Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 17:53

Difficile de faire la sourde oreille quand on aborde le sujet de l'huile de palme, une des matières premières que l'on retrouve quasiment partout : dans l'alimentation et les plats préparés, les biscuits, les pates à tartiner comme le N...tella mais aussi les crèmes pour le corps, les shampoings ou encore les huiles dans le secteur automobile ! 

 

Vivre sans huile de palme relève de la gageure. C'est pourtant ce qu'a fait ce jeune étudiant strasbourgeois. Pendant une année complète, il a décidé de traquer et de bannir cette huile qui est, il faut bien le dire, source de déforestation.

 

huile de palme

Quand huile de palme rime avec déforestation et acides gras saturés

 

Les forêts primaires en Indonésie ou encore en Malaisie ont longtemps été les premières "victimes" de cette huile si "facile" à récolter mais c'est maintenant aussi en Afrique qu'il faut surveiller la situation. Par exemple, la Cote d'Ivoire souhaite faire de l'huile de palme un véritable axe de développement pour son économie .....pourquoi pas mais la question que l'on doit se poser est : sur quelles terres et pour quels marchés

 

En effet, au delà de son impact très fort sur les forêts et la biodiversité, l'huile de palme est considérée par certains nutritionistes comme mauvaise pour la santé, compte tenu de ses acides gras saturés. Alors, cette huile cumulerait elle aussi bien des effets néfastes pour l'environnement que pour la santé?

 

En Suède, un mouvement "sans huile de palme" similaire à celui que l'on sent poindre en France, est en pleine évolution. Ainsi, l'hotel Clarion Arlanda Airport s'affiche très clairement comme un hotel "sans huile de palme". Et depuis cette annonce, d'autres hôtels présents dans la ville de Sigtuna ont décidé de suivre le mouvement, fortement incités par la ville qui a lancé une véritable  "chasse" à l'huile de palme, appelant toutes les communes de Suède à en faire autant !

 

huile-de-palme-fruit-2.jpg

 

 

Une huile de palme durable ? ...... Hum, pas vraiment !  

 

Certes, il existe une huile de palme qui est présentée comme responsable ....avec le label RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil). Cependant, même une ONG comme le WWF qui était pourtant à l'origine de ce label, semble maintenant le contester. En effet, alors que cette huile RSPO devait stopper la déforestation, on se rend compte sur le terrain qu'il n'en est rien et que des zones essentielles dans la lutte contre le réchauffement climatique, comme les tourbières par exemple, ne sont pas prises en compte dans ce label de RSPO.

 

 

Mais si on fait sans huile de palme....est ce vraiment mieux?

 

Alors, vaut il mieux de l'huile de palme RSPO, ou pas du tout d'huile de palme? Et vivre sans huile de palme, est-ce déplacé quand on sait que bon nombre d'emplois sont à la clé dans les pays émergents et que  l'immense majorité de ce produit est consommé ...en Inde et en Chine et que nos actions en Europe risquent de paraitre bien isolées et infimes ?

 

En France, le moteur de recherche et son application "mesgouts.fr" pourront vous aider dans vos courses si vous souhaitez bannir l'huile de palme ...... cependant, si vous vous lancez dans une traque à l'huile de palme, cela risque d'inciter les fabricants à substituer cette huile pour des huiles végétales comme le Colza ou le tournesol ....qui nécessitent jusqu'à 7 fois plus de place pour produire la même quantité d'huile !.....avec comme résultat, un impact encore plus fort sur les sols !

 

Au final, le sujet est beaucoup plus complexe qu'un simple boycot ou un appel à substitution...et nous devrions peut être, en Europe, insuffler un mouvement pour que l'huile de palme que l'on retrouve dans certains produits soit réellement responsable et non une des causes de la déforestation

 

Ceci dit, au niveau alimentaire, l'idéal reste de toute façon de se préparer soit même ses aliments, non? Mais vous qu'en pensez vous et comment faites vous de votre coté?

 

 

 

Pour allez plus loin sur le sujet, je vous invite à découvrir cet excellent reportage : L'huile de palme, une huile qui fait tache.

