Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 09:11

Bon, je pense qu'il n'est plus utile de rappeler que le problème du réchauffement climatique est du en grande partie à une trop forte concentration de CO2 dans l'atmosphère.

Comme vous le savez, je pense que chacun a un rôle à jouer si nous voulons éviter la catastrophe, et voici donc quelques pistes pour nous, simples citoyens.... Tout d'abord, le CO2 contre lequel il faut se battre, est, rappelons le, celui que nous pouvons éviter d'émettre. OK, c'est basique mais tellement évident que parfois, on l'oublie. Concrètement, cela veut dire...prendre des voitures qui dégagent le moins de CO2 possible, éviter au maximum de prendre sa voiture, optimiser ses déplacements, isoler sa maison, repenser son mode de chauffage (soit en modernisant la chaudière, soit en installant un système de chauffage au bois), acheter des produits avec un minimum d'emballage ou avec des emballages recyclables (verre, carton...) et privilégier les produits (fruits et légumes) qui viennent de votre région plutôt que ceux en provenance du Chili, d'Afrique du Sud ou encore de Nouvelle Zélande (car ceux  là ont dégagé ENORMEMENT de CO2 avant d'arriver chez votre marchand)

Bon, une fois que l'on essaye d'être vertueux, on se rend compte que l'on dégage toujours du CO2 car il faut bien se déplacer, travailler, vivre.....

L'Ademe et l'association Goodplanet, présidée par Yann Arthus Bertrand, ont mis en place un programme qui s'appelle action carbone. Son objectif est de calculer, réduire et compenser ses émissions de CO2. Je vous conseille vivement de faire ce "test" et de soutenir ensuite financièrement cette démarche. Vous pourrez aider à valoriser les dêchets à Madagascar, à renforcer l'efficacité énergétique au cambodge, à installer des panneaux solaires au Brésil ou à reboiser le Chili....

Comme le dit justement Isabelle sur son blog, "on n'a pas 40 ans pour réagir...on a 40 ans pour REUSSIR"....donc, agissons dès maintenant.

Cette démarche d'action carbone est une des solutions possibles car...lorsque l'on commence à toucher au portefeuille des gens...attention, les comportements peuvent changer. Et puis, je trouve cette approche positive et pas trop culpabilisante. Mais vous, qu'en pensez vous?

Partager cet article

Published by Grégoire JACOB - dans Agir
commenter cet article

commentaires

Flonature 02/12/2006 23:20

Et bien je crois que nous sommes tous d'accord : le mieux, c'est de ne pas produire d'émissions !! Mais on n'a pas toujours le choix, il faut bien le dire. De notre côté, nous n'avons pas acheté de voiture et roulons à vélo, ce qui est une performance aux USA. Mais par ailleurs, je ne peux pas rentrer en France à la rame, alors il faut bien prendre l'avion... Dans ce cas, je "rembourse ma dette".  Je n'ai pas forcément meilleure conscience pour autant, mais au moins, j'essaie d'"annuler" les effets trop néfastes de mon mode de vie... C'est le moins que l'on puisse faire... après de pas émettre ! J'avais aussi fait un post à ce sujet pendant la semaine de la solidarité internationale :http://flonature.canalblog.com/archives/2006/11/17/3186108.html

So-Ann 01/12/2006 22:12

Un exemple concret... Aussi... Aujourd'hui j'ai utilisé plusieurs fois le taxi dans Paris. J'ai pensé que nous aurions pu prendre les transports en commun mais ce n'était pas très facile pour ma belle mère venue pour la journée et qui était fatiguée. Donc un exemple concret du "on pourrait" mais "on a pas le choix" (relativement). Donc dans le dernier taxi je culpabilisais un peu. Je me suis dit "tient, un bon créneau pour certains taxi seraient de 'rouler écolo'. Pourquoi pas après tout! Avoir le choix du véhicule, de son émission de CO2 moindre qu'une autre, pour son carburant moins polluant..." Mais tout de suite je me suis dit, le mieux est de ne pas le prendre! Enfin, un taxi écolo peut être une alternative écolo, pas une solution réelle...Mais là aussi, je n'ai pas vraiment de réponse... Parfois envie de facilité, de confort... Je ne veux pas par là donner l'impression à qui pourrait lire ces lignes que les écolos ont la vie dure et se restreignent (au contraire et pour plein de raisons que l'on pourrait détailler longuement mais bref), mais lorsque l'on a ces envies, que faire? Compenser ainsi? Pourquoi pas...

Grégoire 01/12/2006 12:10

Je suis aussi partagé que toi.....et c'est pour cela que j'ai expliqué dans un premier temps que le CO2 le moins difficile à combattre était celui que l'on n'avait pas émis....
C'est vrai qu'il y a un coté "je me rachète" et donc, je me déculpabilise mais ...c'est peut être un passage obligé...je ne sais pas

So-Ann 01/12/2006 12:02

Une petite réaction à chaud... j'ai vu d'autres site qui proposent aussi ce genre de "deal" (sur la page consom'action, CO2 solidaire ou Cimat Mundi)... Perso je ne sais quoi en penser vraiment Certaines initiatives existent depuis longteps et il faudrait voir si cela marche bien.D'un côté en effet on joue sur la culpabilité et on finance des projets pour "se racheter"... De l'autre, cela ne repousse-t-il pas à plus tard le besoin de vraiment réfléchir et modifier en profondeur nos comportements quotidiens?Je suis vraiment partagée... Mais comprends parfaitement que certains veuillent agir ainsi (c'est mieux que rien!!!). Il faut faire de la pub pour ces initiatives!