Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 21:09

C’est quand même impressionnant de constater qu’avec un Panda comme logo, un nom particulièrement ancré dans les mentalités (à savoir le WWF), et bien, on peut amener tous les médias à écrire des choses fausses et inonder les réseaux sociaux de solutions erronées.

 

 

Depuis hier, on voit le classement publié par le WWF des 25 entreprises françaises les plus impactantes en matière d’environnement, sur la biodiversité…. Pourquoi pas et je ne conteste pas le fait que ces entreprises aient un réel impact…..Non, ce qui est choquant, et là où Pascal Canfin et le WWF se trompent totalement, c’est qu’ils nous font croire que la solution, pour que ces entreprises soient moins dévoreuses d’environnement, réside dans la certification.

 

Et là, je ne comprends même pas qu’un ancien Ministre ose tenir de tels propos …ou alors c’est peut être juste pour défendre son business actuel à la tête du WWF ??

Quand le WWF et Pascal Canfin se trompent complètement...et nous embrouillent !

 

Si la certification était la solution à tous nos problèmes, cela se saurait, non ?

 

Prenons 3 exemples. Pour le WWF, il faudrait que les entreprises du classement n’achètent que de l’huile de palme certifiée et … la vie serait vraiment plus belle pour la planète ? Désolé mais là, c’est clairement mensonger !

 

Premièrement, la certification pour l’huile de palme (RSPO) est tellement peu exigeante (elle ne protège en rien les tourbières ni les zones à forte valeur de carbone), que cet organisme de certification s'est cru enfin obligé de lancer très récemment une certification « + »… la "RSPO Next"  !

Deuxièmement, qui sont les plus gros consommateurs d’huile de palme dans le monde ? La Chine, l’Inde, l’Indonésie puis vient l’Europe. Qui peut croire un seul instant que si les entreprises françaises (voire européennes) consommaient toutes de l’huile de palme certifiée (mais on parle ici d’une VRAIE certification, pas d’un truc « light » comme c’est le cas actuellement), cela changerait les achats des Chinois ? Indonésiens ? Indiens ? ….

 

Mais nous, en France, nous serions satisfaits ! On aurait enclenché la « machine à fric » avec des « certifications », des « organismes certificateurs », des « organismes de contrôles »…. Au final, en tant que consommateur, nous sommes doublement victimes : on paye les produits plus chers (et oui, tout cela coûte très cher et est impacté sur le prix final) et on n’arrête pas la déforestation…un comble, non ?

Quand le WWF et Pascal Canfin se trompent complètement...et nous embrouillent !

Deuxième exemple avec le Soja. Qui peut croire que c’est du Soja certifié (encouragé là encore par le WWF) qui va arrêter la déforestation en Amazonie ? Ici aussi, on cherche à créer des « machines à fric » alors que les plus gros consommateurs de soja dans le monde ne sont pas les européens et que c’est bien le Moratoire sur le soja amazonien (initié et encouragé par Greenpeace) qui a permis de limiter fortement la déforestation en Amazonie !

 

Enfin, prenons le dernier exemple avec une autre certification, celle peut être la plus connue dans le secteur du bois : le FSC. Cette certification est exemplaire en matière de gestion des ressources forestières mais dans le monde, est ce que tous les exploitants des forêts ont les moyens financiers de faire des audits assez complexes pour acquérir cette certification ?

 

Clairement non donc, résultat, il n’y a dans le monde qu’une partie minime de forêts certifiées.

 

Et quand bien même….faut-il mieux pour une des entreprises présente dans le Top25 du WWF, acheter du bois « certifié » qui vient de l’autre bout du monde ou du bois local, sans certification mais géré durablement ? Car il faut dire que ce n'est pas parce que l'on n'a pas de certificat que l'on n'est pas vertueux ! 

 

Quand le WWF et Pascal Canfin se trompent complètement...et nous embrouillent !

Franchement, la ficelle est un peu grosse et je trouve que pour une organisation qui veut lutter contre l’épuisement des ressources naturelles, ce n’est pas sérieux. Ou peut-être est-ce simplement l’envie d’engranger de nouveaux clients ?

