Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 12:06

.....Mitt Romney était élu.

 

Je vais commencer par lui car pour Obama, on sait depuis 4 ans ce qu'il fait en matière d'environnement mais qu'en est il de son concurrent républicain?

 

romeney.jpg

 

 

Autant le dire tout de suite....d'un point de vue environnemental, l'élection de Mitt Romney serait DRAMATIQUE pour la planète ! Je n'ai pas peur d'utiliser cet adjectif car je viens de terminer la lecture de son programme en matière d'environnement et sincèrement, cela fait peur...très peur, même !

 

Romney et Bush : même combat pour l'environnement

 

Tout d'abord, sur le site officiel du candidat républicain, il n'y a pas de rubrique dédiée à l' "Environnement" dans son programme mais juste un sujet sur l'énergie ! Si on tape "Environment", on va tomber sur un certain nombre de propositions concernant essentiellement  "un meilleur environnement pour des emplois", entendez par là un meilleur environnement économique. 

 

Ensuite, dans la partie énergie et bien, tout tient dans cette idée......Permettre aux Etats Unis de s'assurer une indépendance énergétique d'ici 2020 et d'en faire une superpuissance en matière d'énergie et de ressources !

 

Pour y arriver et bien, on va creuser partout car Mitt Romney, contrairement à Obama,  ne croit pas que les réserves pétrolières des US ne représentent que 2% du potentiel mondial. D'ailleurs Romney reproche à son concurrent de faire croire que la planète ne dispose que de ressources limitées de pétrole  (“The president is trying to make the case that the world has finite oil resources, and the United States — the world’s biggest oil consumer — needs to use less oil in the future) et donc, il reproche à Obama de vouloir faire des économies d'énergie ! Un comble quand on connait la rareté des ressources de notre planète ! Qui peut croire encore en un tel discours de nos jours?????

 

Coté législation, il faudra tout faire " pour renforcer la protection environnementale sans détruire d'emplois, ni paralyser l'industrie ni faire l'impasse sur des ressources naturelles comme le charbon" (" to strengthen environmental protection without destroying jobs, paralyzing industry, or barring the use of resources like coal") La aussi, tout est dit et on sent bien que tout va être permis avec Romney, et que le charbon sera peut être considéré comme une ressource d'avenir. Quant aux gaz de schiste et bien, pour Romney, ils font déjà partie du bouquet énergétique donc, pourquoi arrêter leur exploitation? 

 

Mitt Tomney a t'il déjà entendu parlé du réchauffement climatique?

 

Inutile de vous dire que je n'ai RIEN trouvé concernant la lutte contre les émissions de CO2 ni sur la question pourtant essentielle du réchauffement climatique.

 

Sur les autres sujets, tels que la biodiversité, le nucléaire, l'eau, l'air, les pesticides...et bien, je n'ai rien trouvé non plus ! D'ailleurs, il y a 4 ans déjà, alors qu'il n'était candidat qu'aux primaires républicaines, Romney ne parlait que d'énergie et pas de ces autres sujets pourtant essentiels en matière d'environnement !


 

Au final, si Romney est élu, on peut s'attendre à une envolée des émissions de CO2 avec en plus d'un réchauffement climatique qui serait "alimenté" par la première puissance mondiale, les autres grandes puissances qui suivraient les US dans cette fuite en avant.

 


Allons nous retomber dans l'ère Bush pendant laquelle les dirigeants américains niaient l'existence d'un réchauffement climatique et bloquaient toutes les conférences internationales sur le sujet?

 

Je suis surpris que l'environnement tienne aussi peu de place dans la campagne US car, des emplois, c'est bien mais ..... à quel prix !?!

20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 23:39

Vous le savez, le locataire de la Maison va changer dans un peu moins d'un an (ENFIN) et en matière d'environnement, on sait qu'il est urgent d'agir vite si l'on veut limiter au maximum l'impact du réchauffement climatique.


Même si les Américains sont les premiers émetteurs de Gaz à Effet de Serre, que la surconsommation et le gaspillage de ressources sont bien réels, il n'en demeure pas moins que les politiques de protection environnementales sont apparues il y a bien longtemps dans ce pays et qu'au niveau local, des initiatives sont nées en dehors de l'administration Bush. Cependant, pour aller plus loin, il va falloir que le (la) locataire de la Maison Blanche passe à la vitesse supérieure.

