Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 17:48
Ce titre peut surprendre mais il me semblait intéressant d'expliquer dans quelle mesure l'alimentation biologique était bénéfique.... suite à la publication cet été, d'une étude tendant à démontrer une équivalence des bienfaits des produits écologiques et "intensifs" (bref, avec des pesticides)

L'étude a été commanditée par la Food Standards Academy (l'équivalent de l'AFSSA en France). L'objet était de déterminer l'impact des produits issus des agricultures biologique et intensive sur notre santé. Pour ce faire, ont été étudiées les études alimentaires publiées sur les 50 dernières années. Conclusion : "sur une base nutritionnelle, il n'y a actuellement aucun élément en faveur du choix de produits alimentaires bio plutôt que d'aliments produits de manière conventionelle".

Curieusement, cette information lancée parLe Figaro et bien relayée dans les médias, n'aborde la question que sous un angle purement "égoiste" !




Je ne sais pas comment vous voyez les choses mais en ce qui me concerne, si je consomme bio (quasi 100% de mon alimentation), ce n'est pas pour préserver ma santé à tout prix, c'est aussi :

- par respect pour les producteurs, qui, en s'abstenant de manipuler des pesticides, diminuent leur risque de cancer
- par respect pour l'eau que nous buvons. Actuellement, l'agriculture intensive est la principale cause de pollution des nappes phréatiques..... (En résumé ....en plus de manger du "pollué", je bois du "pollué" !)
- pour le développement d'une agrobiodiversité, qui est possible lorsque l'on n'a pas recours aux pesticides
- pour encourager un développement rural. En effet, l'agriculture induit entre 20 et 30% de main d'oeuvre supplémentaire rapport à une production "intensive" équivalente
- par plaisir pour la découverte de nouvelles saveurs que nous permet l'agriculture biologique, grace à des produits quasi introuvables en agriculture intensive (laquelle ne propose qu'une variété "standard" de haricots, de chou, de pomme de terre.....)


Si vous n'êtes pas encore un(e) adepte du bio, je vous conseille de commencer par un Bio Cabas (au travers d'une AMAP de votre région) pour, petit à petit, vous familiariser avec tous ces produits. En ce qui me concerne, j'ai commencé il y a environ 8 ans et année après année, mon alimentation a fondamentalement changé pour devenir 100% bio. Certes, les prix des fruits et légumes bio sont parfois plus chers que les prix des produits issus de l'agriculture intensive mais .....pour toutes les raisons évoquées ci dessus, le choix est vite fait. Et puis, si on couple une consommation saisonnière aux produits bio, on arrive quasiment aux mêmes prix entre les deux filières.

Mais vous, comment voyez vous les choses? Consommez vous "bio" ...et dites nous pourquoi?

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans Agir
commenter cet article

commentaires

Morowski 15/03/2010 16:56


Allez voir ce clip "La planète au départ" chanté par "les enfants de Copenhague"

http://www.youtube.com/watch?v=75MJr9Z1HoM


louise 23/02/2010 11:43


je mange bio depuis quelques mois, j'ai eu une revelation en fait, j'ai toujours été tentée et puis, là, debut 2010, j'ai sauté le pas, et je mange bio. j'en retire une profonde satisfaction
d'abors pour la planete, ensuite pour les agriculteurs qui peuvent vivre de leur production vendue plus chere enfin, pour moi, pour ma santé.
j'essaie d'orienter toute ma vie vers le bio et l'aquitable, bouffe, fringues, attitude.... ça marche, et ça me procure un plaisir incomparable en plus !


Henri BUREAU 31/12/2009 18:33


Très heureux d'avoir lu ce commentaire : j'avais lu cet article dans le Figaro et j'étais furieux de ne pas avoir à l'époque de moyen de répondre.
Je vais en avoir un maintenant puisque je lance un site marchand et non mercantile :tous produits écolo bio et surtout un blog. Les deux :  BIOCOMTOUT.
Un des premiers points que je vais traiter concerne précisément l'hypocrise de cet article et je veux développer la même chose : il y autre chose qu'un comportement égoïste derrière nos actions
écolo bio. Ill y a la volonté de protéger la planète pour nous et pour nos enfants.
On aura l'occasion d'en reparler.
Merci d'exister

Henri


Lakme 01/12/2009 06:08


Pour information et clore le bec à cette étude; Sachez qu'elle n'a pris en compte qu'une cinquantaine d'articles parmi les 150 et plus dispos sur le sujet. Pourquoi restreindre le champs ? Car les
autres n'avaient soi-disant pas de sources connues. Mais si on avait étendu aux 150 on s'apercevait qu'elles disaient en grande majorité le contraire, donc les produis issus de l'agriculture
biologique ont un réel intérêt nutritionnel. D'autre part il me semble que ce délicat rapport de la FSA ne prend en compte qu'une partie restreinte des avantages comparés, vitamine C en
particulier. Si on ne tient pas compte de l'apport en omégas3 déjà on passe à coté de plein de bonnes choses, et je ne parle même pas du fait qu'on évite d'avoir des pesticides dans la bio...c'est
pas un avantage sanitaire avéré ça ?


Lakme 01/12/2009 06:04


Oui à la consommation bio, mais pas à l'aveugle. En gardant son sens critique. Par exemple, les biscuits bios des MDD en emballage fraîcheur, ça me fait hurler. Il faut savoir reconnaître les
démarches cohérentes. D'ailleurs, comment reconnaître les emballages vraiment écolos ? Le carton marron est-il vraiment moins polluant que le blanc ? Plastique à partir d'amidon de maïs ou non
?

Help