Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 22:15

 

Nous savons tous que pour nourrir de plus en plus d'humains, il va falloir faire des choix quant à notre modèle agricole. Alors que l'on nous fait croire que l'agriculture intensive peut représenter une solution, voire même les OGM qui viendraient sauver l'humanité (quelle blague!), de vraies solutions alternatives existent....et les forêts comestibles représentent une de ces alternatives particulièrement époustouflantes !

 

 

 

 

Forêt comestible à Mouscron, en Belgique, à proximité de Lille

Forêt comestible à Mouscron, en Belgique, à proximité de Lille

J'ai eu la chance de visiter récemment le Jardin des Fraternités Ouvrières, à Mouscron en Belgique, à quelques kilomètres de Lille. Difficile d'imaginer, alors que vous êtes dans une rue typique des villes minières, qu'une forêt nourricière se cache derrière les maisons en brique et que cette forêt compte plus de 5.000 variétés végétales (arbres, arbustes, lianes, fleurs, légumes, fruits) sur une surface d'environ 1.800 m2.

 

 

Depuis plus de 40 ans, Gilbert et Josine Cardon entretiennent cet espace selon quelques principes qui devraient tous nous guider : respect et observation de la nature, volonté de recréer des écosystèmes complets, bannir les pesticides et autres engrais et surtout .... expérimenter !

 

 

Et si les forêts comestibles étaient la solution ?

Si vous venez visiter ce lieu, et je vous recommande vivement de le faire, ne vous attendez pas à trouver une rangée d'oignons, puis une rangée de carottes, puis une rangée de pommes de terre... Non, vous êtes ici dans une forêt et ces légumes vont être disposés à différents endroits, suivant des associations que Gilbert a pu tester avec des plantes qui profitent les unes aux autres, et suivant la lumière de disponible......C'est tout simplement incroyable !

 

Aucun pesticide n'a franchi l'entrée de cette forêt nourricière urbaine, les sols sont particulièrement fertiles (3 kg de vers de terre au m²!) , recouverts de branches, feuilles ou de plantes couvre-sols, une mare est présente pour les crapauds et autres grenouilles. Des abris à insectes sont positionnés ici ou là et les fruits et légumes sont en abondance, tout au long de l'année.

 

Et puis, pour vous donner une idée très rapide, on a 395 pommiers de 312 variétés, 240 poiriers (de 160 variétés), 80 pruniers, 70 cerisiers (de 60 variétés), des figuiers (plus de 40), des plants de vignes, des ronces fruitières, des agrumes.....c'est clairement une forêt nourricière !

 

 

 

Et si les forêts comestibles étaient la solution ?

Ici, c'est un vrai centre d'expérimentation mais aussi et surtout de partages. D'ailleurs, le jardin porte très bien son nom...celui des fraternités ouvrières ! L'accueil est très chaleureux, que ce soit les propriétaires ou les personnes venues assister aux cours car oui, il y a des cours gratuits ...... les deux premiers dimanche de chaque mois. Sinon, sachez qu'une permanence est ouverte tous les jeudis entre 14 et 18H00.

 

Vous pourrez suivre les cours de Gilbert.... drôle, sympathique mais aussi particulièrement pédagogue, avec une connaissance infinie de la terre et des associations de plantes/fleurs/arbres.Si vous n'habitez pas à proximité de Mouscron (bon, c'est la grande banlieue de Lille), vous pouvez retrouvez les vidéos de formation de Gilbert sur Internet.

 

 

Un dimanche matin, lors d'une formation, dans la "grainothèque"

Un dimanche matin, lors d'une formation, dans la "grainothèque"

Si vous vous rendez sur place, vous aurez l'occasion de découvrir la "grainothèque" (bon, je ne sais pas si on peut utiliser ce terme mais vous le comprenez, je pense), avec plus de 6.500 variétés de légumes, fleurs, arbres et arbustes à disposition. Mises en sachet par des bénévoles, ces graines viennent parfois du monde entier et permettent également d'encourager une préservation d'espèces végétales sous toutes les latitudes.

