Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 08:02

Difficile, en ce moment, de comptabiliser les milliards d'Euros injectés dans les circuits financiers pour "minimiser" la catastrophe financière que l'on nous laisse entendre. En ce qui me concerne, ma calculette n'a pas assez de zéro pour savoir si ce sont 3.000 milliards d'Euros ou plus qui viennent à la rescousse d'un système devenu fou mais que l'on doit sauver à tout prix pour ne pas sombrer dans une vraie crise.....


Cependant, plusieurs remarques. Ne faut il pas au contraire laisser la crise s'installer pour que l'on tire réellement tous les enseignements de ce système aberrant de financiarisation de notre économie? Certes, il y aura des personnes touchées mais n'est ce pas dans ces situations qu'il faut faire appel à la solidarité et justement mettre en place une nouvelle approche de notre économie?


Et puis, au delà de cette panique financière, je trouve que l'on donne le sentiment que pour régler une crise, on injecte de l'argent et "hop", on s'en sort. Cependant l'urgence écologique qui est face à nous ne POURRA PAS se régler avec des milliards d'Euros au dernier moment. C'est MAINTENANT qu'il faut réagir. En effet, l'activité humaine, si elle arrive à fortement limiter et même baisser ses émissions de gaz à Effet de serre, n'impactera le climatqu'à partir de 2050. Hélas, il est toujours difficile, pour nos sociétés qui vivent uniquement dans l'extrême court terme, de s'engager dans des voies plus raisonnables alors que les effets de nos actions seront réellement visibles (sur le climat) dans 30 ou 40 ans!.


Cependant, transposons un instant la crise financière actuelle en crise écologique due au réchauffement climatique. Imaginez qu'un été, nous ayons une terrible canicule sur l'ensemble de l'hémisphère nord de la planète. Là, deux centrales nucléaires "explosent" dans la mesure où les systèmes de refroidissement n'arrivaient plus à fonctionner. En cascade, on trouve une catastrophe sanitaire mais aussi alimentaire car toutes les récoltes, dans deux endroits de la planète, seraient contaminées. Imaginez alors les discours des politiques qui nous gouverneront : "Nous sommes allés dans des voies de développement qui dépassent l'entendement. Le nucléaire, sous prétexte d'émissions faibles en CO2, n'en reste pas moins extrêmement dangereux sur le long terme...et bla bla bla..."


Mais là...on ferra comment? On va injecter des milliards d'Euros pour "sauver" le système? Hélas, il sera trop tard. Des terres contaminées pour des milliers d'années, un climat de plus en plus rude pour les terriens et un emballement climatique, accompagné d'une perte de biodiversité, qui seront irréversibles.


Pour moi, la crise financière actuelle .....ce n'est pas grand chose, juste un mécano absurde mis en place par l'homme alors que le réchauffement climatique, les pollutions diverses et la perte de la biodiversité sont certes une conséquence de l'action humaine mais il faudrait des années avant de pouvoir retrouver une forme d'équilibre.


Ne nous laissons pas abuser par la crise actuelle et les discours de panique distillés continuellement dans les médias. On a tendance à taxer les écologistes de "catastrophistes de l'apocalypse" mais là, ce sont les financiers qui nous jouent cette partition.....pour sauver leurs propres intérêts alors que la planète, nous dépendons tous d'elle, de ses ressources et capacités à nous faire vivre.


Cet épi-phénomène financier ne doit pas cacher une crise beaucoup plus profonde, qu'en pensez vous?

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans Le coup de gueule écolo
commenter cet article

commentaires

cd vierges 07/03/2009 16:31

Merci pour ce billet intéressant!

Patricia 09/11/2008 01:00

@ Carola : si vous voulez des infos sur le Crédit coopératif, je suis prête à vous expliquer comment il fonctionne. Banque des associations par excellence, dixit le CC, elle plume les petites associations avec des frais de gestion importants.Si vous faites encore confiance à une banque par les temps qui courent, je vous tire ma révérence.Enfin, je vous rappelle que le roi de France a décidé de renflouer les banques avec : 1) des caisses vides ! 2) l'argent des contribuables.

Patricia 09/11/2008 00:54

@ Tom : vous pouvez ne pas être d'accord avec mes propos. Nous ne partageons pas la même vision du monde. Nous en reparlons dans quelques semaines, voire quelques mois. A mon avis, nombreux sont ceux qui déchanteront alors du libéralisme.

Tom 03/11/2008 23:07

Ah oui pardon!J'avais mal lu...c'est avec Patricia que je ne suis pas d'"accord!

Carola 03/11/2008 19:37

Tout à fait d'accord avec toi, Tom! D'ailleurs je pense que tu parles du commentaire de Patricia et non du mien. De toute façon, il faut bien trouver une solution, les gens ne vont pas tous cacher leurs économies sous leur matelas...Donc s'il faut choisir une banque... Peut-être que leur tarification de frais est plus élevée qu'ailleurs. Je n'ai pas vérifié et il faudrait leur demander pourqoi? Mais si c'est pour des questions de coût de main d'oeuvre.. Je crois que nous avons appris (à nos dépens) qu'à force de vouloir faire des économies, on finit par favoriser le travail à bas prix dans un pays du bout du monde. C'est peut-être cela la crise éthique dont tu parles Tom?