Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41  42   43ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez moi sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg


Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 10:25

Peut on encore intégrer des automobiles dans nos sociétés dans un contexte de réchauffement climatique et de pénurie de pétrole? C'est vraiment la question que je me pose depuis l'annonce par Renault Nissan, en début de semaine, de lancer une automobile à 2.500 $ avec son partenaire indien Bajaj, et ce, à compter de 2011. Ce nouveau véhicule sera produit dans un premier temps à hauteur de 400.000 unités.





Alors que je comprends parfaitement l'aspiration des pays dits du sud, de se développer et d'accéder à l'automobile individuelle, plusieurs remarques doivent être posées, tout de même :


- En Europe, nous cherchons à limiter au maximum la présence des automobiles aussi bien pour des questions de pollutions (atmosphèrique + sonore) que pour des question d'encombrement..... Qu'en sera t'il en Inde et sur l'ensemble du continent asiatique en sachant que les villes ne sont pas spécialement construites pour intégrer l'automobile?


- Quid du carburant utilisé? De nombreuses voix s 'élèvent pour dire que nous avons atteint en 2007 le pic de production de pétrole et que nous allons, inévitable, rentrer dans des périodes de turbulence et de pénurie.... Alors, pourquoi construire un nouveau modèle qui, très vite, risque de ne pas pouvoir rouler !


- Quid du réchauffement climatique? Ainsi, une récente étude menée par Marcos Chamon et Paolo Mauro du Fonds Monétaire International (FMI), a mis en avant l'impact environnemental de l'accroissement permanent des véhicules de particuliers dans nos sociétés. En conclusion, ces experts expliquent qu'il faut à tout prix modifier nos comportements et inciter les automobilistes à se montrer beaucoup plus économes en terme d'utilisation de leur véhicule...tout en incitant les constructeur à trouver très rapidement de nouvelles technologies.



Aussi, l'abondance d'automobiles est un véritable cauchemar pour nos sociétés......alors, peut on conseiller Renault Nissan de se lancer dans les transports en commun plutôt que de s'acharner dans les véhicules particuliers? Car ..à bien regarder la photo ci dessus (prise à Hanoï), on a du mal à imaginer en plus, des voitures avec une seule personne dedans, non?

 

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans l'écolonomiste
commenter cet article

commentaires

Grégoire 21/05/2008 07:38

@ Olivier : entièrement d'accord avec vos remarques. Cependant, les hyper centre ville ont de moins en moins de voiture car les municipalités se rendent compte que c'est ingérable mais pour le reste, c'est vrai que ça augmenteJe ne sais pas si nous avons le "droit" de dire à ces personnes les erreurs que nous avons pu faire mais bon....autant partager nos expériences et même s'il y a une aspiration profonde à posséder des véhicules particuliers, peut être devrions nous essayer de montrer un autre visage du développementEnfin, je suis bien d'accord pour dire qu'il faut commencer nous même pas délaisser la voiture mais ...et cela recoupe vos derniers propos...avec un baril à 129 $, les choses vont peut être se faire de manière "naturelle" car, qui va pouvoir se payer un litre d'essence à 1,80 € ou plus?

olivier 21/05/2008 03:03

Sans rapport ( ou presque )  avec ces propos ; je suis tres content que le prix du baril de petrole augmente de façon significative . Bien-sûr  je sais qu'on va m'en vouloir pour certains, et pour d'autres ils se poseront la question : pourquoi parle t'il ainsi . La réponse demain (promis ) .

olivier 21/05/2008 02:47

Bonsoir,j'ai toujours apprécié vos textes depuis plusieurs mois, mais me voici perplexe quant à vos propos de celui-ci ; je vous cite :"En Europe, nous cherchons à limiter au maximum la présence des automobiles aussi bien pour des questions de pollutions (atmosphèrique + sonore) que pour des question d'encombrement....." Je regrette mais c'est totalement faux; la voiture prend de plus en plus de place et le vélo ne représente pas une part bien établi. "Quid du carburant utilisé? De nombreuses voix s 'élèvent pour dire que nous avons atteint en 2007 le pic de production de pétrole et que nous allons, inévitable, rentrer dans des périodes de turbulence et de pénurie.... Alors, pourquoi construire un nouveau modèle qui, très vite, risque de ne pas pouvoir rouler !"Je suis naturellement completement d'accord avec vous, mais avons nous le "droit" de dire à ces gens qu'ils ne doivent pas faire les erreurs que nous avons commises ?- Quid du réchauffement climatique? Ainsi, une récente étude menée par Marcos Chamon et Paolo Mauro du Fonds Monétaire International (FMI), a mis en avant l'impact environnemental de l'accroissement permanent des véhicules de particuliers dans nos sociétés. En conclusion, ces experts expliquent qu'il faut à tout prix modifier nos comportements et inciter les automobilistes à se montrer beaucoup plus économes en terme d'utilisation de leur véhicule...tout en incitant les constructeur à trouver très rapidement de nouvelles technologies.Eh bien commencons par nous-memes ; s'il n'y a pas lieu de prendre la voiture, pourquoi sortir ces clefs de contacts ? La ville est propice au déplacement doux (vélo, tram,...) profitons en !

Grégoire 20/05/2008 08:49

Tu as raison, Nat J, le risque, c'est bien qu'ils prennent le même chemin stupide de développement que le notre. Cependant, s'ils ont des voitures mais que leur utilisation est un enfer, ils risquent tout de même d'adopter els transports en commun plus rapidement.En fait, la "culture" américaine nous inonde au travers de ses films et séries et il faudrait que ces pays en développement nous abreuvent également en séries et films, nous montrant ainsi qu'un autre chemin est possible.

Nat J- 19/05/2008 19:11

Je me demande si les pays en voie de développement sauteront
directement de la case : « Vélo et Scoot » à celle des « transports
en commun ».
Avec leur développement, l’augmentation de leur pouvoir d’achat,
ne vont-ils pas souhaiter un mode de vie « à l’américaine » ? Est- ce
que les jeunes se diront « je vais prendre le train, c’est mieux pour ma
ville et mieux pour ma planète » ou ne voudront-il pas eux aussi avoir
leur voiture et vivre une vie d’occidentaux qu’ils jugent « normale » ?
Je me pose la question, qu’en pensez-vous ?