Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 23:04

Depuis plusieurs mois, j'essaye de tenir ce blog avec assiduité et sérieux. Au delà de l'audience non négligeable enregistrée depuis son lancement (presque de 250.000 pages vues et 12.000 visiteurs uniques par mois), force est de constater que mon objectif n'est pas rempli. Je cherchais à expliquer, sensibiliser et amener un grand nombre de citoyens à avoir un regard différent sur l'écologie.

Je me rends compte que c'est souvent entre écolos déjà convaincus que nous débattons. Certes, je n'ai jamais autant appris sur l'écologie depuis que j'écris ce blog, que je lis vos commentaires, vos remarques et vos conseils mais au final, combien de personnes auparavant hermétiques à ces questions aurai je réussi à sensibiliser? (d'ailleurs, si vous lisez ce papier, n'hésitez pas à me laisser un commentaire :-) ! Trop peu, je pense.

La difficulté de la tache est immense. D'un coté, nous sommes face à de véritables urgences et échéances (réchauffement, rareté des énergies fossiles, problèmes de santé, pollution de l'eau, accès aux ressources...) et de l'autre, nos concitoyens donnent le sentiment de ne pas entendre ou de ne pas chercher à comprendre.

Nous avons certainement une part de responsabilité car nous n'arrivons pas à expliquer clairement les enjeux. Je dis "nous" pour les blogueurs (ou membres d'associations) mais je pense aussi et surtout aux femmes et hommes politiques représentant l'écologie politique en ce moment. Je ne cherche pas à les accabler un peu plus encore, surtout au regard du score qu'on leur prédit dimanche prochain. Je cherche simplement à regarder la situation telle qu'elle se présente et nous pouvons dire que nous avons échoué.

Plus les problèmes écologiques se rapprochent, moins nous arrivons à faire entendre notre discours. Il est temps de remettre en question notre façon de penser et d'envisager la présence des écolos dans le milieu politique. Ils ne doivent plus être "toujours" ancrés à gauche mais bien au contraire, constituer une force centrale, importante, capable de gouverner avec des majorités de droite et de gauche (ne me dites pas que l'on ne peut pas faire d'écologie avec une majorité de droite car je vous citerai l'exemple de Corinne Lepage qui a fait un très bon boulot sous un gouvernement de droite).

Sortons des dogmes et regardons la réalité en face. Si nous voulons faire avancer les questions d'écologie, il faut que nous puissions peser sur TOUS les gouvernements et pas uniquement sur des gouvernements de gauche, qui d'ailleurs, ne prennent pas toujours en considération les demandes écologistes.

Un appel pour une refondation de l'écologie politique a été lancé aujourd'hui dans Libération et est relayé sur le net. Je soutiens cet appel, signé par des représentants des Verts, de Cap 21, du Mouvement des Ecologistes Indépendants et d'autres représentants d'associations....

Et vous, que pensez vous de tout cela?

Partager cet article

Published by Grégoire - dans Qu'en pensez vous
commenter cet article

commentaires

Loulou 17/04/2007 17:18

Je pense pour ma part que les non-avertis ne comprennent pas l urgence en question. Je ne compte pas un jour où je fais une remarque à quelqu'un sur son comportement.

Ne comprenant pas l'urgence, ils ne comprennent pas l'aspect fataliste et l'approche assez virulente que nous avons. Car quand on lit ton blog, Grégoire, et d'autres, c'est dramatique. Les gens je crois ne veulent pas imaginer les mauvaises choses, juste voir jusqu'au bout de leur nez.

J'adore voyager, et veux découvrir des pays lointains. Je peux partir à vélo, alors j'attends vos soutiens et sponsors. Mais dans le cas contraire, on est forcés de rester là.

Sentiment d'impuissance, d'inutilité ("je vois pas pourquoi je devrai économiser un litre d'eau quand mon voisin prend deux bains par jour") ou inconscience.

metallah 17/04/2007 15:06

je suis finalement d'accord avec gamerre ci après (enfin pas sur tout évidemment)


Nécessité d’une refondation de l’Ecologie politique
Les errances, les divisions, les confrontations fratricides tout autant que les pressions des partis de gouvernement et des lobbies anti-écologiques qui ont aidé à la création de faux partis écologiques, ont amené «l’écologie politique» à son plus bas niveau depuis 20 ans.

Il y a donc nécessité de rebâtir cette écologie politique sur des fondations solides.

Ce «renouveau de l’écologie politique» passera obligatoirement par un regroupement de tous les écologistes, à l’exemple du «congrès d’Epinay» qui a présidé à la refondation du parti socialiste par François Mitterrand.

Pour avoir des chances de succès, cette refondation ne doit pas se faire dans l’urgence, dans l’anarchie et sous la pression d’une campagne électorale car tout appel à l’union émanant d’un responsable écologiste ayant rallié un des candidats encore en lice pour la présidentielle, apparaîtra automatiquement comme un récupération au profit de ce candidat.

Il est souhaitable donc que les appels à l’union soient reportés au delà des élections législatives dans lesquelles seront engagés divers mouvements écologistes, c’est-à -dire dans moins de trois mois.

Cette nécessite de regroupement de l’écologie ne doit pas être imposée, mais librement consentie par tous les partenaires autour d’une table ronde ou chacun pourra exprimer son point de vue et ses objectifs.

Chacun doit être conscient que le combat pour l’écologie sera très difficile car les forces anti-écologistes sont puissantes et riches et qu’elles ne pourront être combattues efficacement que par l’union totale de tous les écologistes.

France Gamerre

metallah 17/04/2007 15:00

pour conclure (sans conclure réellement) : alors que je suis plutot pour ce type d'union (ceux qui suivent mon blog le savent) je m'interroge tout de même car l'appel semble provenir de ceux qui ont toujours protester contre les verts et l'alliance avec le PS (les propos sont meme très durs dans certains commentaires, et je me demande parfois si certains ne font pas passer leur "haine" de la gauche avant l'écologie)
et maintenant certains veulent s'allier avec tout le monde

je m'interroge... et je regarde l'appel d'un oeil prudent

metallah 17/04/2007 14:37

idem que Isabelle...

même si je m'amuse assez du fait que les écolos "de droite" ont été les premiers à hurler parce que les verts s'alliaient avec le PS...
hors...

j'espère donc que cette volonté d'agir avec tous est réel ;)

beatrix delarue 17/04/2007 13:50

Que penses-tu des éoliennes ?