 

 

Venez découvrir ce lieu incroyable et faites-vous une idée sur les forêts comestibles...... plus qu'une expérimentation, cette solution représente une vraie solution quant aux enjeux face à l'utilisation des sols, pour nourrir l'humanité .... et tout cela, naturellement, sans aucun engrais ou autre pesticide, et tout en préservant la faune.....qui dit mieux?

30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 17:33

Si vous aimez les films qui donnent la pêche et sont enthousiasmants et bien, ne ratez pas ce mercredi le Film "Demain" de Mélanie Laurent et Cyril Dion.

En 2 heures, vous allez parcourir le monde et découvrir quelles solutions ont été mises en place au Danemark pour se déplacer sans voiture, ou pour produire de l'électricité. Vous passerez par la Finlande et découvrirez son système éducatif, puis un petit passage en Islande, et un retour sur la crise financière et la prise en main de la constitution par la société civile.

 

 

Votre voyage "découverte" passera également par San Francisco, pour sa gestion des déchets, ou encore Detroit, pour la renaissance de l'agriculture urbaine.

 

 

 

Enfin un film qui nous montre le monde dans lequel on aimerait vivre!

Bien évidemment, dans ce monde à portée de main, il y a des exemples qui nous viennent de France, avec la société Pocheco et Emmanuel Druon (je vous recommande d'ailleurs vivement son dernier livre "Le syndrome du poisson lune"), l'approche permacole de la ferme du bec-hellouin, avec Perinne et Charles Hervé-Gruyer, ou encore Pierre Rabhi.

 

 

Enfin un film qui nous montre le monde dans lequel on aimerait vivre!

Je suis impatient de lire vos commentaires sur toutes ces expériences qui pourraient devenir notre quotidien de demain. Bon, pour vous dire la vérité, j'ai le sentiment que ce monde de rêve est déjà en place dans les pays scandinaves mais que chez nous, on a des femmes et des hommes politiques soit frileux, soit incompétents mais ....c'est justement à nous, citoyens, de faire bouger les lignes, non?

 

Le film est dans toutes les villes à partir du 2 décembre ! N'hésitez pas à partager ici vos commentaires sur le film !

1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 20:07
Des fermes à insectes en plein coeur de nos villes..... utopie ou mal nécessaire?

Comment nourrir les habitants des grandes métropoles tout en préservant les surfaces agricoles existantes..... C'est à cette question que le cabinet suédois Belatchew Arkitekter a cherché à répondre au travers de ce projet ..... particulièrement innovant et destiné à la ville de Stockholm!

 

 

Regardez bien la photo ci dessus..... savez vous ce que l'on retrouve dans cette forme arrondie? Et bien, tout simplement, des insectes élevés en plein centre ville et à destination de la population, lui assurant un apport en protéines "locales" !

 

 

Il existe dans le monde 1900 sortes d'insectes comestibles pour l'être humain et presque 2 milliards d'humains mangent déjà des insectes. Aussi, alors qu'il faut 10 fois plus de ressources pour produire 1 kilos de boeuf qu'un kilo d'insectes....ce serait dommage de ne pas prendre en considération cette question !

 

 

De même, un grand nombre des Gaz à Effet de Serre sont imputables aux ruminants alors que pour les insectes....nada, pas de GES !!!

 

 

A gauche ...un rond point existant et à droite, le même rond point avec sa ferme à insecte

A gauche ...un rond point existant et à droite, le même rond point avec sa ferme à insecte

Ainsi, les concepteurs de ce projet ont calculé qu'il faudrait pour couvrir les besoins en protéines des habitants de Stockholm environ 500.000 m2 de surface......si on est sur des protéines animales classiques ! Par contre, si on passe sur une approche "insolite" à base d'insectes, il est possible d'installer sur les ronds points de la ville (9 exactement) ces fermes à insectes pour pouvoir atteindre l'objectif d'autosuffisance en matière de protéines.

 

 

Les fermes à insectes Buzzbuilding seraient donc en pleine ville, avec plusieurs niveaux de "production", allant des oeufs/larves jusqu'aux insectes prêts à être consommés ......

 

 

Des fermes à insectes en plein coeur de nos villes..... utopie ou mal nécessaire?

Est ce que cela vous tente?