Aussi, il me semblait intéressant de faire un tour d'horizon des positions, à l'heure actuelle, des différents candidats susceptibles d'entrer à la Maison Blanche.

Dans le camp des Républicains et pour succéder à George Bush : 3 candidats possibles : Mitt Romney, Mike Huckabee et John Mac Cain

Mitt Romneyundefined

Difficile de faire plus vague dans son programme. Tout d'abord, la partie "environnement" est en fait regroupée sous la thématique "Ending Energy Dependence" ("en finir avec la dépendance énergétique")
Ensuite, les arguments de Romney sont très simplistes...pour preuve : "Tant que l'importation de pétrole se fera en provenance de pays et régions instables dans le monde, notre sécurité nationale et notre prospérité économique seront menacées" (bref, une fois qu'on a dit cela...on fait quoi?????)

Son plan : Atteindre l'indépendance énergétique grace à l'innovation

- Faire de cette question une des priorités de son administration
- Investir dans la recherche (stockage des énergies, développement des énergies renouvelables et nucléaires, gestion plus propre des énergies fossiles)
- Augmenter la sécurité sur les questions énergétiques
- Promouvoir l'énergie nucléaire
- Accroitre la production domestique en développant toutes les sources d'énergie

....Vous le voyez, un programme très "light", sans aucune référence au réchauffement climatique et avec des contradictions évidentes entre le renforcement de la sécurité énergétique et le développement du nucléaire, par exemple

Ma conclusion : d'un point de vue environnemental, je n'ai pas vraiment envie qu'il soit à la place de Bush .....car il semble aussi bien comprendre les enjeux que ce dernier ! ...c'est peu dire



 MIKE HUCKABEE : undefined

Là aussi, on fait dans le "light" au niveau des propositions mais avec une approche très radicale (c'est ce monsieur qui a comparé l'homosexualité à la bestialité et qui est contre l'interdiction formelle de l'avortement)

L'Environnement est traité sous la question de "Energy Independence" ("indépendance énergétique") avec 3 grands points : 

- Dès son installation à la Maison Blanche, il enverra au congrès son plan pour l'indépendance énergétique.....indépendance qui sera effective à 100% à la fin de son deuxième mandat
- L'indépendance énergétique va permettre de garantir aussi bien la sécurité que la prospérité des USA
- Une volonté d'explorer, de conserver et de poursuivre toutes les alternatives énergétiques : nucléaire, éolien, solaire, hydrigène, charbon propre, agrocarburants et biomasse

Bref, comme vous pouvez le lire, c'est du n'importe quoi. Aucune réflexion globale, tout est mis en avant pour pointer du doigt ce qui vient de l'étranger et il n'y a aucun référence au réchauffement climatique.

Ma conclusion : candidat dangereux sur toutes les questions environnementales (mais aussi les autres). A éviter de toute urgence sinon, on refait du Bush mais certainement en pire !!!!!



John Mac Cain : undefined

Le Vétéran de cette campagne. Dans ces propos également très très light sur les questions environnementales, il cherche à apparaître comme un leader pragmatique qui a pris depuis longtemps conscience du danger qu'il y a à ignorer le réchauffement climatique.

Il en appelle au mythe américain et à Théodore Roosevelt, pour dire que comme lui, il pense que les Américains ont un devoir de laisser plus propres les ressources naturelles dont dépend la qualité de vie américaine.

Au delà de "jolis" propos regroupés dans une thématique Environnement, ...il n'y a rien.

Même s'il parle du réchauffement climatique, et le fait "qu'il y croit", on n'en saura pas plus ! 

Ma conclusion: bien que souhaitant apparaître comme un pragmatique, on sent que ces enjeux ne sont pas prioritaires pour lui...et comme il ne se prononce sur rien, impossible d'exprimer un jugement.


