Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 22:21

L’Ecovillage de Cleveland est un projet lancé dans l’Ohio, permettant de prouver que la vie en centre-ville peut aussi se conjuguer avec une approche durable du social et de l'écologie.

 


Avec une population de près d’un million d’habitants en 1950 et d’environ 500.000 à la fin des années 1990, Cleveland est une des villes américaines à avoir perdu le plus d’habitants intra muros, au profit de banlieues sans fin.

 

 

Aussi, en 1995, en réponse à un étalement urbain de plus en plus préoccupant, des résidents, accompagnés d’une association écologiste, ont souhaité réfléchir à ce problème, afin d’y apporter une réponse concrète.

Plutôt que de construire quelque chose de nouveau, ils se sont penchés sur l’idée de réhabiliter un quartier en le transformant petit à petit en éco village. Tous les quartiers de la ville ont été consultés et il leur a été demandé s’ils souhaitaient faire partie du programme.

Après de nombreuses réunions et débats publics, le choix du site s’est porté sur un quartier bordé par une voie de chemin de fer. Est venue ensuite la consultation d’urbanistes, de paysagistes, de spécialistes du déplacement urbain et d'architectes. En décembre 1997, une réunion de lancement de l’écovillage et de ses transformations s’est tenue afin de présenter les 250 habitations à construire, la réhabilitation du centre commercial ainsi que les emplacements prévus pour les jardins collectifs. Un appel d’offre a alors été lancé, aboutissant enfin, au début de 2001, à la construction des premières habitations éco conçues, lesquelles sont devenues d’excellentes vitrines pour la suite du projet.




Les maisons consomment en effet 50% d’énergie en moins que les consommations moyennes américaines, les matériaux de construction sont sains, l’approche bioclimatique a été pensée en amont, tout comme la qualité de l’air intérieur. Les bois utilisés sont d’origine FSC et des panneaux solaires permettent d’apporter aux habitations l’équivalent de 4 kw par heure. Fait marquant pour les Etats-Unis…ces maisons sont à 5 minutes à pied de la gare, que l’on peut rejoindre par des pistes cyclables et parcours pédestres.

 

 

Parallèlement à ces maisons, les espaces verts ont été repensés, tout comme la création de jardins collectifs. La zone commerçante a été réaménagée afin de permettre de s’y déplacer à pied et en vélo, et de mixer un peu plus des habitations avec des bureaux et des magasins.

 

Un des points forts de ce projet réside dans la proximité voulue entre les concepteurs et l’université de Cleveland. Ainsi, les professeurs ont pu communiquer avec les architectes et habitants, les aidant tous à mieux appréhender ce concept d’éco village. Car, si vous n’associez pas les citoyens à vos projets, difficile de les faire adhérer. Dans le cas présent, les nombreuses réunions publiques ont toujours trouvé une large audience avec des citoyens satisfaits de voir les pistes cyclables se développer, de constater le calme dans le quartier ainsi que les espaces verts plus présents.


Avec maintenant plus de 3000 habitants vivants directement dans ce quartier, on peut dire que l’EcoVillage de Cleveland est une réussite, d’autant plus que nous sommes dans le pays de l’automobile.
Et puis cette approche nous prouve que, même aux Etats-Unis, on peut repenser des quartiers de centre ville en combinant l’écologie, l’économie et le social !


On pourrait conseiller à George Bush d'aller plus souvent à Cleveland, vous ne croyez pas?

Partager cet article

commentaires

Patricia 30/04/2008 19:15

Oui, nous pourrions conseiller à Bush de se promener aux Etats-Unis... à Cleveland, certes, mais surtout en Louisiane où l'ouragan Katrina a fait des ravages... No comment !Merci Grégoire pour ce bel article d'information sur le possible aux Etats-Unis.