Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 14:07

La pollution lumineuse est un véritable fléau pour la faune, la flore et de nombreux éco-systèmes.

 

Aussi, toutes les solutions qui pourraient remplacer les éclairages urbains par d'autres techniques sont les bienvenues et c'est en ce sens que les propositions de Daan Roosegaarde et de son équipe sont particulièrement intéressantes. Ce cabinet d'étude a en effet cherché à mettre en place des autoroutes plus "intelligentes" et qui pourraient communiquer d'une certaine manière avec les usagers.

 

Une autoroute phosphorescente en test dès 2013.

 

 

autoroutes-phosphorescentes-copie-1.jpg

 

 

L'idée de départ consiste à faire un marquage sur le sol, avec une peinture spéciale phosphorescente, qui se charge de lumière la journée et qui la restitue la nuit, lorsqu'elle est éclairée par des phares d'automobiles. Ainsi, finis ces immenses réverbères qui longent et polluent nos autoroutes ! Imaginez un peu les économies que cela représente en terme d'électricité (encore un projet qui ne va pas plaire à EDF ! ) 

 

Et puis, au delà de l'aspect pollution lumineuse, cette technique permet de communiquer également avec les automobilistes en marquant le sol avec des dessins de  "gros flocons de neige" qui ne seront visibles que lorsque la température passera  par exemple sous la barre des 1°. Ainsi, l'automobiliste comprend que le sol devient glissant et qu'il faut adapter une conduite appropriée.

 

Les premiers essais seront menés en 2013, aux Pays Bas....A suivre, donc.

 

 

Je ne sais pas ce que vous pensez de cette idée mais personnellement, je la trouve très séduisante car elle pourrait aussi être adaptée aux pistes cyclables avec un marquage phosphorescent et donc, une sécurité renforcée pour les cyclistes !

Partager cet article

Published by Gregoire - dans Utopiste
commenter cet article

commentaires

Raty 04/11/2012 18:05


La phosphorecence d'une autoroute remplacera t-elle des éclairages ???

A t-on des moyens industriels satisfaisant les exigences écologiques actuelles pour systématiser cette phosphorecence ???

virginie 03/11/2012 13:42


ah bon,mais ou voyez vous des lampadaires sur nos autoroutes sombres?ils ont ete remplacés par des radars!!!et encore une pollution avec un produit surement une peinture qui avec la pluie se
repandra dans la nature...deja qu'il n'y pas de marquage au sol,vous revez!!!

Rose 31/10/2012 15:08


C'est une bonne idée, mais qu'en sera t'il lorsqu'il neigera ? Les marquages ne seront en effet plus visibles... 

ets 31/10/2012 14:51


Pour les pistes cyclables faudrait déjà que 90% des cyclistes soient équipés de lumière et en plus ce n'est pas avec la puissance d'éclairage d'un vélo qu'on verra le marquage