Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 08:35

Alors que nous célébrons aujourd'hui, le 22 mai, la biodiversité dans le monde, il me semblait intéressant de rappeler l'apport incroyable et essentielle de cette biodiversité à notre vie et surtout, de pointer du doigt le danger que nous fait prendre le gouvernement français en restant inactif sur ce sujet.




Tout d'abord, il faut savoir que la biodiversité est indispensable

- à l'équilibre de l'atmosphère et donc, à l'air que nous respions
- à l'eau que nous buvons au travers des bacturies qui permettent une épuration naturelle des eaux
- à notre nourriture !
- pour nos vêtements : coton, laine, cuir, soir...
- pour nos maisons : bois, chanvre, calcaire, ardoise...
- pour notre santé : des milliers de plantes et d'animaux sont utilisés en médecine

D'ailleurs, saviez vous que 10 des 25 médicaments les plus vendus aux Etats Unis sont dérivés de sources naturelles et qu' environ la moitié des médicaments de synthèse ont une origine naturelle ?

Alors, si on détruit notre patrimoine commun, où allons nous chercher les remèdes pour faire face aux maladies futures?


Et puis, quand on sait, comme l'explique très bien ici mon amie Soann, que la perte de biodiversité coûte à nos sociétés 2.000 milliards d'Euros par an, on se dit qu'il serait peut être temps de prendre les choses au sérieux, non?


Et justement, un cas d'école se déroule actuellement sous nos yeux.

Alors que les abeilles font partie des insectes déterminants pour l'entretien de la biodiversité, on se rend compte depuis plusieurs années qu'elles disparaissent en grand nombre. Diverses hypothèses ont été soulevées (pesticides? bornes wifi? téléphones portables? antennes relais?...) et des recherches sont menées pour en comprendre les causes.

Aussi, en Allemagne, le ministre de l'environnement, sur recommandation de
l'office fédéral pour la protection des consommateurs et la sécurité alimentaire, vient d'interdire l'utilisation de certains insecticides (gamme Cruiser de la société syngeta) dans la mesure où de très très gros doutes pesaient sur cet agent. Curieusement, et une fois de plus, la frontière entre l'Allemagne et la France est très hermétique car, après avoir arrêté le nuage de Tchernobyl, voici qu'elle arrête également les effets nocifs de ces produits.

Michel Barnier a dit n'avoir encore rien constaté en France......Personnellement, j'en doute et je trouve qu'en cette journée mondiale de la biodiversité, le gouvernement français serait bien inspiré de suivre l'exemple allemand car les populations d'abeilles déclinent très fortement en France et tant qu'on ne connaitra pas la raison exacte, mieux vaut prendre le maximum de précaution.

 

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans Nature
commenter cet article

commentaires

Sylvie Jamet 29/05/2008 20:54

la réponse à ta question sur l'inaction actuelle est en partie dans ce livre :"Pesticides : Révélations sur un scandale français" de Fabrice Nicolino et François Veillerettele reste de la réponse est là :"Le Monde selon Monsanto" de Marie-Monique Robin

Sylvie Jamet 23/05/2008 08:23

D'autant que c'est de pollution généralisée qu'il s'agit :