 

Dans tous les cas, l'approche est très originale et même si elle vient heurter nos habitudes alimentaires, elle n'en pose pas moins la question de l'alimentation en ville..... Alors que plus de la moitié de l'humanité vit maintenant en ville, et que nous sommes de plus en plus nombreux, ces fermes du futur représentent peut être une clé pour une alimentation plus locale, moins énergivore et plus équilibrée ! ..... A suivre !

26 août 2015 3 26 /08 /août /2015 07:49

Quand on parle de "Repair shop", on imagine un endroit où l'on va pouvoir ramener des machines, radios, vélos et autres objets "techniques" qui pourront être réparés..... mais on ne pense pas spécialement (en tout cas moi !) aux fringues !

Nudie jeans repair shop....une idée originale pour limiter l'empreinte environnementale de vos habits !

Nudie jeans repair shop....une idée originale pour limiter l'empreinte environnementale de vos habits !

 

Et bien, c'était sans compter sur l'imagination de nos amis suédois et de la marque de Jeans de Göteborg, Nudie. Je ne vous cache pas ma surprise cet été en rentrant dans une boutique et en me disant ....tiens, il y a quelque chose de changé ..... Les machines à coudre sont mises en avant, je vois un peu partout dans la boutique du "Re" comme Re pair, Re use, Re duce... Bref, d'une boutique classique, "ma" boutique s'était transformée en Repair shop !

 

Le concept est simplissime..... Vous pouvez venir avec votre ancien jeans Nudie. Soit vous souhaitez qu'on le répare et dans ce cas, cela vous coûtera..... 0 €uro (oui, oui, vous lisez bien, on le répare gratuitement !!), soit vous redonnez votre ancien jeans et cela vous octroie une remise de 10% sur l'achat de tout nouveau jeans dans la boutique !

 

Avec les anciens jeans récupérés, Nudie récupère de la toile ...qui servira à réparer d'autres jeans ! ..... C'est simple mais il fallait y penser !

 

En ce qui me concerne, j'ai donc déposé mon jeans nécessitant un bon "rapiéçage" entre les jambes et deux heures après, je l'ai récupéré "comme neuf" ou tout du moins, réutilisable pour de nombreux mois !

Réparer gratuitement son jeans chez Nudie Repair Shop !

Réparer gratuitement son jeans chez Nudie Repair Shop !

Je ne sais pas si vous aviez déjà vu ce concept au niveau des habits mais à mon niveau,c'était une première et j'avoue être fan de cette approche ......et encore plus fidélisé à la marque !

 

Aussi, je lance un appel à toutes les enseignes d'habits..... pourquoi ne mettez vous pas en place un système identique, permettant de limiter la consommation de matières premières???

21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 15:24
potager en ville - exemple de Montréal

potager en ville - exemple de Montréal

Comment l'agriculture s'intègre t'elle dans votre ville? Est-elle d'ailleurs prise en considération?

Sachez que je reviens d'une semaine de formation/sensibilisation à l'Agriculture Urbaine à Montréal et croyez moi...... Ouahhhh, il y a tellement à faire ici, en Europe, en nous inspirant de nos amis québécois (entres autres ;-))

Agriculture urbaine Montréal

Agriculture urbaine Montréal

Quand on parle d'agriculture urbaine, on imagine plusieurs choses, des champs dans la ville, des potagers, des vergers ..... C'est cela, mais cela peut prendre la forme aussi de "trottoirs gourmands", de fermes sur les toits, de fermes "hors sols", de parcs nourriciers, balcons potagers ou pourquoi pas d'agriculture dans votre propre maison.... Bref, ce terme est multiforme et c'est justement ce qui en fait son intérêt !

Agriculture urbaine : un secteur d'innovations et inspirant Agriculture urbaine : un secteur d'innovations et inspirant Agriculture urbaine : un secteur d'innovations et inspirant
Agriculture urbaine : un secteur d'innovations et inspirant

Aussi, face à ce mouvement naissant, ces solutions inspirantes, innovantes et porteuses d'espoir, j'ai décidé de lancer un nouveau blog, entièrement dédié à l'agriculture urbaine. Vous y retrouverez des articles de lieux visités, des interviews, des conseils pour vous lancer dans cette approche, des formations ... Voilà, un espace que je souhaite ouvert à toutes les idées des uns et des autres, permettant de réintégrer la nature et l'agriculture en ville !... C'est ici que ça se passe !