 

 

Dans tous les cas, ce n’est pas avec des « certifications » qui font plaisir à une certaine frange de consommateurs des pays riches que nous sauverons la planète. C’est plutôt en cherchant à transformer l’ensemble des filières, en y apportant de la transparence et en impliquant les populations locales concernées.

 

L’argent est là… et plutôt que de le mettre dans des certifications, mettons-le dans des outils qui transforment réellement car des solutions existent et elles ne demandent qu’à être encouragées !

 

Et puis, pour terminer ce coup de gueule, je trouve que la chanson d'Abba, Money, Money, Money, illustre bien cette démarche de certification mais hélàs ne nous sauvera pas du réchauffement climatique, de la déforestation ni de la perte de biodiversité. Par contre, elle enrichira pas mal d'intermédiaires d'ici là ! 

29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 11:05

Les dirigeants du monde entier se réunissent à Paris pour parler Climat (COP21), les années se succèdent et la chaleur à l’échelle du globe ne cesse de monter avec un niveau des océans qui risque d’inonder des terres arables, des réfugiés climatiques arrivent aux portes de l’Europe et….nous avons des hommes et femmes politiques pour la plupart complètement déconnectés de tous ces enjeux !

 

 

Quand la vue est bien basse pour Marine Le Pen et son programme pour les régionales 2015

Aussi, alors que je ne parle jamais de politique sur ce blog, je me sens un peu obligé de le faire à la veille des prochaines élections régionales ! Né en Picardie, résident depuis quelques années dans le Nord, je viens de lire avec effarement les propositions environnementales de la favorite des sondages : Marine Le Pen !

 

 

Je tiens déjà à signaler que le programme « détaillé »(malgré tout très « light ») est disponible depuis seulement 2 jours : cela montre à quel point il n’était pas prêt et encore moins réfléchi !

 

 

Dans tous les cas, les propositions en matière d’environnement me désolent… Contrairement à ce qui est dit, il n’y a aucune vision dans ce programme….Au-delà des banalités et autres propositions existants déjà, pour Marine Le Pen, il faut qu'en 2015 on arrête les éoliennes (sous prétexte de problèmes de santé …..informations non prouvées scientifiquement mais on joue là aussi sur les peurs de gens),

 

 

 

Quand la vue est bien basse pour Marine Le Pen et son programme pour les régionales 2015

donc si on arrête l'éolien, ça veut dire qu'on revient au Charbon? au tout nucléaire? ;.... on fait comment pour l'électricité?

Quand la vue est bien basse pour Marine Le Pen et son programme pour les régionales 2015

 

qu’ on renégocie le schéma Trame Verte et bleu (histoire de perdre du temps et de faire croire que tout ce qui a été fait auparavant était nul alors que le dernier schéma a été adopté après 3 ans de négociations),

 

 

ou encore qu’on encourage les maisons passives (dans le genre micro niche …… pour l’instant, cela représente moins de 0,1% des constructions ….imaginez le peu d’impact que cela va avoir sur le climat! )

 

 

En plus d’être du grand n’importe quoi ….on a du mal dans ces pseudos propositions parcellaires à trouver la moindre vision ou ambition pour notre région !

 

 

 

 

Quand la vue est bien basse pour Marine Le Pen et son programme pour les régionales 2015

Dans les autres points « incroyables », à noter la mise en place de menus bio dans les collectivités locales pour lutter contre l’obésité ……. Ha, Ha, si manger bio permettait de combattre l’obésité, ça fait longtemps que ça se saurait mais le FN a peut-être des informations essentielles à nous révéler !

 

Par ailleurs, on va maintenant « manger français » dans la région ….. Donc, tout ce qui vient de chez nos amis belges (à parfois moins de 10 kilomètres de nos habitations), on va préférer l’exclure car ça vient de l’étranger….. car pour Marine Le Pen, autant manger des fruits et légumes qui traversent la France entière et produisent du CO2 pour être un bon patriote !

 

 

En matière de transport, il est clairement mentionné que M.Le Pen ne favorisera pas le « tout train »….En gros, prenez vos voitures les amis, faites du CO2 … Comme nos frontières seront fermées, tout va bien se passer et le réchauffement climatique et les diverses pollutions, ce sera pour les autres !

