Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 14:21

Décidément, ces Suédois sont surprenants et devraient être source d'inspiration pour bon nombre d'acteurs de notre société ! Alors que ce matin, nous apprenions que le gouvernement de Stockholm allait attaquer Bruxelles et la Commission Européenne pour sa passivité dans la gestion des Perturbateurs Endocriniens, je viens de découvrir cette campagne de l'enseigne de grande distribution Coop.

 

Depuis plusieurs années, Coop (que l'on pourrait comparer à Carrefour ou Auchan) communique beaucoup sur son large choix en produits bio, comme le montre cet article que j'avais publié en 2007 ! Aussi, alors que depuis 2012, les surfaces agricoles bio en Suède ne progressent plus (plafonnées à 16% tout de même de la surface agricole totale .... à comparer aux à peine 5% en France !!!), Coop a décidé d'interpeller les partis politiques présents au parlement pour connaître leurs engagements en matière de politique agricole.

 

 

(désolé, c'est en suédois mais j'espère qu'avec les images, on comprend un minimum ;-))

 

 

En se lançant dans cette campagne (avec vidéo et site internet dédié), Coop met en avant le fait que 80% de ses consommateurs se posent des questions quant à l'impact des produits chimiques sur la santé ! L'enseigne explique également que face à un manque de vision claire, de nombreux agriculteurs n'osent plus franchir le cap en délaissant une agriculture intensive et polluante pour une agriculture biologique et responsable. Aussi, souhaitant répondre au mieux aux attentes de ses clients et de ses fournisseurs, Coop a décidé d'inciter les mouvements politiques à avancer sur le sujet de l'agriculture biologique et du recours aux pesticides.

 

 

Alors, cette campagne est elle utile, purement marketing ou opportuniste? A vous d'en juger mais il n'empêche, si cela peut permettre de faire encore progresser les surfaces d'agriculture biologique en Suède, c'est bon à prendre, non?

 

A quand la même chose en France?

Published by Gregoire - dans Qu'en pensez vous
commenter cet article
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 11:40

L'année 2014 débute à peine et je suis prêt à faire les paris que ces trois thématiques seront particulièrement marquantes de l'année .

 

Des singes transgéniques

 

2081791806_c2fa67b06e.jpg

 

Non, vous ne rêvez pas, l'année 2014 verra peut être naitre les premiers singes transgéniques, porteurs de déficiences immunitaires ou de troubles cognitifs. Différentes équipes à travers le monde (dont celle du généticien Erika Sasaki et du biologiste Hideyuki Okano de l'université Keio de Tokyo)  travaillent sur ce sujet, afin de pouvoir nous "offrir" des animaux nous permettant de tester différents traitements pour l'homme. ....... Quid de l'éthique ? est ce utile à l'homme de "jouer" ainsi avec le vivant pour assurer sa propre survie? Quels garde fous ont été mis en place pour s'assurer que ces recherches ne partent pas dans tous les sens?

 

 

Les exploitations minières des comètes

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d9/Rosetta.jpg

 

Là non plus, vous ne rêvez pas. En 2014, le programme Rosetta, de l'Agence spatiale européenne, verra pour la première fois une sonde atterrir sur une comète. Si cet exploit technique réussit, il y a fort à parier que cela ouvrira les portes pour l'exploitation minière des astéroides, comme souhaite le faire la société Planetary Resources Inc. En effet, cette société (qui compte parmi ses actionnaires le pdg de Google) a pour objectif de se lancer dans l'exploitation minière des astéroides dont certains sont riches en métaux rares sur la terre..... où quand la science fiction se fait rattrapper par la réalité, non? Mais ne devrait on pas surtout se demander si l'exploitation actuelle des ressources terrestres est bien répartie et suffisante pour notre développement?

 

 

Les volumes 2 et 3 du dernier rapport du GIEC

 

m-thane.jpg

 

En septembre 2013, le premier volume du 5eme rapport des experts mondiaux réunis au sein du GIEC a été publié. Au delà de l'aspect quasi "certain" de l'impact de l'homme sur le réchauffement climatique, ce rapport laissait entendre que nous ferions face à un réchauffement climatique compris entre 2 et 4,5°C d'ici la fin du siècle. Cependant, une découverte récente montre que certaines données ont été minorées et que nous sommes plutôt sur la base d'un réchauffement de +3° d'ici 50 ans ...avec un effet d'emballement pour la fin du siècle !

