Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

2 octobre 2006 1 02 /10 /octobre /2006 07:57

Voilà un terme que nous devrions entendre de plus en plus souvent, à savoir les NTE. (Nouvelles Technologies Environnementales). Ce terme se rapproche, dans sa présentation, des NTIC...et quand on connait les transformations importantes que les NTIC ont apporté à nos sociétés, il faut espérer que les NTE auront le même effet.

Ces Nouvelles Technologies Environnementales sont très souvent des innovations venant de TPE ou PME, permettant d'apporter des solutions au traitement des déchets, à la qualité de l'air, de l'eau, au nettoyage de sites contaminés.... Ce qui est surprenant de constater, c'est qu'en France, nous soyons autant en retard sur tous ces sujets.

En effet, l'Etat passe rarement des commandes publiques permettant d'améliorer notre qualité de vie et indirectement, de soutenir cette filière. Alors qu'au Canada, depuis plus de 10 ans, les Chambres de Commerce se sont saisies de ce sujet et ont mis en place des aides permettant, comme elles le disent, d'avoir une "croissance saine et durable". En Suède, pays où je réside, la croissance est extrêmement vigoureuse (+3,5%/an depuis plus de 5 ans) mais une grande partie de croissance repose sur ces nouvelles technologies et d'après un récent rapport, la moitié de cette croissance serait imputable à ces NTE.

Alors, ne soyons pas frileux. Faisons émerger des filières propres, dans notre pays. Des solutions pour une chimie verte, pour un habitat à énergie positive, pour des transports moins énergivores, pour des sources d'énergie alternatives.... Bref, place à l'innovation, au progrès et à un avenir meilleur !

Voilà un développement écolo, responsable et porteur d'espoir ! Je vous encourage à visiter le site d'Ecoresp (Pour une économie responsable ) www.ecoresp.fr Vous y trouverez de nombreuses idées et pistes de réflexion

Partager cet article

Published by Grégoire JACOB - dans l'écolonomiste
commenter cet article

commentaires