Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 08:19

Tout d'abord, petit rappel sur ce terme de green washing..... C'est le fait d'écologiser des discours ou des campagnes publicitaires. Pour schématiser, j'ai envie de dire que c'est parfois comme le Canada Dry (!), ça ressemble à de l'écologie mais ça n'en est pas réellement !


Je trouve que les choses évoluent dans le bon sens, en Suède. En effet, l'argument "vert" est de plus en plus présent dans les discours et campagnes publicitaires mais ...... les consommateurs devenant particulièrement attentifs, les entreprises se risquent moins dans des campagnes infondées. Et puis, on peut se retrouver pris à son propre piège, et c'est un peu ce qui se passe, à mes yeux, dans l'univers de la grande distribution en Suède.


Je vous avais parlé il y a un certain temps de la société Koop qui avait tenu des propos fermes et courageux sur les conditions d'élevages des poules, et qui avait à cette occasion mis en place des campagnes de communication. Ensuite, cette enseigne s'était mise à communiquer sur son offre de produits "verts"...... et là, ses concurents ont senti que les choses tournaient et qu'il fallait emboiter le pas ! Actuellement, sur les questions d'environnement, on est en pleine surenchère entre toutes les enseignes traditionnelles d'alimentation.


Ainsi, ce mois ci, on trouve dans les magasins d'alimentation ICA une campagne sur tous les produits écolos :" I love eco" avec une réelle mise en avant dans les rayons de ces produits.  Koop a répliqué en expliquant que son enseigne était celle qui proposait le plus large choix de produits verts (cf le petit film en suédois ci dessous). Enfin, leur concurrent, Hemköp s'est également lancé sur ce créneau avec une mise en avant de ses produits écologiques mais aussi...de proximité, limitant ainsi les émissions de Gaz à Effet de Serre.


Au final, on est passé de campagnes purement de communication, à des campagnes agressives cherchant à faire valoir l'offre verte dans les magasins ..... et en tant que consommateur, c'est quand même agréable. En effet, quel que soit l'endroit où vous allez, vous trouvez maintenant quasiment toujours des fruits et légumes de saison bio, et pour tous les autres produits, toujours un ou deux équivalents bio aux autres produits traditionnels.


Comme quoi, le green washing initial a mis petit à petit la barre de plus en plus haut et c'est tout "bénéf" pour le consommateur et pour l'environnement.


Je ne sais pas si cette émulation est également présente en France mais je trouve que ce qui se passe actuellement en Suède est plutot rassurant, non?


(voici le film des enseignes du groupe Koop Konsum sur leur offre "verte", présentée comme la plus large en Suède)


 

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans l'écolopolitique
commenter cet article

commentaires

Grégoire 28/04/2008 17:34

J'aime beaucoup ta remarque, Nat J. En fait, les grands discours peuvent être intégrés par les entreprises mais ensuite, leur transcription en acte.....c'est difficile et l'exemple que tu cites est en ce sens "exemplaire". Souvent, on oublie que l'écologie commence par des gestes simples et de bon sens .....C'est aussi pour cela qu'à coté de ce green washing, il faut que nous soyons vigilants, encore et toujours, je crois

Nat J- 28/04/2008 15:26

Le problème de cette "écologisation" massive c'est
que ça part un peu dans tous les sens. Effectivement les grands groupes
changeront leurs habitudes quand ils se rendront compte qu'être respectueux de
l'environnement c'est aussi faire des économies, mais comprendront-ils vraiment
pourquoi c'est important ? Coup de gueule: ce weekend je suis passée près d'une grande surface et
pour empêcher le vol, ils ont placé un vigil à l'entrée avec des gros sacs en
plastique et une soudeuse qui enferme sacs à dos et paquets des clients avant
leur entrée dans le magasin ... J'ai compté plus de 20sacs poubelles à la
minute. Quel est alors l'intérêt de servir un discourt comme "protégez
l'environnement, achetez nos sacs cabas réutilisables pour protéger la nature"
?? J’essaye de positiver comme SoAnn mais desfois c'est à se taper la tête contre
les murs !! ++ Nat

Charles 28/04/2008 14:29

C'est vrai SoAnn, dés que des boîtes comprendront qu'il y a de l'argent à se faire, elles deviendront écolo convaincues... et ça sera tant mieux pour la planète !! alors, on a de quoi espérer, n'est-ce pas ?(si on ne peut pas espérer que l'argument numéro 1 cesse d'être le porte-monnaie... un peu "la carotte et le bâton"...)(on ne dirait pas, mais en fait je suis optimiste, moi aussi !)

SoAnn 28/04/2008 10:55

Si si on sent que ça bouge ici aussi! enfin, un peu moins naturellement, mais quand es entreprises comprendront qu'elles peuvent faire du lobby avec, ça ira mieux!:-)

Grégoire 28/04/2008 10:41

D'accord avec toi, Charles, pour dire que le green washing peut aussi être une approche dangereuse ....(j'avais d'ailleurs fait un papier sur ce sujet il y a qq mois : http://www.ecolodujour.com/article-12569563.html)Cependant, si, en tant que citoyen, nous dénonçons les pubs "mensongères", si petit à petit, nous poussons les entreprises à se mettre en conformité avec leurs actions de marketing, je pense qu'au final, c'est l'environnement et l'écologie qui gagneront...à l'image de ce qui se fait en Suède dans la grande distribution.Aussi, il faut être extrêmement vigilant sur ces opérations de marketing vert mais .....ne pas complètement les rejeter car au final, c'est bien l'annonceur qui va se retrouver piéger par sa propre communication