Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 08:20

Je vous parlais il y a quelques semaines du colloque que nous organisions, avec l'association E.D.A.  et le Réseau Santé Qualité du Nord Pas-de-Calais, sur les enjeux des rayons ionisants. L'objectif de cette journée était de mettre en place un débat citoyen pour s'approprier la culture de radio protection, et de comprendre les enjeux (bénéfices - dangers) du recours de plus en plus fréquent à cette technologie.

 

Au delà du succès de cette journée (plus de 180 participants!), en tant que citoyen, j'ai appris énormément de choses et voici quelques conseils à retenir .... et à partager !

 

scanner_site_1.jpg

 

Des précautions à prendre en matière de radioprotection

 

Nous sommes au quotidien exposés aux éléments radioactifs. Présents dans notre environnement, à la fois pour des raisons naturelles mais aussi suite aux nombreux essais nucléaires dans le monde, la radioactivité est présente partout. Elle l'est plus encore à proximité des installations nucléaires ! Ces doses naturelles d'irradiation sont en général faibles mais là dessus, viennent s'ajouter des doses en provenance (majoritairement) d'examens médicaux que nous faisons. Aussi, dans la mesure où toute dose, même minime, peut conduire à un effet, il faut, dans la mesure du possible, limiter nos expositions aux rayons ionisants dans le cadre d'un parcours santé !

 

L'idée n'est certainement pas de dire qu'il faut rejeter tout examen médical faisant appel aux rayons ionisants mais il faut avoir en tête qu'une radio (ou un scanner) n'est pas un acte banal et, comme pour les antibiotiques, ce n'est pas automatique ! Il ne faut jamais demander à son médecin une radio ou un scanner..."au cas où"....bien au contraire ! 

 

En effet, n'hésitez pas à demander à votre médecin si l'examen prescrit ne peut pas être fait soit avec une échographie ou encore un IRM. Gardez également toujours vos anciens examens, évitant ainsi de refaire plus ou moins les mêmes clichés et surtout, veillez à ce que la dose de rayonnement reçue lors de l'examen figure dans le compte rendu médical.

 

Ainsi, en Allemagne, les médecins et radiologues doivent noter dans un carnet le type d'examen ainsi que la dose reçue par le patient. Cette approche permet de connaitre le cumul des rayons reçus par le patient et éventuellement d'adapter les examens futurs.

 

Qui est plus sensible aux rayons ionisants et pourquoi?

 

Actuellement, des recherches sont lancées afin  de pouvoir dépister les personnes les plus sensibles aux rayons. En effet, nous ne sommes pas tous égaux face aux rayons. Par exemple, des ingénieurs qui ont travaillé dans les années 60 sur des sites des essais nucléaires ont eu des réactions complèment différentes. Certains sont morts très rapidement, d'autres ont développé des cancers, des leucémies et d'autres enfin ...... n'ont rien développé. C'est dans cette direction que s'oriente actuellement la recherche pour à la fois ... connaître la sensibilité du patient face aux rayons ionisants et ensuite, sur la précision des rayons pénétrants dans le corps. D'après les experts présents lors de ce colloque, d'ici 4 à 5 ans, on devrait être en mesure de connaître le degré de sensibilité du patient aux rayons.

 

Alors, pour vos prochains examens, ayez le réflexe de demander plus d'informations à votre médecin ou aux radiologues. Ils sont formés à toutes ces questions et il faut pouvoir engager un dialogue constructif avec eux, afin de trouver le meilleur moyen de se soigner !

Partager cet article

commentaires