 

 

 

Quand la vue est bien basse pour Marine Le Pen et son programme pour les régionales 2015

Vous le voyez, aucune vision dans ce programme, juste des banalités/stupidités reprises ici ou là pour pouvoir remplir les cases « environnement » d’un programme mais qui dans le fond, ne servent à rien car l’environnement, la qualité de vie, de l’air et des sols ou encore la santé importent peu pour Marine Le Pen !

 

 

Alors, si comme moi vous habitez dans la région Nord Pas de Calais Picardie et que l’environnement vous intéresse à minima, je vous encourage à découvrir ces deux programmes (ici et ) qui sont porteurs d’une vision et d’une vraie connaissance des enjeux ! Quant aux autres, ils ne représentent aucune avancée à mes yeux !

 

 

N’oubliez pas d’aller voter les dimanche 6 et 13 décembre .... et on ne pourra pas dire qu'on ne savait pas !

 

Quand la vue est bien basse pour Marine Le Pen et son programme pour les régionales 2015
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 18:17

Si on vous met l'appellation "Sans huile de palme" sur des paquets de gateaux , cela laisse entendre que l'huile de palme est mauvaise pour la santé, voire néfaste pour l'environnement, non?

 

Curieusement, je viens de constater que sur le paquet de gateau de la marque Evernat, il y avait, en rouge (au cas où je ne l'aurais pas vu!!!!), cette accroche "Sans huile de palme" et en dessous .... "dans un souci de qualité". Ouf, me voilà rassuré, la marque Evernat prend soin de moi.... Merci à elle ;-).

 

Evernat gateaux

 

Cependant, dans mon supermarché bio, j'achète aussi des gateaux mais ceux là, de la marque Bonneterre.... qui eux, ont de l'huile de palme donc, peut être n'ont ils pas ce souci de qualité?

 

Bonneterre.jpg

 

Après quelques recherches, j'ai pu trouver également des pains d'huile de palme vendus au rayon frais de mon supermarché....sous la marque Bonneterre ! Décidément, Bonneterre ne semble pas avoir ce "souci de qualité".

 

Mais figurez vous que Bonneterre et Evernat, c'est tout simplement la même société, enfin, deux marques qui sont présentes dans le groupe Distriborg, lequel vend aussi et surtout des produits sous la marque "Bjorg".

 

 

Ainsi, l'argumentation "Sans huile de palme" n'est qu'un argument commercial et non un vrai engagement du groupe ? Franchement, si d'un coté on ne met pas de l'huile de palme "dans un souci de qualité", pourquoi on en vend de l'autre?

 

Il se trouve que je connais assez bien le sujet de l'huile de palme (je vous invite à lire cet ancien post, ainsi que les commentaires qui ont été déposés par les internautes).Le sujet est compliqué et mérite d'être traité sereinement, et non avec des arguments purement commerciaux !

 

Pour avoir interrogé il y a quelques semaines la marque Bonneterre sur sa politique en matière d'huile de palme, j'ai eu comme réponse (je n'ai mis que les passages qui correspondent vraiment au sujet) :

 

".......Le pain d’huile de palme BONNETERRE présent au rayon frais peut être utilisé dans de nombreuses recettes « maison », tout comme le beurre.

Ensuite, il arrive que la société BONNETERRE utilise l’huile de palme pour des raisons techniques, car elle est solide à température ambiante En utilisant que de la matière grasse liquide, comme d’autres huiles végétales, la texture des produits obtenus en serait dégradée.

 

...........

 

Enfin, lorsque la suppression ou réduction d’huile de palme dans nos recettes n’est pas possible, la société Bonneterre s’engage au remplacement de l’huile de palme bio par de l’huile de palme bio et durable (RSPO). Informez-vous sur notre progression surwww.rspo.org. L'huile de palme certifiée RSPO provient de plantations respectueuses de l'environnement et de la société."

 

  Pour information, la norme "RSPO", c'est un peu du pipeau et elle ne préserve en RIEN les tourbières ni les forêts à forte valeur carbonée et depuis l'apparition de cette norme, la déforestation a continué de galoper !

