Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 09:28
Voici ce que j'ai entendu, dans la bouche de Nadine Morano, chienne de garde du président Nicolas Sarkozy.

Personnellement, je préfère éviter de consommer le dimanche, en passant du temps en famille, avec des amis, en pleine nature ou tout simplement, à bouquiner un bon livre.

Toujours est il que si la consommation le dimanche pouvait avoir cette allure, cela me conviendrait, pas vous?


Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans Qu'en pensez vous
commenter cet article

commentaires

J.L 04/07/2009 07:58

moi aussi g un blog ecolo et cela me ferai plaisir si vous pourriez aller le voir et laisser quelques commentires merci davance http://sauveteursdumonde.skyblog.com

J.L 04/07/2009 07:57

moi aussi g un blog ecolo et cela me ferai plaisir si vous pourriez aller le voir et laisser quelques commentires merci davance http://sauveteursdumonde.skyblog.com

laciboulette 28/06/2009 13:36

ce sujet m'a inspiré un article sur mon blog.ça me révolte de voir tout ces supermarchés dans mon quartier ouverts le dimanche et pour l'un d'entre eux jusqu'à 20h30. Et contrairement à ce que l'on veut nous faire croire, les employés n'ont pas vraiment le choix.

xav124 27/03/2009 23:34






En période de crise, toutes les phrases réconfortantes ou optimistes sur l'avenir sont toujours les bienvenues lorsqu'elles ne sont pas démagogiques bien sûr mais certaines à l'inverse laissent vraiment perplexes sur la responsabilité citoyenne dont nous devrons faire preuve dans les années à venir pour tout simplement donner à notre planète un avenir digne de ce nom.

Ainsi , souvenez vous de ces propos, probablement, les plus scandaleux de l'année 2008 tenu par un responsable politique de Droite et pas par n'importe lequel ... Le maestro caché de l'emploi, le symphoniste frustré du pouvoir d'achat,l'artisan employé par Nicolas Sarkozy pour établir une dynamique de consommation française qui soit la motrice de notre économie. Oui vous avez probablement reconnu ici Luc Chatel, secrétaire d’Etat à l’Industrie et à la Consommation et Porte-parole du Gouvernement . Et bien tenez vous bien, car si ce dernier est particulièrement adroit pour les envolées lyriques qui fustigent la Gauche,les longs discours qui font l'éloge de la politique de Nicolas Sarkozy, il est tout aussi doué pour sortir le genre d'aberration qui fait office de clôture de toutes celles qu'ont pu sortir ces messieurs durant l'année 2008 .
Sorte de cerise sur le gâteau, les paroles de Luc Chatel sont apparues comme un véritable cadeau empoisonné de Noël pour le Parti des Verts, pour ceux qui se sont battus afin que le Grenelle de l'environnement soit mis en place, pour les associations qui luttent en vain contre le réchauffement climatique,et tous les autres écologistes en herbe .Monsieur consommation a déclaré le 23 Décembre 2008, qu'en période de crise, « consommer était un acte citoyen ». Il y a derrière cette phrase une philosophie tellement choquante et révoltante que cette dernière mérite d'être décortiquer . Dommage que la Droite,j'entends celle qui tient le pouvoir actuellement, ne puisse nous inspirer pratiquement qu'à travers ce genre d'excès idéologique . C'est à se demander si ils n'en joueraient d'ailleurs pas un petit peu ? Y aurait-il dans la provocation comme un bénéfice médiatique ?
Ce qui est certain c'est que les victimes reprochent souvent à leurs bourreaux les journalistes de sortir une phrase de son contexte seulement à propos si exceptionnels, tentation exceptionnelle!

