Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 20:20

Depuis quelques semaines, on a le sentiment de "voir" que le dérèglement climatique est bien en oeuvre. Ainsi, en Europe, la ville de Barcelone qui se fait acheminer de l'eau par la mer depuis la France pour faire face à la situation dramatique de ses nappes phréatiques, la météo actuellement en France avec ses orages soudains et violents, et une période de grande chaleur actuellement en Suède (plus de 30° depuis plusieurs jours et cela devrait durer !)




Bref, une fois de plus, on peut dire que "y'a plus de saisons" mais avec cette perte de repère, il est important d'anticiper sur nos modes de vie des effets du réchauffement climatique. Il y a quelques jours, je vous parlais de la ville de Göteborg  qui préparait les changements nécessaires pour 2050. L'Etat suédois, lui, a mis en place une commission d'enquête gouvernementale sur les effets des changements climatiques. Les conclusions de cette commission ont été remis début octobre et laissent apparaître que la Suède pourrait faire partie des "gagnants".

D'un coté, un afflux de touristes compte tenu des températures plus "agréables", de l'autre, des surfaces cultivables plus importantes. Malgrè un réchauffement climatique global et des températures à Stockholm comparables à celles de Paris actuellement, la Suède devrait également enregistrer plus de précipitations ..... ce qui signifie une énergie hydraulique encore plus compétitive ! (Ainsi, la commission a estimé que les pertes économiques dues au réchauffement climatique seraient comprises entre 120 et 200 millions d'Euros, compensées par des gains compris entre 130 et 187 millions d'Euros ! Au final, si la Suède arrive à bien anticiper les changements, ce devrait être pour elle une "vraie chance")



Cependant, je trouve que nos pays ont tendance à oublier que ces dérèglements climatiques riment également avec des migrations importantes de réfugiés climatiques, des souffrances et des drames. Les objectifs fixés par les pays pour lutter contre le réchauffement climatique tiennent rarement compte de cette donnée et souvent, je me demande si, sous prétexte de lutter contre le réchauffement climatique (qui est certes une priorité), nous n'utilisions plus que des termes deshumanisés (CO2, Gaz à Effet de Serre, dérèglement climatique, ozone, méthane...) pour masquer l'enjeu ou la gravité de la situation. Car, 300 millions de réfugiés climatiques à nos portes dans 90 ans, c'est un effondrement complet de nos modes de vie actuels.

Alors, comment fait on et  pourquoi ne parle t'on que de l'aspect "technique" du réchauffement?

Certainement parce que la réalité nous fait peur, et pourtant, il va bien falloir l'affronter un jour. Qu'en pensez vous?

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans Réchauffement climatique
commenter cet article

commentaires

jlv 05/03/2010 22:47


Bonjour, à mon humble avis le problème de l'eau n'a rien à voir avec le réchauffement climatique, tout est une question de gestion...humaine et de gestion des espaces naturels et agricoles....sans
compter l'urbanisation galopante....bref, on fait tout pour perdre des capacités de stockage et on pompe à tout va dans ce qui reste, et forcément, en période de sécheresse....ça coince...à
bientôt

jlv


bzorglub 06/06/2008 05:01

Bonjour,chaque fois qu'un abruti relache la porte du metro derriere lui sans regarder si quelqu'un est la, je me dis que la vie serait tellement plus belle si chaque jour, chaque personne faisait UNE bonne action, ce serait deja un debut de paradis! Mais je suis un reveur...A+

Gayanée 05/06/2008 11:16

Je pense que nous allons tous apprendre à partager, à ouvrir les bras, à accueillir, etc. alors pourquoi ne pas le faire dans la joie et avec le sourire, comme le dit Tim, au lieu de le subir, contraint et forcé?La terre ne nous appartient pas, je ne comprends pas pourquoi nos pays ont peur des immigrés.Je pense aussi que, si le climat se refroidit dans nos contrées (ce qui pourrait éventuellement arriver, on parle du réchauffement mais il ne sera pas QUE réchauffement partout sur le globe), j'imagine que nous serions bien contents d'aller trouver refuge ailleurs. Et là, NOUS serions les immigrés qui apprécierions d'être accueillis par autre chose que par la peur des gens de souche, par leur sourire.Cultiver la peur, c'est la récolter au final...

Grégoire 04/06/2008 23:25

Hello Lydie : Entièrement d'accord avec ton commentaire et puis, pour la reprise de ma bannière, en plus d'être le blog du mois ... pas de soucis et surtout, MERCI BEAUCOUP:-)

Lydie 03/06/2008 13:02

Je suis d'accord avec vous, parler des gens nous fait peur, il est beaucoup plus facile de parler en termes techniques que de se préoccuper de l'être humain qui subi les conséquences de tout cela. Si je peux me permettre une comparaison, c'est un peu comme certains médecins qui annoncent des diagnostics froidement aux familles : "votre enfant a telle maladie, il ne marchera pas avant 10 ans, il ne parlera jamais, il ne fera pas d'études..." sans prendre en compte le fait que cet enfant est un être humain avant tout, et pas seulement un malade !PS : rien à voir mais je me suis permise de copier votre bannière pour faire un billet à votre propos sur mon blog, dans la rubrique "blog du moois".