 

Je veux bien entendre que le groupe Distriborg ait du mal à trouver la solution idéale par rapport à l'huile de palme mais qu'il joue avec pour augmenter ses ventes, non, je trouve ça lamentable.

 

Résultat des courses, je vais attendre plus de cohérence chez eux et acheter d'autres produits en attendant  ! Et vous ? 

12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 08:30

80 milliards.....c'est le nombre hallucinant de baguettes jetables en bois produites tous les ans, en Chine ! Pour assurer cette production, cela nécessite de couper, TOUS LES ANS, environ 20 millions d'arbres d'une vingtaine d'année.

 

baguettesjetables.jpg

 

Dans un pays qui est touché par la déforestation, ces ordres de grandeur font froid dans le dos. Face aux problèmes de tempêtes de sable, d'érosion des sols et de glissements de terrain, à la perte de biodiversité et face aux enjeux du réchauffement climatique, la Chine a mis en place en 2010, un plan décennal "pour l'utilisation et la protection des terres forestières".

 

Bonne initiative mais on peut se demander s'il ne faudrait pas, tout simplement, inciter les citoyens à toujours avoir avec soi, des baguettes en inox, permettant ainsi d'éviter un tel gâchis ?

 

En tout cas, en ce qui me concerne, si je me retrouve dans un restaurant asiatique qui propose des baguettes jetables en bois, je ne rate jamais l'occasion de rappeler que la déforestation commence aussi par la production d'objets qui peuvent paraître anondins.....à savoir ces fameuses baguettes jetables. Vous aussi, pensez y !

4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 11:50

 

 

Je propose que cette maladie rentre dans le cadre des pathologies suivies par l’Organisation Mondiale de la Santé et qu’elle apparaisse dans les thèmes de recherche sous l’appellation « Santé mentale du dirigeant politique français ».

 

Cette pathologie est en effet extrêmement curieuse mais de plus en plus géolocalisée. Alors que dans les années 70, la planète a vu se répandre ses symptômes un peu partout sur le globe, on assiste à un recul des malades dans le monde et, il y a fort à parier que dans quelques années, il n’y aura bientôt plus qu’un carré d’irréductibles gaulois à en souffrir. Cependant, leur situation reste préoccupante !


 

EPR-Flamanville.jpg

 

Des symptômes proches de l’hallucination


L'Hallucination est une altération des sens de la vue et de l'ouïe qui fait voir ou entendre des choses qui n'existent pas.


Ainsi, le patient atteint de nucléite aiguë va vous expliquer que le nucléaire est une filière d’avenir. Il ne va pas chercher à voir que la matière première de cette filière, à savoir l’uranium, existe en quantités limitées !


Le patient ne voit pas non plus les dangers d’un accident nucléaire et il vous expliquera que « tout est fait pour l’éviter ». Curieusement, il ne cherchera pas à écouter les expériences d’anciens malades, comme les Japonais ou les Ukrainiens.


Vivant dans un monde de plus en plus déconnecté de la réalité, le patient atteint vous expliquera que le nucléaire n’est pas cher. Bien évidemment, lorsqu’on parle d’un budget, à ce jour, de plus de 8,5 milliards d’Euros pour un  « nouveau » réacteur nucléaire EPR dit de 3ème génération, le patient ne vous entendra plus et il vous expliquera que notre indépendance n’a pas de prix !


Enfin, là où il faut se méfier des patients atteints de nucléite aiguë, c’est qu’ils ne reculent devant aucun obstacle. Ainsi, ils sont prêts à dépenser plus de 15 milliards d’Euros pour une expérience qui va durer 6 minutes permettant de savoir si la fusion nucléaire est possible.  Ils ont appelé ce projet ITER. Et comme des savants fous, ils espèrent, suite à cette première expérience, si elle est réussie, lancer une deuxième phase du projet pour construire un prototype permettant d’utiliser l’énergie produite dans le cadre d’une fusion nucléaire….et si ce prototype se révélait efficace (bon, là, on parle de 2050 au plus tôt !!!!) et bien, on se lancerait dans une fabrication industrielle !

 

Des soins difficiles à trouver

 

Nous avons assisté récemment, au Japon par exemple, à une guérison rapide de cette maladie mais le traitement, parfois appelé thérapie Fukushima, est trop violent pour pouvoir être appliqué à d’autres pays.

