Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 07:34

Je vous avais déjà parlé il y a quelques semaines de l'île de Gotland, en Suède.


Cette île suédoise, située en pleine mer Baltique, s'est donnée pour ambition de ne plus dépendre des énergies fossiles et nucléaires d'ici 2020 et donc de tout miser sur le "renouvelable". Afin d'atteindre cet objectif, de nombreuses actions ont été mises en place aussi bien au niveau des collectivités locales que des particuliers (développement d'un parc éolien assurant à ce jour 22% de l'électricité, développement du micro éolien, de la géothermie et du solaire...).


Ainsi, la bibliothèque de Visby ("capitale" de Gotland et comptant environ 40.000 habitants l'hiver et environ le triple l'été) est une des actions à mettre au crédit de ce programme et constitue très belle réussite architecturale et environnementale.




D'un point de vue architectural, le bâtiment est en plein centre de la vieille ville et s'intègre parfaitement dans cet univers médiéval si caractéristique de Visby. Ensuite, les concepteurs ont cherché à mettre en place des solutions innovantes, avec comme objectif, une consommation maximum de 100 kWh/m²/an (pour mémoire, en France, nous avons une moyenne d'environ 150 kWh/m²/an). Cet objectif est d'autant plus ambitieux que le bâtiment est élevé et compte plusieurs niveaux. Or, plus les bâtiments sont en hauteur, plus l'apport en énergie doit être important compte tenu des "fluides" à faire monter et circuler dans l'ensemble de la structure.

L'idée des concepteurs a été de faire appel aux ressources locales.



-Grace à une pompe à eau en pleine mer, on peut bénéficier de la fraicheur de la mer en été pour rafraichir le batiment. La température de l''eau pompée est comprise entre 6 et  8°

- Mais en plein hiver, cette pompe à eau permet également de chauffer le bâtiment. En effet, l'eau est chauffée grâce à une pompe à chaleur fonctionnant au propane.

- Des panneaux solaires judicieusement intégrés permettent d'alimenter en électricité les systèmes de chauffage et de rafraichissement. Si la production d'électricité est supérieure aux besoins, le surplus est basculé dans les bâtiments municipaux situés à proximité.

- deux puits canadiens situés sur le toit favorisent l'utilisation de la lumière naturelle dans la bibliothèque, limitant ainsi le recours à un éclairage électrique

- des triples vitrages assurent une excellente isolation du bâtiment

- En plein hiver, les grandes surfaces vitrées permettent à la lumière de pénétrer naturellement dans les salles de lecture alors qu'en plein été, les arbres environnants  et les surplombs des toits permettent de faire de l'ombre et de limiter l'impact du soleil sur ces surfaces vitrées.

Cet exemple d'architecture durable, datant de 2005 et sur une surface de 5.400 m², montre à quel point il est important de prendre le plus rapidement possible le virage écologique. L'énergie fossile est de plus en plus chère. A nous d'en tirer rapidement les conclusions et d'innover, comme à Gotland !



Un des puits de lumière situé sur le toit

 




Au premier plan ,des panneaux solaires, fournissant de l'électricité au bâtiment.

Partager cet article

commentaires

Aude de Burgondie 09/06/2009 21:33

ça me fait penser à la tour Elithis à dijon, construite dans un souci de respect de l'environnement. Je lui consacre un billet sur mon blog.

Aude de Burgondie 09/06/2009 21:32

ça me fait penser à la tour Elithis à dijon, construite dans un souci de respect de l'environnement. Je lui consacre un billet sur mon blog.