 

 

Quant à ce blog, www.ecolodujour.com, rassurez vous, il va toujours continuer à exister...même plus que jamais, avec de nouveau des articles toutes les semaines !

 

 

Donc, bonne découverte, bonne reprise et tous à vos jardins ;-)

20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 10:56

Les pays scandinaves innovent toujours en matière d’environnement et sont source d’inspiration pour nos sociétés ….et ce qui nous vient de Copenhague est particulièrement intéressant.

 

Au-delà des vélosroutes et du nombre impressionant de citadins qui se rendent au travail en vélo (plus de 30% !), une nouvelle initiative devrait interpeler tous nos élus.

 

L’idée de départ est simple pour éventuellement remodeler une grande artère de Copenhague …… Pourquoi accorde t’on dans nos villes autant d‘espace à un mode de déplacement qui est dangereux, qui occupe beaucoup de place et qui est polluant (CO2, particules fines, bruit). C'est vrai que lorque l'on remet les choses en perspective, on se demande bien pourquoi nous n'avons pas ouvert les yeux avant.

 

 

 

L'objectif...... Donner la priorité au vélo dans les villes et dans nos rues. L'exemple ci dessous est parlant. On remodèle les rues avec des grandes pistes cyclables qui restent accessibles aux voitures, lesquelles ne peuvent pas dépasser les 20 Kilomètres / heure sur ces tronçons. Sur ces "pistes cyclables", on peut aussi trouver des lignes de bus, permettant de fluidifier plus encore les déplacements !

 

 

 

 

Ainsi, les rues se transforment totalement et même si les anciennes places de parking restent en partie préservées,  certaines d'etre elles se transforment en places pour vélos et d'autres permettent à la nature de gagner un peu de terrain !

 

  Avant transformation :

Avant

 

Après transformation et la priorité donnée aux vélos :

 

Après

 

Je ne sais pas ce que vous pensez de cette solution mais personnellement, je trouve qu'elle permet justement de faire cohabiter tous les modes de déplacement : voiture, bus, vélo, rollers/trotinettes/skate et piétons.....avec une vraie priorité donnée à l'environnement et le bien être collectif.

 

Alors, si on envisage les choses sous cet angle au Danemark, pourquoi pas chez nous? Mesdames et Messieurs les Maires......n'hésitez pas à innover ! Des solutions existent, à vous de les mettre en place !

14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 17:45

Le premier bus hybride (électrique + moteur classique thermique) rechargeable directement sur son trajet était en test ce matin en Suède, dans les rues de Göteborg. Admirez son look, très classique mais surtout, au niveau du toit, le système de recharge.

 

 

bus-du-futur.jpg

 

Pour l'instant à l'état de prototype, cette version permet de diminuer de 75% les émissions de CO2 par rapport à un bus classique. La recharge de la batterie se fait en quelques secondes (par le haut)  et lui permet ainsi de parcourir 7 km uniquement sur la base du moteur électrique .......Et bon, 7 kilomètres entre des arrêts de bus, on a le temps de voir venir, non?

 

 

Imaginon qu'en plus, l'électricité produite l'ait été par les particuliers, dans l'esprit de ce que nous propose Rifkin.....ce serait une belle avancée, non?

 

 

Sachez qu'à partir de l'an prochain, ces bus seront mis en service, toujours sous forme de test, dans les rues de Stockholm.....Une raison de plus pour découvrir ce pays et ses réussites en matières d'environnement !

22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 09:11

Vous le savez, les perturbateurs endocriniens sont de plus en plus montrés du doigt comme étant à l'origine de bon nombre de maladies actuelles comme le diabète, l'obésité ou encore le cancer du sein. Ces forts soupçons qui pèsent entre autres sur le DDT, le bisphénol A, les phtalates ou encore PCB viennent une fois de plus d'être renforcés par une étude suédoise, Endocrine Disrupting Chemicals 2012, menée par l'université de Chimie de Stockholm.

 

 

Cette étude montre qu'il n'existe pas de faibles doses en la matière et que toute exposition à ces molécules peut avoit une conséquence sur la santé ! 