 

Plus près de nous, en Allemagne, une dirigeante, ancienne physicienne, a pris la décision de se passer du nucléaire et de guérir son pays de nucléite.

 

Cependant, pour nos dirigeants français atteints de cette maladie, j’avoue ne pas savoir ce qu’il faut faire pour les soigner mais si vous avez des idées…n’hésitez pas à les partager. On a vraiment besoin, et très rapidement, de trouver soit un vaccin, soit un traitement de fond !

 

Qu’en pensez-vous ?

4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 22:12

 

On croirait presque à une blague ….. Élire Nantes capitale verte de l’Europe en 2013 alors que la ville cherche par tous les moyens à se construire un aéroport totalement inutile …cela fait mauvais genre et discrédite, je trouve, l’action de la Commission Européenne !

 

 

 

aeroport-non-nantes-capitale-verte-europeenne.jpg 

Il se trouve en effet que la Commission Européenne a mis en place un prix permettant de mettre en avant une ville pour ses actions remarquables en matière d’environnement. Le premier prix a été attribué à Stockholm en 2010, puis à Hambourg en 2011, Vitoria-Gasteiz (Espagne) en 2012 et ….. voilà que la Commission Européenne met en avant Nantes pour l’année 2013.

 

Comme le choix de la ville de Nantes a été fait en 2010, on peut se dire que la Commission Européenne et le jury n’avaient pas tous les éléments en main et n’ont pas pris en compte le projet stupide de nouvel aéroport.

 

Aussi, je vous encourage à faire comme moi, en interpelant la personne qui pilote ce projet au niveau européen, en lui demandant de retirer à la ville de Nantes le prix de capitale verte européenne pour l’année 2013.

 

Je vous mets ci-dessous la copie du mail envoyé à Madame Vareille. Je vous encourage à le recopier et à lui envoyer également des mails concernant le non sens d’avoir Nantes comme capitale verte européenne en 2013 et la construction du nouvel aéroport de Notre Dame des Landes !


------------------------------------------------------------------------------------------


 

A l’attention de Madame Marie Hélène Vareille (Marie-Helene.VAREILLE@ec.europa.eu)

Lille, le 4 novembre 2012

 

Madame,

 

Vous êtes en charge au niveau européen du dossier du développement urbain durable qui comprend entre autres l'initiative des Capitales vertes de l'Europe .  Aussi, je suis très surpris que la ville de Nantes ait été retenue pour devenir en 2013 capitale verte de l’Europe.

 

En effet, votre choix est une véritable aberration avec d’un côté des efforts réels de la ville pour assurer une meilleure mobilité, préserver une certaine biodiversité en milieux urbains ou encore un travail de diminution des émissions de CO2..…mais de l’autre, un projet en cours de nouvel aéroport (Notre-Dame-des-Landes), assez proche de l’aéroport existant et qui va venir détruire plus de 1500 hectares de terres agricoles, dans une réserve de biodiversité remarquable.

 

Pourquoi l’Europe soutient-elle des projets et des villes qui au final, ne luttent pas réellement contre le réchauffement climatique ? Que penser en effet d’un nouvel aéroport au regard des efforts à faire pour lutter contre les émissions de CO2 ? Ne regardez-vous les projets de capitales vertes de l’Europe que sous un angle « intra-muros » sans tenir compte de projets pharaoniques aux abords des métropoles ?

 

Toujours est-il que je vous demande de bien vouloir revoir la position de l’Europe quant à l’attribution du titre de Capitale Verte de l’Europe 2013 à Nantes.  En revenant sur son choix, la Commission Européenne gagnerait en cohérence auprès des citoyens qui ont de plus en plus de mal à comprendre vos actions …surtout lorsqu’elles sont absurdes, comme dans le cas présent.   


Je vous prie d’agréer, Madame, mes salutations les plus respectueuses.