 

 

Partager cet article

Published by Gregoire - dans l'écolonomiste
commenter cet article

commentaires

Benoist Andlil 12/08/2013 11:29


Effectivement c'est assez alarmant de voir ces images concernant les dangers de l'huile de palme mais c'est un sujet délicat où le consensus, la réflexion doivent entrer en jeu et non pas le
boycott radical et total

Maxime 19/07/2013 10:53


Vous avez tout à fait raison : le débat autour de l'huile de palme est très complexe mais il est important de le soulever et de le faire avancer. La nature et l'environnement sont des sujets
primordiaux et ili faut faire des efforts pour les respecter. Evidemment, la déforestation n'est pas du tout idéale dans cette optique et c'est pour cette raison qu'il faut trouver des
alternatives à l'huile de palme !

crandeza 12/07/2013 17:08


Bonjour Grégoire et merci pour votre réponse.


J'ai effectivement fini par me renseigner sur l'huile de palme tant le sujet fait débat. Et je préfère souvent me faire mon opinion que de laisser France 5 me l'imposer :)


 


Pour le reste je crois que vous détenez la vérité. La mesure permet de garder la forme. Si elle n'est pas particulièrement mauvaise pour la santé, trop d'une même chose devient redondant pour le
corps, qu'il s'agissent d'acides gras saturés (huile de palme, beurre, viande, fromage etc.), ou même de salade.


Pour finir, les certifications "durables" :
Il y en a plusieurs, dont la RSPO. Je ne crois pas qu'il y ait de solution parfaite aujourd'hui. Et effectivement la RSPO est critiquée. Mais je pense aussi qu'à ce stade, il faudrait plutôt
encourager ceux qui tentent d'améliorer les choses.
La démarche de Sauvons La Forêt, ou Greenpeace par exemple, qui pointent du doigt sans réellement suggérer d'alternative ne me convient pas. Au moins WWF (RSPO) essaie.


Concernant

Grégoire 11/07/2013 19:36


Merci pour votre commentaire. Je vous avoue ne pas partager votre point de vue concernant le reportage télé...je l'ai trouvé intéressant et comportant bon nombre d'informations. Quand on ne
connait pas le sujet, on y apprend bcp de choses mais j'imagine, compte tenu de votre commentaire, que vous maitrisez bien le sujet, non?


Pour ce qui est des nutritionistes, c'est exact que l'on a des avis divergents ...... comme souvent, ceci dit  mais j'avoue plutôt pencher du coté de ceux qui recommandent de ne consommer
qu'un minimum d'huile de palme compte tenu de ses acides gras saturés ....Je me trompte peut être mais de toute façon, ne mangeant quasiment que des fruits et légumes et des plats préparés
maison, je ne dois pas en ingurgiter tant que cela....


Par contre, se pose le problème de la certification et vous n'avez pas commenté ce point.... Un avis sur la RSPO?

crandeza 11/07/2013 18:09


Bonjour,


Tout d'abord, vous avez raison : c'est un sujet complexe qui ne peut se résumer à un bête appel au boycott. La consommation qu'on en fait en France est tellement faible à l'échelle du monde que
même un arrêt massivement suivi ic ne serait pas perceptible ailleurs.
Sur la thématique santé, vous évoquez le fait que certains médecins ou nutritionnistes considèrent l'huile de palme comme nocive. Et effectivement, certains le disent ouvertement. Ce qui
complique, c'est que d'autres, très renommés, disent l'inverse (ex: http://videos.doctissimo.fr/nutrition/sante-dans-assiette/huile-de-palme-et-sante.html ).

Pour le reste, vous semblez aussi vous distinguer lorsque vous dites que le palmier à huile est une des causes de la déforestation. La plupart simplifie le message, pour qu'il soit plus fort,
plus facile à intégrer, en : "L'huile de palme est la plus grande cause de déforestation". Et c'est loin d'être vrai, nous le savons aujourd'hui. Comme toute mono-culture, elle impacte
l'environnement là où elle est cultivée. Mais c'est juste une des causes (à l'échelle globale, moins de 10% des déforestations dans le monde). Et elle permet de nourrir à moindre coût. A côté de
ça, d'autres industries, minières par exemple, ne peuvent pas en dire autant, alors qu'elles modifient dangereusement le paysage.


PS. Le documentaire diffusé sur France 5 que vous citez était indigne de passer sur la TV publique. Une pauvreté déconcertante.