 

Surveillons donc attentivement les volumes 2 et 3 du rapport du GIEC. Le volume 2, publié en mars 2014, traitera des impacts, vulnérabilités et adaptations face au dérègelement climatique et le volume 3, publié en avril 2014, abordera les questions d'atténuation du changement climatique.

 

Comme souvent, pour le climat, on va parler des générations futures mais j'aime à répeter que les générations futures, c'est vous, c'est moi..... Arrêtons de croire que les changements en cours ne se feront pas ressentir dès demain.

 

Vous le voyez, de grands sujets nous attendent en 2014 et j'espère que des débats publics et citoyens aborderont ces thématiques car on ne peut pas toujours laisser de tels enjeux à des "experts"....c'est aux citoyens de se saisir des sujets de demain, pour indiquer dans quelle société nous souhaitons vivre.

Published by Gregoire - dans Qu'en pensez vous
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 10:04

Les chiffres ont de quoi surprendre !

 

 

India

 

 

L'Inde a pour projet la construction de la plus grande centrale solaire du monde avec un objectif de 4.000 MW (soit approximativement l'équivalent de 4 réacteurs nucléaires). Ce projet, du nom de Ultra Mega Green Solar Power Project, devrait très prochainement voir le jour à quelques kilomètres de Jaipur, dans le nord ouest du pays.

 

 

Dans un premier temps, les responsables souhaitent atteindre en 2016 une production de 1.000 MW. Puis, suivant les retours d'expérience, l'objectif est de monter en puissance pour arriver à 4.000 MW.

 

 

Bien que très intéressante d'un point de vue purement énergétique, cette future centrale solaire pose tout de même une question essentielle, qui concerne l'utilisation d'espaces au sol.....en effet, on parle dans le cas de ce projet de 9.300 hectares.....soit un peu plus petit que la superficie de la ville de Paris ! Quid de l'agriculture et de l'élevage pratiqués actuellement à cet endroit? Quid des populations locales? ..... Vont elles devoir se déplacer dans les grandes villes pour peupler un peu plus les bidonvilles?

 

 

A l'heure où des personnes meurent de faim dans le monde, on peut quand même se demander si toutes les expériences pour produire de l'énergie renouvelable se doivent d'être menées où s'il ne faudrait pas plutôt, miser sur la sobriété énergétique de nos sociétés car dans le cas présent.....je ne suis pas certain que cette future "plus grande centrale solaire du monde" représente, à cette échelle, une piste à suivre pour nos sociétés qui se veulent en transition énergétique !

 

Qu'en pensez vous?

Published by Gregoire - dans Qu'en pensez vous
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 11:44

Le marché des matières premières secondaires deviendrait il financièrement intéressant pour qu'une grande chaîne de vêtements (à savoir H&M) ait décidé de collecter au niveau mondial, à partir de 2013, les vieux habits dans toutes ses boutiques?

 

Jusqu'à maintenant, H&M avait mis en place un tel système de récupération en Suisse. Vous avez là-bas la possibilité de laisser un sac avec de vieux vêtements dans une boutique H&M. Peu importe l'origine des vêtements, vous pouvez tout déposer. En retour, le magasin vous offre un bon de réduction sur un futur achat...de vêtements H&M.

 

 

Recyclage-habit-H-M.JPG

 

Que vont devenir vos vieux habits?

 

Pour l'instant, H&M annonce surtout vouloir recycler ces habits de deux façons. Soit les destiner à la fabrication de sièges auto, soit recycler une partie de la matière en l'intégrant dans de nouveaux vêtements. Au niveau de la direction du Développement Durable en Suède, on explique qu'en rallongeant la durée de vie des matières premières, cette démarche permettra de diminuer l'empreinte écologique du vêtement, que ce soit sur l'utilisation d'eau, les produits chimiques ou même les émissions de CO2.

 

Que vont devenir les anciens systèmes de collectes?

 

Cette approche peut sembler intéressante car elle s'inscrit dans une logique de recyclage. Cependant, j'ai tendance à penser que cela risque d'avoir des effets très négatifs auprès d'associations qui récupérent ces vieux vêtements ....sans offrir de bon de réduction en retour. Ainsi, est ce que les gens iront déposer encore des vêtements dans des bennes de récupération type "Le Relais"? J'espère que oui car Le Relais est une association formidable qui, en plus de son travail au niveau de l'insertion, recycle les vieux habits en isolants !