Mais revenons sur ces mots, volontairement associés ou non, ils sont un lapsus révélateur des contradictions et des ambiguïtés contenus dans la politique du gouvernement. Tout d'abord et nous l'avons un peu abordé précédemment , Nicolas Sarkozy s'était largement engagé pour une politique environnementale ambitieuse, ceci s'étant d'ailleurs traduit régulièrement par un large soutien à ses ministres concernés à savoir Jean Louis Borloo et à l'époque Nathalie Kosciusko-Morizet notamment sur le dossier des OGM ou du Grenelle de l'environnement . Nicolas Sarkozy a par ailleurs plusieurs fois réaffirmé dans ses discours que la France devait faire le choix de la « croissance verte » . Force est de constater que le discours du grand chef se heurte aux considérations idéologiques de Luc Chatel et plus généralement de celles des incolites de l'UMP qui n'ont guère voulu entendre parler de protection de l'environnement à l'heure ou il s'agissait plutôt pour eux de réaffirmer la dynamique de consommation en période de crise économique. Tenter de relancer l'économie on peut le comprendre, cela était nécessaire. Mais 3 mois plus tard, alors que Nico fait péter la tirelire pour consacrer 10 milliards d'Euros sur les 26 pour les 1000 projets du gouvernement, on a tjrs du mal à percevoir les avancées en matière de «  croissance écologique » .
Par ailleurs et les publicitaires pilotés par l'Elysée auraient du y penser avant mais 1000 projets bien détaillés c'est aussi 1000 fois plus d'opportunitées offertes à tous pour pouvoir dénicher les nombreuses supercheries. Certes, relancer l'emploi est actuellement plus que vital mais il serait temps de comprendre que le domaine des énergies renouvelables sera dès les prochaines années un véritable vivier d'emplois. Nicolas Sarkozy a dit vouloir mettre l'accent sur l'investissement, la question est de savoir quelles valeurs donner à ses ponts , ses routes supplémentaires que l'on va construire au moment ou il faudrait investir dans des projets d'urbanisme « écologique » considérables, développer les transports en commun, aider les régions et les départements à financer des projets qui vont dans le sens de cette dynamique. Par ailleurs, l'investissement ne peut plus être seulement du béton, mais des investissements immatériels sont indispensables . Embaucher pour créer des
crèches afin d'accueillir les jeunes enfants, améliorer l'offre éducative et les capacités de recherche, pour développer les structures sanitaires et sociales, notamment afin de mieux s'occuper des personnes âgées dépendantes, investir plus dans les nombreux domaines du service public serait probablement des investissements d'avenir plus rentable que des kilomètres d'autoroute. Mais l'éducation nationale et le social ne sont apparemment pas les domaines de prédilection du gouvernement. Quand Nico lâche naîvement dans son discours récent que «  l'égalitarisme n'est pas une condition de la justice sociale » on comprend bien pourquoi les services publics qui sont justement censés rendre des services de même qualité à tous et ceci quelque soit les revenus et les origines sociales , ne sont pas la tasse de thé du Président. Ceux qu'il nomme les assistés n'ont qu'à bien se tenir, le service privée arrivera gentillement à leur rescousse ... un jour peut-être.....
Mais revenons en à Luc Chatel qui n'est pas le dernier quand il s'agit de donner de l'urticaire aux écologistes en tout genre. Cependant, ses propos qui vont bien plus loin que la simple « boutade médiatique » sont le reflet d'une philosophie économique et politique scandaleuse qui en irritera bien d'autres à commencer par le Français des classes populaires ... Ces femmes et ces hommes dont il parle tellement soit disant la main sur le cœur . Sarkozy courageux, Sarkozy ambitieux, Sarkozy Superman au secours de la France d'en bas et de la France qui souffre, Sarkozy Père-Noël lorsque par la grâce il semble touché et par un élan de générosité il eut annoncé une petite augmentation de la prime de Noël ou encore quelques mesurettes pour le pouvoir d'achat... méfiez-vous parfois le Père Noël est une ordure ! Barbe blanche ou pas, le notre n'aime en tout cas pas la jeunesse décadente et rebelle qui défile dans les rues,et M Luc Chatel, « le généreux », quant à lui n'aime apparemment pas tous ces petites gens des classes populaires et mêmes des classes moyennes pour pouvoir les mépriser autant. Ce dernier est t'il aussi naïf pour concevoir réellement qu'en pleine période de crise, avec des inégalités sociales de plus en plus importantes et un une planète qui se réchauffe, l'acte de consommer fait partie des actes citoyens ? De telles déclarations, reflet même du progressisme du XXI ème siècle ... Très bonne question... Bientôt, méfiez-vous, car peut-être que travailler le Dimanche, regarder le 13H de TF1, dénoncer votre voisin ou votre collègue d'être un étranger sans-papiers, deviendront eux aussi des actes citoyens ! Souvenez-vous de cette phrase de Jean-Pierre Chevènement datant de 1983 qui disait la chose suivante: «  Un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne ». Semble t'il certains devraient en prendre de la graine... Consommer ! Consommer pourquoi et surtout pour qui ? On se le demande ? Faites un don aux patrons martyrs des entreprises du CAC 40, consommez et alimentez leur pouvoir d'achat, ces derniers nous le rendent tellement bien en ce moment ..... La société française est bien duale Monsieur Chatel, c'est cette société ou à chaque Noël s'affronte papillotes,clémentines contre Caviar et Champagne Rotschild . Cette sociét&eacut

Grégoire 08/02/2009 09:30

@SarahMerci beaucoup pour ton commentaire. Tu as raison, parfois, on brasse trop de vent car la théorie est jolie mais la mise en pratique est nettement plus complexe ! Je suis bien placé pour savoir que ...comme tout le monde, je dois prendre ma voiture par obligation, me déplacer de manière polluante, d'acheter parfois des produits moyennement clean car je ne trouve pas l'alternative.... Pas simple donc mais je pense que plus nous parlerons de ces sujets, plus des pistes et idées pourront émerger et être ensuite facilement applicables par les citoyens.Et puis, au delà de mes propos, j'ai décidé, chez moi, de mettre en pratique dans la mesure du possible mes idées : consommer "local" et bio, diminuer les factures de chauffage et donc d'électricité, utiliser autant que possible le bus ..... Ce n'est pas encore l'idéal mais cela va dans le bon sens ! En tous les cas, tu es toujours la bienvenue sur ce blog avec tes remarques très justes :-)