Se deplacer au quotidien en optant pour un concept totalement ecologique : comment ca marche ?

La sensibilisation des êtres humains au respect de l’environnement devient un intérêt mondial depuis le temps que le changement climatique est très alarmant. Il ne suffit pas de se convaincre que la planète va mal et rester sans rien faire. Chaque personne est concernée quand il s’agit du sort de la planète et le moindre geste peut réellement aider. Pour agir efficacement, soyons prêts à réduire nos empreintes environnementales en commençant par opter pour une solution qui s’applique au quotidien : le déplacement écologique. Décryptage de cette pratique en pleine expansion.

Diminuer sa consommation d’essence ou de diesel

On les croyait surement moins polluantes, mais à vrai dire, les voitures qui fonctionnent avec du carburant sont des véritables destructeurs de l’environnement. Une voiture dégage en moyenne 200g de CO2 par kilomètre, un chiffre qui doit réveiller la motivation des usagers à réduire cette forte empreinte. Ce déclic nous pousse justement à avancer les solutions de déplacement qui sont un compromis entre le respect de la planète et la praticité pour ceux qui cherchent à se déplacer rapidement. On peut tout simplement découvrir un vélo électrique cannes dans l’objectif de contribuer à la protection de la nature et des spécimens humains et animaux qui y vivent. Il existe de nombreuses situations où l’on peut se dispenser d’une voiture pour tout simplement marcher à pied et apprécier les avantages de l’exercice physique. Le vélo reste quand même une alternative pour ne pas trop se fatiguer si l’on est dans l’obligation de parcourir plusieurs kilomètres. Désormais, on encourage les constructeurs qui essaient à tout prix d’intégrer des solutions environnementales dans leur protection, aussi minimes soient-elles. Tout cela dans l’espoir que le monde reste intact dans une vingtaine d’années.

Opter pour des véhicules bicarburation au gaz naturel et à l’essence

Quand il est nécessaire de rouler avec une voiture à essence, autant opter pour un modèle bicarburation. C’est un véhicule qui fonctionne avec du gaz grâce à ses réservoirs intégrés. Ce sont donc des voitures qui ont été modifiés pour être équipées d’une installation au gaz. L’autonomie du gaz peut suffire jusqu’à 300km de trajet et le relai à l’essence se fait automatiquement quand les réservoirs sont vides. Quand on dit qu’il s’agit d’un moyen de déplacement écologique, c’est que le gaz est un élément à très faible rejet de CO2. Son taux de pollution est donc assez bas pour s’adapter à la cause. On le considère comme une énergie propre qu’on doit privilégier pour réguler l’état de l’atmosphère. Le seul blocage pour ne pas investir pour une voiture bicarburation reste le coût de celle-ci. Ces véhicules assez récents sont encore proposés à prix plutôt élevé. Cependant, en voyant cette initiative de vouloir réduire la pollution avec des véhicules roulant au gaz, on peut se rassurer quant au futur. En attendant que ces voitures se démocratisent, on ne peut que commencer par des petits gestes écologiques simples pour une bonne contribution pour la planète. Ne conduisez une voiture personne que quand cela est indispensable. Au moins, ça réduira le nombre de véhicules polluants sur la circulation.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Articles par mois
août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Archives