Du coté des deux candidats du camp démocrate, la question environnementale est traitée en profondeur avec Hillary Clinton et Barak Obama



Hillary CLINTON : undefined

C'est la candidate qui développe le plus ces questions. Avec 10 points importants, détaillés dans un document de 14 pages, on sent une vraie réfléxion et prise en compte des questions environnementales. Hillary Clinton aborde tous les sujets sans tabous


Voici les grandes lignes de son projet

- Mise en place d'un marché carbone avec des permis d'émission de CO2 (esprit du protocole de Kyoto) pour réduire de 80% d'ici 2050, les émissions de CO2 (en comparaison avec celles de l'année 1990)

- Réduction en 5 ans de la consommation électrique de 20% en augmentant les standards énergétique, en développant les éco industries dans le batiment et en interdisant les ampoules à incandescence

- mise en place d'un fond stratégique des énergies de 50 milliards de $, payé en partie par les compagnies pétrolières. Ce fond financera en partie la mise en place des nouvelles énergies

- Doublement de l'investissement fédéral sur la recherche concernant les énergies "traditionnelles" (actuelles)

- Ambitieux programme de développement des énergies alternatives (objectif de 25% d'électricité d'origine renouvelable d'ici 2025 - et objectif de 60 milliards de Gallon d'agrocarburants "homemade" d'ici 2030)

- Aide aux constructeurs automobiles nationaux afin d'accroître la sobriété énergétique des moteurs

- lancement d'un grand plan dans le bâtiment (construction d'éco building, développement des formations et modernisation de 20 millions de maisons détenues par les plus démunis)

- Obligation pour les entreprises de publier dans leurs rapports financiers annuels, leurs actions en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique

- Création d'un "Conseil National de l'Energie" chargé de suivre et de mettre en oeuvre ces politiques

- Obligation pour tous les bâtiments fédéraux, à partir du 1er jour de la Présidence Clinton, de devenir des bâtiments à zéro émission.

Vous le voyez, un programme très détaillé (dans lequel le nucléaire est clairement mis de coté pour son manque de sécurité). De même, Hillary Clinton est la seule à mettre en évidence l'articulation entre l'environnement et la création d'emploi....Cependant, le recours aux agrocarburants n'est pas une bonne nouvelle et puis, Hillary Clinton ne se prononce pas du tout sur les programmes de l'ONU contre le réchauffement climatique



Barak OBAMA : undefined

Là aussi, la question environnementale semble plus réfléchie que dans le camp républicain, même si, comparé aux idées développées chez Hillary Clinton, les déclinaisons des idées sont plus floues.
Barak Obama développe son programme énergétique et environnemental en 5 points

- Mise en place d'un marché carbone avec des permis d'émission de CO2 (esprit du protocole de Kyoto) pour réduire de 80% d'ici 2050, les émissions de CO2 (en comparaison avec celles de l'année 1990)

- Plan d'investissement dans les énergies du futur

- Amener les USA dans la voie de l'indépendance au pétrole (avec le développement des agro carburants) 

- Augmentation de 50% d'ici 2030 de l'efficacité énergétique

- Restaurer le leadership américain sur le changement climatique et réengager les USA dans le cadre de l'ONU sur toutes les questions environnementales



Ma conclusion : les grandes lignes sont intéressantes mais on sent un programme aux contours encore trop flous, avec de nobles objectifs mais par vraiment d'idées pour leur mise en place. Enfin, le recours aux agrocarburants n'est pas une bonne nouvelle du tout


Au final, il me semble évidemment que face à cette "offre", mon choix ne peut que s'orienter vers un candidat démocrate. J'avoue que le développement des arguments d'Hillary Clinton en fait à mes yeux la candidate la plus crédible pour toutes ces questions (entre réduction de la consommation, développement des filières "éco", recours aux énergies alternatives...). Cependant, je ne vote pas aux Etats Unis mais bon....j'espère malgrè tout qu'un démocrate entrera à la Maison Blanche prochainement.

Enfin, j'espère que ces explications vous permettront de mieux appréhender les différents candidats car...on nous bombarde d'images et d'articles de presse mais ...dans le fond, quelles sont leurs idées? Hélas, les médias en parlent trop peu alors que pourtant, le Président des Etats Unis joue le Premier rôle dans le concert mondial et le réchauffement climatique est bien un enjeu planétaire.

Published by Gregoire JACOB - dans Elections Américaines
commenter cet article