Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 18:23

Voici un papier que j'ai écrit pour le site Ecolo Info. Je publie une fois par mois sur Ecolo Info et vous retranscrit ici, avec quelques jours de retard (pour laisser l'exclusivité à Ecolo Info) mes articles.



L’université de Lundt, en Suède, vient de mener une analyse approfondie sur l’impact du biogaz en matière d’environnement. L’idée a été d’étudier un centre de production en Skanie (sud de la Suède), et d’en mesurer toutes les émissions (en amont et en aval).

 

 

 

Tout d’abord, qu’entend-on par Biogaz ?


Il s’agit tout simplement du gaz produit par la fermentation (ou méthanisation) de matières organiques animales ou végétales, en l’absence d’oxygène.


Depuis plusieurs années, cette filière se développe dans toute l’Europe avec plus de 40 sites de production en Suède, des expériences internationales comme Bio gaz max. Ou encore des études montrant que si l’on investit dans cette filière, l’Europe pourrait produire assez de gaz à la place du gaz importé de Russie d’ici 2020!


En plus de ces débuts prometteurs, les dernières recherches de l’université de Lundt ont permis de démontrer que le biogaz émet 95% de gaz à effet de serre en moins que lors que la production d’essence. Ce chiffre est spectaculaire et pourrait même monter à 120 % si l’on mettait des bâches sur l’engrais afin de limiter les pertes d’azote, et si parallèlement à cette approche, on alimentait en énergie les sites de production avec des copeaux de bois.


Alors, qu’attend-t-on pour investir pleinement dans cette filière ?

Sachez en tout cas que la Suède est très en avance sur ce sujet et que cela devient même un sujet de communication grand public pour les entreprises, à l’image de cette vidéo d’un fournisseur d’énergie:

 


Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans l'écolonomiste
commenter cet article

commentaires

Suarez 09/07/2010 13:33




Salut à tous, j’ai trouvé un projet qui a l’air sympa, ils ont l’air d’avoir besoin d’aide pour arriver à le réaliser.  Vous pouvez aller le découvrir
sur http://www.facebook.com/group.php?gid=100254696695142&ref=ts



henri de biocomtout 28/05/2010 18:35



Tout à fait intéressant.
Deux choses à faire peut-être en parallèle : maitriser mieux la production  de biogaz ET réduire notre consommation de viande : nous savons que la planète va exploser si les chinois et les
indiens se mettent à vouloir manger autant de viande qu'un américain!


Nous avons écrit un article sur ce sujet dans notre blog


Vos réactions nous intéressent


 



Brigitte 12/04/2010 18:45



Salut,


vous devriez lire le sketch de Ternoise sur le sujet,


il est sur http://www.sketches.fr 


A+


Brigitte



Bambou 17/03/2010 23:25


Merci pour l'article sur la biogaz, on en apprend tous les jours.


johnatan 16/03/2010 23:01


S'intéresser à l'écologie est une priorité de plus en plus envisagée par les leaders politiques mondiaux; mais malheureusement suivi que sur une courte période : en vue des prochaines élections.
Notre planète crie de douleur, écoutons la et aidons la. Chaque geste compte. Mon blog répond à cette question environnementale également m http://materre.over-blog.org