Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 00:17

Vous le savez, les Suédois ont décidé de ne plus être dépendants du pétrole d'ici 2020. Cet objectif permet d'essayer toutes les pistes pour réduire la consommation de carburant et par conséquent, les émissions de CO2.

L'exemple des avions de la compagnie SAS est à saluer. Depuis le 19 janvier 2007, des "atterrissages verts" sont testés à l'aéroport de Stockholm. Ces atterrisages verts permettent de réduire le bruit, les émissions de gaz et la consommation de 100 kg de Kérosène.

Pour arriver à un tel résultat, l'avion doit amocer sa descente plus tôt, en laissant les moteurs tourner au ralenti. Une idée qui parait simple mais qui nécessite une plus grande coordination entre le pilote et les équipes au sol.

Pour l'instant, tous les tests sont faits en Suède mais à terme, ce sont bien toutes les liaisons de la compagnie SAS qui devraient bénéficier de cette approche.

Pour tout complement d'information, c'est ici

Partager cet article

commentaires

isabelle (eco-echos) 04/03/2008 13:44

Ah Ah ! Excellent le titre !

Titus 26/02/2007 00:19

A partir de l'année prochaine, la production mondiale de pétrole va décroître à un rythme de plus en plus élevé
Une estimation très optimiste prévoit une décroissance de la production de 2 % par an, conduisant à une production réduite de moitié dans 35 ans. Mais la réalité semble devoir être bien différente et nous aurions une production limitée à 80 % dans 12 ans et à 50 % dans 20 ans.
Les réserves de pétrole ont été surestimées, le volume des nouvelles découvertes est depuis longtemps inférieur à celui de la production, la décroissance de la production peut être très rapide comme le montre la Norvège, la Grande-Bretagne, l'Australie.
Les piles à combustible et les biocarburants sont des solutions illusoires.
A lire : http://travail-chomage.site.voila.fr/energie/fin_petrole.htm pour en savoir plus.