 

--------------------

Rajout du 9 novembre 2012

 

N'ayant pas eu de réponse de la part de la Commission Européenne, et ce, malgrè vos très nombreuses interpellations, j'ai décidé de lancer parallèlement une pétition en ligne : Merci de la soutenir et de la diffuser le plus largement possible. Cela se passe ici :

 

 

21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 11:36

Dans le monde professionnel suédois, il y a deux institutions extrêmement importantes et quasi incontournables : le Fika et les Afterwork.

 

Pour le Fika, c'est une pause pendant laquelle on mange un petit sandwich avec du café (mis à la disposition par l'entreprise!). Pour l'Afterwork, comme son nom l'indique, c'est le fait de sortir prendre un verre, entre collègues, après le bureau.

 

Mais voici peut être un petit dernier qui semble prendre de plus en plus de place dans le monde du travail suédois : le lunch beat. L'idée est simplissime et comme souvent dans ce cas ...tout simplement géniale.

 

On se retrouve dans un lieu donné, pour une heure bien précise, un jour de semaine. On ne boit que de l'eau et on vient là pour ...danser pendant une heure pile ! Cela peut se passer soit dans la rue (comme dans la première vidéo où cela se passe à Viktoria Passagen, très joli passage du centre de Göteborg) ou dans des lieux fermés (comme dans la deuxième vidéo où le lunch beat a été organisé dans un café branché de Göteborg).

 

 

 

 

 

 

Deux obligations pour participer au lunch beat : danser et ...ne pas parler travail !

 

Alors.... que pensez vous d'organiser un lunch beat prochainement ?

22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 21:08

Voilà, l'info vient de tomber, c'est à compter de ce jour, le mercredi 22 août 2012, que nous avons consommé pour l'année, l'essentiel des ressources disponibles pour une année sur la planète....Concrêtement, nous allons puiser dans "des réserves" pour les 4 mois et demi restants de l'année.....

 

Et bien, je suis retombé sur un article que j'avais écrit en 2006 ...c'était au tout début de ce blog et en 2006, la date à laquelle nous avions consommé les ressources naturelles que la planêtre peut nous offrir sur une année était ...le 9 octobre !

 

Vous imaginez ! En à peine 6 ans, nous consommons maintenant encore plus vite (très exactement 48 jours) les ressources que la planète nous offre.

 

Croyez-vous qu'il soit possible de tenir encore longtemps?

 

Franchement, plus personne ne peut le dire mais curieusement, les choses ne changent pas alors que pourtant, nous sommes (et nos gouvernements aussi) au courant des enjeux et de la situation.

 

D'ailleurs, même si cette info a été relayée dans les médias, cela a eu peu d'effet au niveau du gouvernement qui réfléchit plutôt à des solutions plus propres pour exploiter les gaz de schiste !

 

Mais si on se relance dans une course à l'énergie carbonée, et bien, je suis prêt à faire le pari que dans 6 ans, ce ne sont pas 48 jours supplémentaires qui seront encore perdus mais au moins 60 !!!!

 

Franchement, on croit rêver cauchemarde en plein jour,  non?

9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 11:23

Les données sont simples ! J´ai 41 ans et je pense que pendant toute ma vie, l´origine de l´électricité que j´aurai consommée sera majoritairement nucléaire alors que je suis fondamentalement contre mais ....je ne peux rien y faire.

 

Centrale-nucl-aire.jpg

 

Petit retour sur l´histoire du nucléaire en France


C´est à la fin des années 50 que les premiers réacteurs nucléaires ont été construits, dans une optique militaire, permettant ainsi à la France de produire ses premières bombres atomiques. Cependant, le programme de grande ampleur d´installations de centrales a été lancé au début des années 70, suite au premier choc pétrolier. A cette époque, je n´avais que quelques années et mon engagement citoyen était très limité !!!! ( ok, je jouais peut être au justicier dans le bac à sable mais ...on est loin des questions nucléaires :-))

 

Les centrales ont été lancées avec une durée de vie envisagée de 30 ans ...voire plus. En effet, l´Etat a mis en place récemment, au travers de l´ASN (Autorité de Sécurité Nucléaire) des examens tous les 10 ans, pour juger de la fiabilité des équipements. Cependant, l´objectif plus ou moins avoué d´EDF (et donc de l´Etat) est de garder les centrales en services pendant 60 ans...... Faites les calculs, je suis quasiment né avec les centrales et je vais devoir les supporter (pas dans le sens positif du terme !!!) toute ma vie car, en plus,  ...... l´Etat a relancé le programme nucléaire avec le premier EPR, actuellement en construction.

