Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 05:38

A la lecture des résultats de cette enquête britannique, dans laquelle il est expliqué que les britanniques jettent 1/3 de la nourriture qu'ils achètent (sic!!!!), je me suis demandé combien de produits je jetais, tous les jours, ou toutes les semaines....


Pour tout vous avouer, j'ai décidé depuis quelques années, d'adopter différentes "techniques" pour limiter au maximum mes déchets inutiles :

- je ne fais les courses que dans des commerces de proximité (je trouve en effet que dans les supermarchés, on achète trop de produits inutiles)

- je me sens plus "libre" quand mon frigidaire est quasi vide...sinon, quand il est trop rempli, j'ai le sentiment qu'il faut que je consomme plus pour ne pas gacher, justement

- je n'hésite pas à faire des repas de "restes" et franchement, c'est souvent très bon car cela permet de ne rien préparer...


A bien y regarder, et même si je jette encore parfois des produits, j'ai le sentiment d'avoir "progressé" dans ce sens et c'est vrai que c'est aussi un bon moyen de lutter contre le réchauffement climatique


En effet, les produits que nous achetons mais que nous ne consommons pas....sont mauvais pour notre fameux pouvoir d'achat, pour la planète (car en général, ils viennent de très loin et pour rien car, au final, ils ne sont pas consommés) et pour la gestion de nos déchets (pourquoi jeter un produit entier...c'est encore plus de déchets et donc, d'émissions de CO2 ou de méthane)


Alors, je ne sais pas si vous en arrivez, comme les britanniques, à jeter 1/3 de la nourriture que vous achetez mais .... là aussi, nous avons, en tant que citoyen, des progrès à faire pour limiter au maximum notre empreinte écologique.

Si vous ausi, vous avez des "techniques maisons" pour limiter vos déchets, n'hésitez pas à en parler en laissant des commentaires !

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans Ma maison d'écolo
commenter cet article

commentaires

Patricia 17/05/2008 18:40

@ Julien qui habite Fosse, "La ville à la campagne" de Patricia qui habite Crépy "Une ville à la campagne"...Bien sûr Julien, tu étais de mauvaise foi dans ton premier commentaire ; j'attendais que tu le dises. C'est tout à ton honneur de le reconnaître.Je lis que tu t'interroges sur tes pratiques de citoyen. Le site de Grégoire nous encourage tous à nous poser des questions sur nos modes de vie. Un beau cadeau de sa part !Bon, Julien, huile ton vélo : un "Fosse-Crépy" t'attend pour trouver des oeufs qui viennent bien des poules élevées dans le coin.

Agnès 16/05/2008 13:47

Que ça me fait du bien de lire que tu te sens plus libre avec un frigo quasi vide !!! Pour ma part, ça me stresse carrément les (rares) fois où le mien déborde (en général parce que j'ai la maison pleine pour plusieurs jours).Je me souviendrai toujours de l'étonnement de mon mari quant à ma gestion du frigo quand nous avons commencé à vivre ensemble, lui qui était habitué à voir le sien rempli. Et pourtant, en bientôt 17 ans, il ne peut pas dire qu'il ait connu la faim !!!

Julien 15/05/2008 12:28

@ Patricia, mais les autres peuvent lire aussi après tout : mes arguments sont valables effectivement, mais emprunts de mauvaise foi tout de même ! Je suis d'ailleurs en train de repenser ma façon de consommer en général et de me déplacer en particulier (gros point noir chez moi).Des solutions existent pour ceux qui comme moi n'ont pas de temps en semaine : - la livraison des courses à domicile - les AMAP - faire les courses comme avant mais en vélo (je prospecte pour une remorque en ce moment)Ensuite, concernant le surplus d'achat, j'ai pas trop de problème avec les supermarchés, sur le principe. Je trouve ça plutôt bien de pouvoir accéder à tout sans avoir à courir partout. Imaginez les kilomètres économisés par rapport à des commerces tous éloignés les uns des autres. Après dans la pratique, la qualité de ce qu'on nous y sert, etc, il y a forcément à redire. Mais je trouve dommage d'opposer hypermarchés et petits commerçants, alors que des solutions pour co-exister (et se développer ensemble) peuvent être créées je pense.Je n'ai pas trop connaissance par exemple de surfaces commerciales à bâtiment unique regroupant artisans et petits commercants de vente au détail, sans regroupement autour d'un hyper. Ca ressemble fort à une gallerie commerciale, mais en plus humain et plus social. Enfin, bref, il y a de quoi faire pour repenser les achats et notre future consommation.En ce qui concerne les fermiers, je disais juste qu'il faut faire attention à la provenance des produits et être sûr que le fermier, le boucher, le maraîcher est bien le producteur, car ça ne va pas de soit !Dans le reportage vu dans Le Droit de Savoir, les 3 bouchers-charcutiers interrogés ont tous menti sur l'origine des oeufs qu'ils vendent. Pas de quoi généralisé, mais de quoi rester attentif...Patricia, je viens de voir que ta ville a le même "slogan" que la mienne (Fosse) : la ville à la campagne !

Patricia 14/05/2008 23:25

@ Julien : tes arguments sont valables et je ne me permettrai pas de les contester.Pour les mollets, tu serais surpris de leur taille. Je suis menue en général et des mollets pas si développés que cela. En revanche, ils ne sont pas mous (;-)...Enfin, au marché, je m'approvisionne auprès de fermiers du coin, des petits fermiers.Au plaisir ! Le Val d'Oise et l'Oise sont deux départements limitrophes.

Nat J- 13/05/2008 17:18

Great ! Je vais l'ajouter à l'article d'OceKo ;-) merci