Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 13:52

Alors que l'on nous a annoncé hier soir la libération tant attendue d'Ingrid Betancourt, on aimerait savourer ces instants de bonheur. Même si nous n'y sommes pour rien, on se sent bien et heureux pour cette famille qui va enfin se réunir.


Dommage que ce plaisir ne dure pas très longtemps avec l'annonce qui vient d'être faite par Nicolas Sarkozy, avec la construction d'un deuxième réacteur nucléaire EPR en France. Je suis, une fois de plus, choqué par ce comportement.



On va nous expliquer que la lutte contre le pétrole cher passe par la relance du nucléaire, tout comme la lutte contre le réchauffement climatique. Curieux amalgame voire même dangereux parallèles car ....a t'on déjà réussi à faire rouler des voitures grâce à des centrales nucléaires? La diminution de nos émissions de Gaz à Effet de Serre passe t'elle par une diminution globale de nos déplacements ou à une prise de risque ENORME en cas d'accident nucléaire?


Par ailleurs, nos centrales actuelles peuvent nous permettre de tenir jusqu'en 2020. Aussi, pourquoi se lancer maintenant dans la construction d'un nouveau réacteur (pour 2013?) et ainsi investir une fois de plus tous nos budgets dans le nucléaire? Pourquoi continuer dans le nucléaire alors que nous ne savons pas quoi faire des déchets engendrés par cette filière et surtout, que d'ici 50 ans, nous n'aurons plus de matière première et reproduirons donc le scénario actuel face au pétrole !!!


Au delà de toutes ces questions qui hélàs, ne sont pas prises en compte face à des lobbys ultra puissants, ce qui me choque le plus, c'est bien le manque de concertation avec le parlement. Une fois de plus, il ne va être que la chambre d'enregistrement de notre "Président monarque". J'attends de lire en détail le discours qu'il doit prononcer concernant la politique énergétique française mais franchement, je suis bien pessimiste. Car, c'est à vous que je posais il y a quelques semaines la question de savoir si vous seriez prêt(e)s à manger des fraises en provenance de Tchernobyl mais aujourd'hui, c'est à Nicolas Sarkozy et tous les partisans du nucléaire que j'aimerais la poser !
 

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans Le coup de gueule écolo
commenter cet article

commentaires

Gayanée 09/07/2008 17:03

Comment est-ce possible qu'il soit devenu éligible, s'il n'est pas assez intelligent que pour voir à 20 ans d'ici les impacts qu'il va créer!!! On le dit intelligent, il l'est certainement pour en arriver si haut sans que personne ne se rende compte qu'en fait il l'est si peu!!

Jérôme 08/07/2008 21:19

Certains pourront toujours dire naïvement que l'avenir est aux véhicules électriques ou à hydrogène et qu'on pourra se passer du pétrole.Mais en y regardant de plus près, sachant qu'il faudrait beaucoup d'électricité pour produire l'hydrogène (vous avez déjà vu des gisements d'hydrogène ? ) la fin du pétrole sera aussi celle de la société automobile. On gardera bien un petit nombre de véhicules pour les utilisation essentielles, mais sans plus.Voici l'explication précise : http://futura24.site.voila.fr/transport/voiture_eh2.htm
Pour remplacer les carburants actuels par de l'électricité ou de l'hydrogène, il faudrait d'abord construire de 1500 à 4000 réacteurs nucléaires (selon la solution retenue) et avoir assez d'uranium pour les alimenter.Tout cela est impossible et l'on peut dire que nous abordons l'époque de la fin de l'automobile.

Sébi 07/07/2008 23:10

Le nombre d'années d'uranium disponible est à mon avis peu parlant, puisqu'il masque le pic par lequel passera l'uranium au même titre que le pétrole. Bien avant qu'il n'y en ait plus, il y aura déplétion et des conséquences néfastes pour tout le monde. 

Patricia 07/07/2008 20:06

Tous à la manif du 12 juillet à Paris, place de la République. Dès 10h, animations diverses, conférences, pique-nique. A 14h, départ de la manif.A vos baskets et tee-shirts de couleur jaune !

jeandaix 04/07/2008 22:45

50 ans, tu es optimiste, d'après le dernier Science & Vie hors série " construire un monde durable", il n'y aurait que 32 ans de réserves d'uranium mais si on double le nombre des centrales il n'y en aura plus que pour 16! Moins que la durée des centrales! Et pour seulement quelques % d'énergie en plus. Je prépare un article sur le sujet.