 3% de la surface forestière en Indonésie, a mis en place une plateforme de dialogue entre les ONG internationales et locales, les sociétés qui font des relevés sur le terrain et auprès des populations locales. Ainsi, un espace d'échanges et de critiques (positives et/ou négatives) a été rendu possible.....un cas unique à cette échelle de grandeur pour une entreprise internationale !

 

Enfin, je termine par la société Maisons du Monde qui a mis en place en Inde un programme permettant de soutenir la filière en bois de Sheesham...... Je ne résiste pas au plaisir de vous présenter ce film mettant en avant un fermier qui est présent dans le programme. J'ai eu la chance de le rencontrer, lors d'un déplacement en Inde et croyez moi, si toute la planète pouvait être constituée d'aussi belles personnes, nous n'en serions certainement pas là !

 

 


 

 

 

Voilà, ce sont quelques éléments qui m'ont particulièrement marqué mais pendant 4 jours, vous vous doutez que je n'ai pas pu tout voir ..... Alors, si vous avez des bonnes recommandations à nous faire, n'hésitez pas à laisser des commentaires !

Partager cet article

Published by Gregoire - dans l'écolonomiste
commenter cet article
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 11:29

Vous recherchez un lieu de vacances idéal, qui sera en harmonie avec vos idées et qui vous permettra de vous rapprocher le plus naturellement et simplement du monde à la nature ….et bien, ce lieu existe, il se niche dans le cœur d’une vallée, en plein Cantal, et se prénomme Alta Terra.

 

im-from-barcelona-0044.JPG

 

Voilà un site qui se prête idéalement à la détente et aux randonnées (pédestres, VTT…) et se révèle être un point de départ idéal pour découvrir le cantal, sa biodiversité et son patrimoine.  En étant à Alta Terra, les propriétaires pourront vous guider au mieux pour trouver les balades qui répondront à vos envies et comme Virginie et Stéphane (les heureux propriétaires du lieu) connaissent parfaitement la région, vous pourrez faire des balades d'une ou plusieurs heures, avec des niveaux de difficultés variés, suivant vos attentes.

 

 

Après l’effort, un peu de réconfort !

 

Et puis, après une belle excursion, n’hésitez pas à profiter de l’espace Spa,  avec sauna, Hammam ou encore bain nordique mis à la disposition des résidents de l’hôtel. Une fois votre sauna terminé, je vous invite à feuilleter les magazines à disposition dans cet espace …… Vous le verrez, nous sommes loin des revues « traditionnelles» type Elle, Match, l’Auto journal ou encore le Figaro Magazine que l’on retrouve toujours chez les médecins ou dentistes…. Non, ici, vous feuillèterez des magazines de déco et d’autres revues très typées écolo mais …je vous laisse les découvrir une fois que vous serez sur place. Je peux en tout cas témoigner que c’est agréable de lire des revues qui font réfléchir et vous permettent de découvrir de nouvelles choses.

 

 

im-from-barcelona 0066

 

 

Et si on passait à table ? Ici, le concept est celui d’une table d’hôtes ce qui signifie que vous partagerez votre diner avec les autres personnes présentes dans l’hôtel. Un soir sur deux, le repas est végétarien (ou tous les soirs si vous le demandez) et en plus de faire appel à des produits locaux et de saison, la cuisine vous permet de découvrir des plats de la région. Petite précision de taille……. Tous les plats sont excellents et je suis prêt à parier que vous demanderez à Virginie certains de ses secrets de fabrication qu’elle partage volontiers !

 

 

im-from-barcelona-0061.JPG

 

Après une journée bien remplie, voilà l’heure de se coucher et des chambres « éco conçues » vous attendent. La maison d’hôte est en fait un ancien hôtel qui a été totalement restauré entre 2004 et 2006, uniquement à partir d’éco matériaux…….isolation en liège, bois (locaux) très présents, murs en paille et chaux, toitures végétales, système de récupération d’eau de pluie, présence d’un système de tri, aucun emballage inutile dans les chambres,

 

Et puis, après une belle nuit, quoi de mieux que ces paysages très beaux au petit déjeuner ?

 

im-from-barcelona 0063

 

 

 

 

Alors que parfois, les lieux de vacances peuvent se révéler « militants »....limite culpabilisants ou encore trop « marketés » et faits uniquement pour attirer une clientèle « bobo », là, c’est simple, les propriétaires du lieu sont en parfaite harmonie avec leurs idées et principes et ils sont là pour vous faire partager leur passion de la région, des belles choses et de la simplicité !

 

 

Aussi, quand on quitte Alta Terra, on se demande pourquoi ce type d’endroit ne se révèle pas être la norme car ….croyez moi, on y est bien !

 

 

Et puis, si vous vous rendez prochainement dans cette sublime vallée, et que vous vous arrêtez chez Alta Terra et bien ….. vous aurez peut être l’occasion de voir la maison de Hobbit en construction ….mais là, je ne vous en dit pas plus, c’est à vous de la découvrir et de nous en parler lorsque vous l’aurez vu !

Partager cet article

24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 15:21

Décidément, ces Suédois sont surprenants et devraient être source d'inspiration pour bon nombre d'acteurs de notre société ! Alors que ce matin, nous apprenions que le gouvernement de Stockholm allait attaquer Bruxelles et la Commission Européenne pour sa passivité dans la gestion des Perturbateurs Endocriniens, je viens de découvrir cette campagne de l'enseigne de grande distribution Coop.

 

Depuis plusieurs années, Coop (que l'on pourrait comparer à Carrefour ou Auchan) communique beaucoup sur son large choix en produits bio, comme le montre cet article que j'avais publié en 2007 ! Aussi, alors que depuis 2012, les surfaces agricoles bio en Suède ne progressent plus (plafonnées à 16% tout de même de la surface agricole totale .... à comparer aux à peine 5% en France !!!), Coop a décidé d'interpeller les partis politiques présents au parlement pour connaître leurs engagements en matière de politique agricole.

 

 

(désolé, c'est en suédois mais j'espère qu'avec les images, on comprend un minimum ;-))

 

 

En se lançant dans cette campagne (avec vidéo et site internet dédié), Coop met en avant le fait que 80% de ses consommateurs se posent des questions quant à l'impact des produits chimiques sur la santé ! L'enseigne explique également que face à un manque de vision claire, de nombreux agriculteurs n'osent plus franchir le cap en délaissant une agriculture intensive et polluante pour une agriculture biologique et responsable. Aussi, souhaitant répondre au mieux aux attentes de ses clients et de ses fournisseurs, Coop a décidé d'inciter les mouvements politiques à avancer sur le sujet de l'agriculture biologique et du recours aux pesticides.

 

 

Alors, cette campagne est elle utile, purement marketing ou opportuniste? A vous d'en juger mais il n'empêche, si cela peut permettre de faire encore progresser les surfaces d'agriculture biologique en Suède, c'est bon à prendre, non?

 

A quand la même chose en France?

Partager cet article

Published by Gregoire - dans Qu'en pensez vous
commenter cet article