 

 

Dagis.jpg

 

 

Aussi, des parents dans une pré-school de la région d'Uppsalla, en Suède, ont décidé d'enlever de leur école tous les jeux et autres matériaux susceptibles de contenir des perturbateurs endocriniens.

 

Il faut savoir qu'en Suède, les premières années d'école se font dans des "Dagis" et que ces endroits sont de véritables aires de jeux et d'épanouissement pour tous les enfants entre 1 et 5 ans. Contrairement à l'approche française des écoles maternelles qui est assez axée sur l'apprentissage de savoirs, on est ici sur une approche où le jeu, les sorties nature, le sport et la musique constituent l'essentiel des journées des enfants.  Dans ce contexte, il est clair que les enfants sont en permanence avec des jeux potentiellement dangeureux.

Un travail de détective !

 

Ainsi, tous les parents de cette école se sont réunis pour ....étudier la composition de tous les jeux présents et proposés aux enfants ! Les recherches ont été faites suivant la marque du jeu et suivant les informations disponibles sur le net. Ainsi, en plus de de la découverte de jeux comportant des perturbateurs endocriniens, les parents se sont rendu compte que certains produits, en provenance de Chine, portaient la mention CE.....label très trompeur car dans ce cas, cela ne signifie pas Communauté Européenne (et donc, une certaine garantie de qualité) mais au contraire... China Export !

 

Résultat de ce travail de longue haleine : un tiers des jeux ont été retirés de l'école et les revêtements du sol vont prochainement être changés. Certes, les parents disent avoir conscience qu'il n'est pas possible d'avoir un environnement 100% exempt de ces perturbateurs endocriniens mais tous pensent que les enfants en bas age devraient être dans des univers les plus sains possibles et que l'exclusion des perturbateurs endocriniens des écoles devrait aller de soi.

 

Alors, excès de zèle ou au contraire, démarche salutaire qui nous montre que nous pouvons faire évoluer les choses dans les écoles? Je ne sais pas ce que vous en pensez mais en ce qui me concerne, mes enfants ne sont plus en école maternelle mais pas certain que l'école d'alors m'ait réservé un bon accueil si je lui avais demandé de mener une telle enquête pour écarter tous les jouets potenitellement dangereux !

6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 08:51

Comment préserver un environnement sain tout en développant la croissance des technologies propres et donc, le développement l'emploi?

 

symbiocity.jpg

 

Et bien, c'est à cette question que l'Etat suédois a répondu en lançant depuis 2008 la démarche Symbiocity. Mélant à la fois la puissance publique et des opérateurs privés, SymbioCity cherche à promouvoir les exemples positifs suédois en matière d'environnement, tout en mettant en avant les entreprises du secteur des clean techs (ou éco techs en français) !

 

Aussi, le site est en langue anglaise et propose des sessions régulières d'informations et d'échanges pour des villes ou entreprises, avec la visite en Suède des réussites environnementales. Alors, au programme, on retrouve entre autres les visites d'Hammarby Sjöstadt, de Västra Hamn à Malmö ou encore, Växjö, la bibliothèque de Visby qui se chauffe grâce à la mer baltique ou encore l'approche de la  gestion des dêchets à Linköping.

 

En découvrant cette démarche, j'ai noté deux exemples que je n'avais encore jamais mentionné sur ce blog.

Un immeuble passif de 115 appartements !

 

Tout d'abord, un immeuble passif dans la ville de Göteborg. Ainsi, ce bâtiment de 115 logements a été construit en 2008 suivant les principes de l'habitat passif, avec un système de ventilation récupérant et redistribuant la chaleur des appareils électro-ménagers, du soleil et des personnes résidants dans l'immeuble. De plus, des panneaux solaires ont été installés sur le toit, permettant de chauffer l'eau ! Au final, pour un coût de 2,5% supérieur au coût d'un immeuble "classique", le bâtiment économise 75% d'énergie par rapport aux constructions traditionnelles !