 

Quid des collectes de la Croix rouge, Emmaus, le secours catholique? Est ce que H&M, avec sa "carotte" que peut représenter le bon de réduction, va assécher les approvisionnements auprès de ces associations ?

 

L'avenir nous le dira ! C'est à partir de février qu'H&M proposera ce service dans 1.500 boutiques à travers le monde (dont la France) et progressivement, sur l'année 2013, ce service sera généralisé à l'ensemble de ses magasins.

 

Peut on se réjouir de cette démarche? J'attends vos avis :-)

Published by Gregoire - dans Qu'en pensez vous
commenter cet article
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 09:28
Voici ce que j'ai entendu, dans la bouche de Nadine Morano, chienne de garde du président Nicolas Sarkozy.

Personnellement, je préfère éviter de consommer le dimanche, en passant du temps en famille, avec des amis, en pleine nature ou tout simplement, à bouquiner un bon livre.

Toujours est il que si la consommation le dimanche pouvait avoir cette allure, cela me conviendrait, pas vous?


Published by Gregoire JACOB - dans Qu'en pensez vous
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 13:12

Désolé d'être aussi peu actif en ce moment sur mon blog.

En prenant ce recul nécessaire pour me "désintoxiquer" de l'ordinateur, et prendre du temps pour ma famille, j'en arrive à plusieurs conclusions.




Tout d'abord, la lutte contre le réchauffement climatique : on connait (aussi bien les entreprises que les particuliers) les solutions. Tout le monde est maintenant très bien sensibilisé mais ...difficile d'avancer. D'un coté, les entreprises ne veulent pas spécialement changer leurs (mauvaises) habitudes (pour cela, il suffit d'entendre les constructeurs automobiles se plaindre d'éventuelles limitations d'ici 2012 des émissions de CO2....) et quant à nous, particuliers, nous avons parfois du mal à franchir le cap : soit par manque de moyen financier, soit par omission ou tout simplement...parce que le réchauffement, ce n'est pas pour nous mais pour les générations "futures" (alors que les générations futures, ....ce sont nos enfants !)!

Dans l'impact de l'environnement sur notre santé : Certes, le programme Reach a été lancé mais il a bien été vidé par les gouvernements de l'époque (Blair + Chirac + Schröder) et à chaque nouvelle étude épidémiologique pointant le lien entre l'environnement et la santé...hop, on nous balance toujours des avis contraires. Cela me fait penser à la remarque d'Al Gore, dans son film "Une vérité qui dérange". Il expliquait qu'en 2006, environ 98% des études scientifiques avaient constaté un réchauffement climatique alors que dans la presse, les articles abondant en ce sens ne représentaient qu'environ 50% des papiers ! Pour la santé, c'est pareil.....Désolant, comme constat, non? Est ce que les journalistes font vraiment leur boulot en cherchant toujours à pondérer leurs articles ou reportages alors que l'enjeu environnemental n'est plus au compromis !

Tout cela pour dire que je m'interroge sur notre meilleure façon de faire avancer les choses et de provoquer le changement. Je ne crois plus trop à la sensibilisation.... ON SAIT ou alors, ON PEUT FACILEMENT AVOIR ACCES A L'INFO. Bref, il faut maintenant montrer que l'on peut continuer à vivre "normalement" tout en étant encore plus respectueux de l'environnement.

Lancez vous dans une "Climate Party"

Un mouvement s'est lancé en mai de cette année, en Suède. Il s'agit de réunions entre et chez des amis qui parlent et débattent du réchauffement climatique. Ils font une "climate party". Cette démarche plébicitée en Suède me parait prometteuse. En effet, n'avez vous pas constaté que vous pouviez, assez simplement, faire évoluer les mentalités dans votre entourage. L'objectif n'est pas de "gonfler" vos amis des enjeux environnementaux mais, par petites touches, de leur montrer que l'on peut changer telle ou telle habitude laquelle n'est peut être pas la meilleure pour l'environnement.....Bref, on est à la fois dans la phase de sensibilisation tout en parlant automatiquement d'actions concrêtes à entreprendre !


Mais vous, que pensez vous de tout cela. Qu'il faut encore et toujours de la sensibilisation ou qu'au contraire, il faut passer à une autre étape, à savoir l'action...quitte à passer pour un "extrêmiste"?

A vous de parler....

