Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 12:13

Vous avez très certainement entendu parler de cette étude, première mondiale, menée par le Criigen et le Professeur Séralini, sur l'impact des OGM sur notre santé.

 

Pendant deux ans, ce professeur a mené en secret (on comprend pourquoi) cette enquête afin d'étudier ce que l'ingérence de maïs OGM pouvait avoir sur la santé des rats....et pour une fois, l'étude a été menée de manière totalement indépendante et sur une longue durée, à savoir 2 ans (alors qu'habituellement, on se base sur des études de 90 jours et en provenance des agro-semenciers !)

 

criigen.jpg

L'équipe du Professeur Séralini (deuxième gauche) qui a mené l'enquête

Le résultat est accablant et devrait tous nous interpeler.

 

Aussi, ce matin, hop, ni une ni deux, j'appelle tous "mes" fabricants de produits transformés pour m'assurer qu'il n'y a pas d'OGM ou de traces d'OGM dans ces dits produits. A priori, non (ouf :-) et comme je ne mange plus de viande ni de produits laitiers, me voilà hors d'atteinte :-)..... mais je leur ai demandé que soit dorénavant indiqué sur leurs paquets qu'il n'y a pas du tout d'OGM. Tous m'ont dit que la démarche était inverse car il fallait indiquer au contraire quand il y avait des OGM et non quand il n'y en avait pas !!

 

Curieux car avouons-le, on ne va pas toujours regarder dans les moindres détails les composants alimentaires de nos produits !

 

OGM : les choses peuvent changer grace aux Américains

 

Enfin.... grâce aux Californiens ! . En effet, va avoir lieu en novembre en Californie, un référendum sur la question de l'étiquettage systématique de la mention "Sans OGM" (ou non) sur tous les produits. L'enjeu est énorme car dans un pays où le maïs, le soja, le colza, la courge, papaye ou encore luzerne sont massivement d'origine OGM, il y a des enjeux financiers gigantesques derrière toutes ces questions et si l'étude du professeur Séralini est confirmée prochainement par d'autres, on imagine mal comment nous pourrions ne pas, nous aussi, étiquetter systématiquement les produits garantis sans OGM !

 

Des arguments pro OGM douteux pour contrer l'étude du Criigen

 

Aussi, les lobbies pro OGM vont rapidement se mettre en place avec des arguments ....peu scientifiques et foireux! Pour preuve, cet article publié hier dans Der Spiegel, en Allemagne et qui parle de l'étude de Monsieur Séralini et qui donne la parole à un certain Mark Tester, chercheur australien, qui explique que "cette étude est curieuse car la durée de vie en occident s'accroit malgré la présence des OGM dans nos assiettes depuis 10 ans"....Argument stupide car il n'y a là rien de scientifique et puis, nous savons tous que les pays occidentaux font face à des explosions de cancers et maladies endocriniennes !

 

Aux USA, les pro OGM vont développer très certainement ce même type de discours à l'image du Professeur Chassy, de l'université de l'Illinois, qui explique dans le New York Times  "que les animaux qui mangent depuis tant d'années des OGM ne développent pas ce type de maladies". Alors là, je me suis dit que ce monsieur nous prenait pour des imbéciles car ...ces animaux, consommateurs d'OGM, ne vivent pas très longtemps car ils sont destinés à finir dans nos assiettes ...et que donc, on mangeait des OGM indirectement, dans notre viande !

 

Objectivement, vous ne pensez pas que face à un tel résultat, nos politiques devraient interdire immédiatement les OGM sur le territoire européen et mener des enquêtes INDEPENDANTES, nous permettant ainsi d'en savoir plus sur la toxicité des OGM !

 

Et puis, en tant que consommateur, j'aimerais que la mention "sans OGM" apparaisse de manière visible sur les produits que j'achète !

 

Et vous, qu'en pensez vous?

Partager cet article

commentaires

labelle bleue 20/09/2012 14:08


J'en pense pareil et je partage cet article sur FB !