 

hamnshuset1.jpg

 

 

Autre exemple....la résidence de la famille Royale de Suède, Drottningholm. En 2006, le système de chauffage a été modifié, pour passer d'un chauffage au fuel, à un chauffage melant à la fois un système de récupération de chaleur des lacs (à l'image de ce qui a été fait à Visby, sur l'ile de Gotland), et une centrale à bois. Ainsi, les 8.000 m² de ce chateau du 17ème sont maintenant chauffés grace à des énergies renouvelables.

 

drottningholm.jpg

 

 

Alors....on dit souvent que l'union fait la force et bien, c'est très vrai quand un pays décide de regrouper sous une même bannière ses exemples positifs et de les promouvoir à travers le monde, ainsi que ses industries d'avenir !.

 

J'ai cherché à savoir s'il existait la même chose au niveau de l'Etat français.....je n'ai encore rien trouvé mais si vous connaissez des personnes bien placées au Ministère du Développement Durable mais aussi au Ministère de l'industrie....Parlez leur de cette démarche suédoise.....l'économie française ferait bien de s'en inspirer !

1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 12:08

On cite souvent nos amis d'outre Rhin comme un modèle à suivre dans bien des domaines. Aussi, il me parait  intéressant de comprendre comment l'environnement est perçu en Allemagne et de constater que le concept d'éco design semble là bas beaucoup plus orienté vers les aspects pratiques qu'esthétiques...peut être un gage de réussite !?

 

energiewende-425x240.jpg

 

L'environnement au coeur des préocuppations allemandes

 

Tout d'abord, la protection de l'environnement. Lors du récent sondage mené par le Ministère Allemand de l'Environnement auprès de 2.000 personnes, on a posé la question  suivante "Quel est le plus grand problème qui fait face actuellement à notre pays?". Et bien, figurez vous que la protection de l'environnement arrive en deuxième position (35%), tout juste derrière la crise politique et financière mais bien loin devant le marché de l'emploi, la sécurité sociale, les retraites, la formation ou encore l'immigration. A noter que lors du même sondage, en 2010, la protection de l'environnement ne représentait un réel enjeu que pour 20% des répondants !

 

Cette progression est assez spectaculaire dans l'opinion et est à mettre en parallèle du désintérêt qui semble gagner la France sur les questions environnementales !  On est loin du pacte écologique de Nicolas Hulot de 2007, du Grenelle de l'environnement ou encore du débat sur la transition énergétique que l'on nous promet mais que l'on ne voit pas venir....

 

Le premier concours d'éco Design

 

Toujours est il que cet intérêt pour les questions environnementales se manifeste de manière très pratique chez nos amis allemands. Ainsi, le Ministère Allemand de l'Environnement a mis en place, pour la première fois en 2012, un prix venant récompenser less meilleures réalisations en matière d'éco design.....Et bien, là où l'on s'attend à trouver des réalisations belles, époustouflantes et qui nous font rêver, on trouve au contraire des solutions très pratiques, techniques et pragmatiques ! Voici quelques lauréats de l'an passé !

 

 

recuperateur-bouteilles-plastiques.jpg

 

Ici un système qui permet de déposer les bouteilles recyclables autour des poubelles. Dans la mesure où ces bouteilles sont consignées, des personnes passeront les récupérer pour les ramener au bon endroit et ainsi récupérer la consigne. Une idée simple mais très efficace, pour optimiser le tri et le recyclage du verre et du plastique !

 

aspirateur-eco-design.jpg

Là, un aspirateur de 700 W  qui a une performance équivalente à un aspirateur de 1.300 W. Au delà des 40% d'économies d'énergie, 90% des composants de cet aspirateur sont des matériaux recyclés ! Alors, peut être pas très sexy mais terriblement efficace, non?

 

Still.jpg

Enfin, ce transpalette hybride ! Cette technologie permet ici d'économiser 20% d'énergie par rapport aux produits classiques et de baisser également au plus bas les nuisances sonores ! 

 

 

Vous le voyez, je ne suis pas certain que ces produits auraient obtenu les mêmes résultats en France, dans le cadre d'un concours d'eco design !

 

Mais..... si les allemands nous montraient tout simplement que l'environnement, c'est un vrai enjeu de société et qu'il fallait peut être oublier le rêve, afin de s'ancrer (enfin) dans la réalité et de changer les choses, à tous les niveaux et petit à petit.....C'est peut être la solution, non?