Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 11:11

Depuis quelques semaines, on a vu apparaître ce nom dans les médias et pour cause : c’est une véritable bombe écologique et économique qui affectera potentiellement nos sociétés et notre avenir !

 

Tout d’abord, quelques explications sur le gaz de schiste.

 

gaz de schiste

 

Il s'agit d'un gaz qui est réparti de manière diffuse dans les couches géologiques très profondes, en l'occurence, le schiste. Pour l'extraire, il faut creuser des puits horizontaux, fracturer ensuite la roche par injection d'eau sous forte pression, ajouter un cocktail de produits chimiques très dangereux et récupérer ensuite le gaz présent.

Il ne s'agit pas d'une découverte récente mais la hausse du prix du gaz  depuis 2000 a rendu son coût d'extraction plus compétitif. Alors que les réserves seraient 4 fois plus importantes que celles du gaz "conventionel", on pourrait crier victoire face à ces nouvelles ressources potentielles....mais hélàs, c'est bien le contraire qui se présage !

 

Une bombe écologique

 

Un des grands problèmes du gaz de schiste, est son enfouissement. Pour l'extraire, il faut creuser très profondément, sous les nappes phréatiques....incluant un très fort risque de pollution de celles ci au travers des très nombreux produits cancérigènes et biocides utilisés.

 

Ensuite, il est difficile d'extraire du gaz de schiste sur de grandes surfaces et il faut donc creuser et "miter" le territoire, avec des puits de forage tous les 500 mètres !....Bonjour la beauté des paysages et la préservation des terres cultivables !

 

Par ailleurs, chaque puits nécessite environ l'équivalent en eau de 3 piscines olympiques.....quand on sait que l'eau est une denrée de plus en plus rare !

 

 

gaz de schiste exploitation

 

Enfin, et cette donnée est essentielle pour comprendre les enjeux en cours, on ne connaît pas vraiment l'impact environnemental des techniques utilisées, même si les essais aux Etats Unis ont été très nocifs pour les populations environnantes. Aussi, une étude est actuellement menée par l'agence américaine EPA (Environmental Protection Agency) avec des conclusions qui pourraient encourager ou au contraire freiner l'exploitation de ces réserves. On imagine la pression des lobbys sur ce rapport.....

 

Par ailleurs, il faut noter que ces nouveaux gisements nous ralentiraient, un peu plus encore, dans notre nécessaire mutation écologique, vers une économie non carbonée. Car même si le gaz de schiste et son exploitation émettent moins de CO2 à l'origine, il n'en reste pas moins que l'on retarderait, une fois de plus, l'émergence de nouvelles technologies propres !

 

Une bombe géopolitique


 

Actuellement, 3 pays possèdent plus de 50% des réserves mondiales de gaz conventionnel : La Russie (27%), l'Iran (15%) et le Qatar (14%). Si les estimations, par pays, de réserves de gaz de schiste s'avéraient exactes, on assisterait à un véritable changement des puissances énergétiques sur la planète.

 

Ainsi, en Chine, où l'on estime que 100 fois l'équivalent de sa consommation annuelle de gaz, serait disponible dans les sols....d'où la mise en place d'un programme d'études et d'extraction de ce gaz !

 

Les Etats Unis, avec une indépendance au niveau du gaz programmée pour 2030 !

 

En Inde, avec une très forte pression actuellement pour l'ouverture d'études  et de recherche ....préssentant un énorme potentiel, compte tenu des couches géologiques.

 

En Europe, avec des réserves en Pologne équivalentes à 200 fois sa consommation annuelle, ou encore des recherches en France, Suède, Allemagne, Autriche, Royaume Unis et autre Hongrie....

 

On le voit, la carte mondiale des approvisionnements énergétiques pourraient ête chamboulée du fait de ces exploitations mais ...à quel prix environnemental et pour un avenir encore carboné !

 

gaz de schiste non

 

Toujours est il que la France, en toute opacité, a offert à des entreprises nationales et étrangères, la possibilité d'explorer les sous sols, afin de commencer les études de prospection et éventuellement d'extraction de gaz de schiste. Saviez vous que 10 % du territoire est ainsi étudié, sans aucun débat public et à l'abri des regards....

 

Est ce normal et surtout, pourquoi ne pas associer les citoyens sur une question qui risque bien de devenir centrale dans les années à venir ?

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans Réchauffement climatique
commenter cet article

commentaires

Femme Russe 22/01/2012 20:22


creusez profondément sous l'eau souterraine est un problème majeur, y compris
un risque très élevé de contamination et d'augmenter à plusieurs cancérogènes et des
biocides.

antony 29/08/2011 21:24



tou le monde le c et tou le monde sen fou pauvre de nou et de nos enfant snif snif



kvinnor 24/07/2011 16:18



Merci beaucoup pour cette explication. Je suis d’accord avec toi, c’est une véritable bombe écologique et économique qui affectera potentiellement nos sociétés et notre avenir...



Lydsistrata 14/01/2011 09:10



je trouve qu'il faudrait en savoir plus sur l'impact environnemental de ce procédé avant de forcément le renier en bloc, c'est un peu le défaut de certains écologistes extremistes. pour faire
face au défit énergétique futur, il faudra surtout diversifier les moyens, du durable mais pas que.Quand on parle de beauté du paysage, on peut également en dire de même sur l'éolien, qui ne fait
pas forcément l'unanimité ni en terme d résultat ou de poulltion visuel et sonore, par exemple. je crois que sur ces sujets il faut rester ouvert et obtenir de l'information non partisane avant
de se faire une idée. Article très intéressant en tout cas. merci. chouette blog, je repasserai. je me permets de mettre en lien mon site de mode éthique.