Published by Gregoire JACOB - dans Qu'en pensez vous
commenter cet article
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 14:18

Dans un monde où tout doit aller de plus en plus vite, où l'on devient très vite ringard, trop ceci, pas assez cela.....j'aime beaucoup cette remarque du philosophe américain Henry David Thoreau (19ème siècle)

" Chaque génération se moque de la mode précédente mais suit religieusement la nouvelle"

A méditer, je trouve....

Published by Gregoire JACOB - dans Qu'en pensez vous
commenter cet article
6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 11:42

Je ne sais quel est le rapport que vous entretenez avec votre véhicule mais j'avoue être souvent surpris par les publicités des constructeurs automobiles qui me semblent de plus en plus à côté de la plaque.




Entre des essais et des performances nous expliquant que la voiture peut aller jusqu'à 200 km en X secondes, qu'elle a une puissance incroyable et une reprise permettant de voyager sereinement, je me demande à quoi cela sert. Tout d'abord, la limitation de vitesse est à 130 km/h sur autoroute (pour info, en Suède, nous sommes à 110 km/h et le pays vit très bien, avec une économie très performante !!!) alors, pourquoi en arriver à 200 km/h? Ensuite, on nous propose des options dans tous les sens : régulateurs de vitesse, radars de positionnement, air climatisé différencié dans l'habitacle, conduite sportive ou familiale.... Franchement, est ce bien utile et est ce que les constructeurs se posent la question du succès d'une voiture comme la Logan, de chez Renault? Elle est moche, basique mais pas chère et fait ce qu'on lui demande de faire : nous transporter d'un point A à un point B dans des conditions correctes.


Hélas, la perception que nous avons de l'automobile est très intime. Notre véhicule est il une représentation de nous? de notre puissance? de notre personnalité? ou encore, est il là, justement, pour combler, tout ce que nous n'avons pas et le "montrer" de manière ostensible aux autres?


Toujours est il que personnellement, je me déplace la plupart du temps en Nissan Micra, avec mes 3 enfants et cela surprend toujours. Avec mon gabarit (1M85) et ceux de mes enfants, les personnes s'étonnent de nous voir sortir d'un aussi petit véhicule (surtout au pays de la Volvo Break!)...et pourtant, je pense que c'est nous qui avons raison avec un rapport "distancié" à la voiture.


Et puis, si j'habitais plus en centre ville, j'avoue que je ferai appel à une solution d'autopartage. Saviez vous que ce concept (qui est développé à Göteborg, en Suède, depuis 20 ans et que j'explique ici) est très apprécié dans bon nombre de pays européens. Ainsi, en Allemagne, plus de 100.000 personnes font appel à cette solution et en Suisse, on recense 70.000 adeptes!En France, nous n'avons qu'environ 3.000 personnes qui ont décidé de rejoindre cette démarche mais des solutions commencent à apparaître dans les grandes villes. Alors, si vous faites moins de 10.000 kilomètres par an, je vous encourage vivement à opter pour ce mode de déplacement. Les études montrent que vous ferez jusqu'à 45% d'économies par an sur votre poste "automobile"


Le principe de l'autopartage est assez simple. Vous pouvez réserver un véhicule, 24 heures à l'avance, qui sera à votre disposition dans un point précis de votre ville. Lors de votre réservation, vous expliquez pour combien de temps vous en avez besoin et la taille du véhicule souhaité. Une fois votre déplacement terminé (d'une durée maximale de 2 semaines dans la plupart des cas), vous redéposez le véhicule à l'endroit où vous l'avez pris et hop, le tour est joué. A Göteborg, en Suède, plus de 400 foyers et 9 entreprises font appel à cette solution et bénéficient des 30 véhicules potentiellement disponibles. Notez bien le ration : 30 véhicules pour 400 foyers et 9 entreprises ! Imaginez que la grande majorité des citadins passe à ce mode de déplacement, ce que cela représente en économie de place dans la ville, en économie de nuisances sonores, de pollutions et autres méfaits de l'automobile !


Mais pour en arriver là, encore faut il avoir un rapport différent et rationnel à l'automobile. L'autopartage me semble être justement une voie d'avenir pour nos sociétés ...mais vous, comment voyez vous les choses ?

Published by Gregoire JACOB - dans Qu'en pensez vous
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 07:48

Je me rends compte qu'en parlant, par petites touches, de mon engagement écologique, les personnes me faisaient assez souvent les mêmes remarques, lesquelles soulèvent tout de même de nombreuses interrogations.