 

Où est le débat démocratique ?

 

A AUCUN moment, on ne m´a demandé mon avis sur cette énergie, ni sur la poursuite du programme nucléaire.

 

Certes, je suis allé plusieurs fois manifester contre la reprise du nucléaire en France, pour soutenir des personnes jugées alors qu´elles avaient simplement enregistré des taux de radiation autour des wagons transportants des matières radioactives ou encore pour les "anniversaires" de Tchernobyl mais .....est ce que tout cela a servi?

 

Certes, il y a eu des pseudos débats publics (je pense à celui concernant l´EPR) mais à quoi bon puisque toutes les décisions étaient déjà prises en amont.

 

 

Three miles Island, Tchernobyl ou encore Fukushima n´auront même pas permis de lancer un débat démocratique en France et ce ne sont pas les élections présidentielles qui permettent de voter uniquement pour ou contre le nucléaire.

 

Alors, oui, je fais partie de cette génération sacrifiée, qui aura subie le nucléaire toute sa vie et à qui on n´aura jamais demandé son avis sur ce sujet qui est essentiel à nos sociétés : quelles énergies pour notre développement ! vous trouvez cela normal, vous?

13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 16:44

Peut être avez vous remarqué que certains produits de beauté classiques (et donc, non bio) commencent à être vendu avec la mention "Sans Parabène". A partir de là, je me suis demandé pourquoi cette accroche marketing serait vendeuse !  




Et bien....on trouve très vite la réponse sur Internet : le parabène est une mollécule chimique qui est TRES utilisée dans les produits cosmétiques, et également dans l'industrie agro alimentaire. Sa particularité : si elle s'accumule trop dans notre organisme, elle est source d'allergies et potentiellement de cancers ! (cf ici)

Alors....est ce pour autant qu'on en parle dans la presse?

Notre magazine féminin national "Elle" parle très peu de cette question, en se retranchant derrière des avis de personnalités. D'un coté, c'est  David Servan Schreiber qui explique que pour limiter les risques de cancer, il faut éviter les parabènes sur notre peau (c'est
ici), de l'autre, c'est l'AFSSA qui est mise en avant, en expliquant qu'il n'y a pas de risques prouvés (c'est ici)   !

 Curieux que le magazine n'attire pas l'attention de ses fidèles lectrices sur ce sujet ...... Peut être parce que l'industrie cosmétique et du luxe représente une ENORME part des rentrées d'argent de ce titre de presse?

Au niveau des autres magazines féminins "institutionnels"  .....je n'ai rien trouvé non plus de percutant sur le sujet.


En ce qui concerne les quotidiens, depuis le mois de novembre 2008, on trouve des sujets dans Libération et un peu dans le Figaro. Rien dans les autres ! Curieux, curieux


Saviez vous qu'en plus d'être présent dans quasiment tous les cosmétiques, le parabène peut également être présent dans ....notre alimentation. Regardez les produits manufacturés que vous achetez et si vous trouvez des additifs allant de E214 à E220....et bien, c'est que vous avalez également du parabène.

Alors, si on dit que c'est à force d'être exposé à cette molécule que les risques de cancers et de maladies sont accrus, vous ne croyez pas que le plus simple serait tout simplement de les interdire et également, d'alerter l'opinion publique ! Mais dans ce cas, les journaux risquent de se facher avec leurs annonceurs et au niveau de l'Etat, on ne va pas contrarier nos entreprises en période de crise !



Toujours est il que pour éviter ces saloperies inconvénients, vous pouvez faire vos produits cosmétiques vous même, ou en acheter avec les mentions "Nature et Progrès" ou "Ecocert" ou encore "Qualité France". Et question alimentation...idem pour Nature et Progrès et surtout, préparez vous même votre alimentation !

Quoi qu'il en soit....n'hésitez pas à parler à votre entourage des dangers du parabène.

Published by Gregoire JACOB - dans Le coup de gueule écolo
commenter cet article