PCB - Pollution généralisée - Monsanto - Blog de Marie-Monique Robin


http://sylviejamet.over-blog.com/article-19510159.htmlà lire pour tous ceux qui sont soucieux de la sauvegarde de l'espèce humaine :"Les pollutions invisibles : Quelles sont les vraies catastrophes écologiques?" ,un livre de Frédéric Denhez.
L'auteur fait le point sur ce qui doit vraiment nous inquiéter et sur les alternatives possibles pour réduire ces pollutions.
Il nous explique, et de façon très claire et très documentée, comment ça marche : métaux lourds, solvants, éthers de glycol, POP, PCB, dioxines, perturbateurs endocriniens, ...Ce sont les grands dangers, ignorés, qui nous menacent le plus.De véritables bombes à retardements, qui s'accumulent partout au fur et à mesure que nous les produisons ! Partout, jusqu'aux pôles, jusqu'aux lieux les plus éloignés de toute activité industrielle ou agricole :car les polluants se déplacent, parcourant la planète,- via les vents (Alizés, Cellules de Hadley, Cellules de Ferrel, ...) et les courants marins [courants profonds (lesquels forment un immense "tapis roulant" unique qui circule de l'Océan Atlantique à l'Océan Pacifique et à l'Océan Indien) et courants de surface],et- via les chaînes alimentaires (la présence de polluants à des doses infimes générant contamination de tous les maillons d'une chaîne alimentaire par accumulation et concentration).Les polluants parviennent à toucher ainsi tous les écosystèmes.Alarmant pour la survie de l'espèce humaine, vu les dommages rencontrés chez les humains lors des catastrophes chimiques (cancers, baisses d'immunités, et, des années plus tard, malformation des embryons, malformations de la descendance conduisant à la stérilité); et si on recoupe celà avec les études faites sur l'animal (stérilité, modification des comportements sexuels, malformation des futures générations, atrophie du sexe chez les individus mâles, voire naissance de femelles uniquement) et avec la hausse considérable, chez l'humain, des cancers (des  cancers aux causes non expliquées, et notament des cancers des testicules chez des sujets de plus en plus jeunes), des allergies, la hausse des infertilités et stérilités et la hausse des malformations chez l'enfant, notamment des malformations liées aux organes de reproduction..., le principe de prudence s'impose !Alarmant, car une pollution faite ailleurs, très loin, c'est une pollution qui revient très vite chez nous.

Dans ce contexte,la polémique contre MONSANTO, son désherbant Roundup, et ses OGMs résistants à ce désherbant, s'insère dans unPARI MAJEUR :celui de faire,là tout de suite,chacun à son niveau,en tant que citoyens, consommateurs, électeurs, décideurs, industriels, politiques,le choix de sauver l'espèce humaine, l'environnement et notre planète.  

Voici l'adresse du Blog "Le Monde selon Monsanto", http://blogs.arte.tv/LemondeselonMonsanto : il s'agit du blog de Marie-Monique Robin, dont le documentaire "Le Monde selon Monsanto" a été diffusé le 12 mars 2008 sur la chaîne de télévision ARTE(playlist de l'émission "LE MONDE SELON MONSANTO", disponible sur "WAT TV" http://www.wat.tv/video/video-monde-selon-monsanto-kohp_kmnu_.html )


Les humains et leurs écosystèmes en danger d'extinction - livres


http://sylviejamet.over-blog.com/article-19777108.htmlQuatre livres à lire d'urgence, pour comprendre la nécessité d'agir pour sauver notre environnement.Agir avant que les seuils limites des polluants et des capacités de notre planète ne soient atteints.Agir avant que ces seuils limites ne nous laissent plus du tout le temps ni la possibilité de sauver la situation :
Quatre livres d'une importance cruciale pour notre survie à court terme : "Les pollutions invisibles : Quelles sont les vraies catastrophes écologiques?" de Frédéric Denhez"Pesticides : Révélations sur un scandale français" de Fabrice Nicolino et François Veillerette"Le Monde selon Monsanto" de Marie-Monique Robin"Le plan B : Pour un pacte écologique mondial" de Lester R. Brown
 L'espèce humaine n'a jamais été autant en danger. Il faut agir avant qu'il ne soit trop tard. Avant nous, des civilisations luxuriantes n'ont pu échapper à leur extinction du fait de la destruction des écosytèmes sur lesquelles elles avaient construit leur économie : ainsi ont disparu les Sumériens, les Mayas, les habitants de l'Île de Paques. Cette fois c'est toute la civilisation mondiale qui est en danger d'extinction.Il n'y a pas de temps à perdre, car chaque jour les doses de polluants produits et diffusés s'accumulent encore plus. On, je, tu, il, elle, nous, vous, ils, elles, eux, devons agir tant que c'est encore possible.De toutes nos forces.