Ainsi, lorsque je parle de réchauffement climatique, je trouve toujours une personne qui m'explique qu'elle vient de lire un article expliquant que finalement, ce n'était pas si grave que cela et qu'il y allait y avoir un ralentissement du réchauffement. Ceci prouve à quel point peuvent être dangereuses les déclarations de certains car, face aux conclusions du GIEC et de ses 3.000 experts mondiaux, le point de vue parfois peu étayé d'un illuminé peut être lourd de conséquences !


L'urgence écologique semble toucher "les autres" et rarement, nous, les Français.....ce qui explique peut être que nous ne changions pas très vite de comportement. Mais ...est ce utile de rappeler que la France et l'Europe seront aussi touchées par le réchauffement climatique? ...récoltes incertaines, progression des eaux sur le littoral, épisodes caniculaires, sécheresses, perte de biodiversité, et des millions de réfugiés climatiques à nos portes ...font partie des probables "réjouissances" qui nous attendent si nous ne changeons pas radicalement nos modes de vie.


Enfin, le lien entre notre comportement quotidien et la situation générale de la planète se fait rarement. Comme si, là aussi, la solution passait chez les autres (moins de consommation en Chine, moins d'enfants en Afrique (hum hum)....). Curieusement, toutes les études pointant notre surconsommation occidentale et surexploitation des ressources de la planète ne passent pas la barrière de milieux initiés. La dernière étude en date, celle du National Geographic, avec son indice de notation Greendex, montre qu'un Français pollue beaucoup plus qu'un chinois ou un indien !


Je ne sais pas si vous aussi, vous rencontrez ce type de remarques et de réactions. Sans les juger, j'ai le sentiment que ce situent là les rélfexions que nous devons avoir pour faire avancer la cause écologique, à savoir : 

que le réchauffement climatique est maintenant acquis et qu'il faut plutot trouver les solutions plutot que de palabrer encore sur sa véracité ou non

que le monde entier va être touché par l'urgence écologique et qu'il faut trouver des exemples précis en France et en Europe, pour expliquer, (au risque de faire peur) que nous aussi, nous allons être impactés

qu'en tant que simple citoyen, nous avons malgrè tout un rôle à jouer pour limiter le réchauffement climatique et ses conséquences. Que ce soit au travers de notre consommation (produits locaux et de saison, à faible emballage et uniquement recyclable....) ou de notre comportement (mode de transports non polluants, isolation de notre habitat, utilisation réfléchie de l'eau...), nous avons aussi un impact sur la planète donc, autant le limiter.


Souvent, je m'interroge sur la lenteur des changements comportements mais si nous arrivons à argumenter, encore et toujours, dans les trois directions ci dessus, nous devrions accélérer la prise de conscience et les changements qui s'imposent. Qu'en pensez vous?

Published by Gregoire JACOB - dans Qu'en pensez vous
commenter cet article
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 20:38

Dans tout ce que nous avons à réduire, il n'y a pas que nos émissions de CO2 (en production "directe" avec notre automobile, par exemple, ou en production "indirecte", au travers de nos choix alimentaires), il y a également notre consommation de plastiques en général.

En France, on sait très bien que les grandes surfaces mettent en avant le fait de ne plus distribuer de sacs plastiques aux caisses mais ....est ce vraiment suffisant? Quand on regarde de plus près, on en utilise toujours autant, du plastique.....en effet :

- Tous les jeux sont suremballés,

- en dehors des supermarchés, on nous distribue des sacs plastiques partout : pharmacie, petits commerçants, sur les marchés, pour les fruits et légumes....

- la plupart des emballages des produits de grande consommation sont ...en plastique !

Mais où partent-ils, ensuite, ces plastiques? Et bien, c'est là le problème dans la mesure où ils ne sont pas biodégradables donc....soit ils sont brulés (hum hum, pas terrible du tout pour l'environnement !), soit ils sont emportés en pleine nature, comme on nous l'explique sur cette vidéo, avec des conséquences assez horribles sur la faune et la flore !

Regardez le reportage et découvrez ce que l'on peut retrouver dans les appareils digestifs de Pélican !

 


Alors, que faire ? Et bien, c'est assez simple :

- toujours privilégier des emballages recyclables

- éviter les sacs plastiques quand vous faites vos courses en prenant un joli panier en osier ou en matière recyclée

- interpeler les "grandes marques" qui disent s'engager dans le Développement Durable mais qui continuent à nous proposer des produits suremballés de plastique !

Ce week end, en faisant vos courses...pensez y !

Published by Gregoire JACOB - dans Qu'en pensez vous
commenter cet article