Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 10:46

 

Cela va faire deux ans que je vis en Suède et je ne cesse de me demander pourquoi les Suédois sont autant en avance sur nous pour les questions d'environnement (Eco Quartiers, chauffage collectif urbain, circulation, maisons passives pour tous, gestion des ressources halieutiques....). D'ailleurs, on a l'habitude de dire ici qu'1% de la croissance repose sur les nouvelles technologies environnementales. Et pour, les grincheux, je précise que la croissance actuelle de la Suède est sur un rythme d'environ 4% ....avec une réduction des Gaz à Effet de Serre de 9% depuis 6 ans.

Aussi, plutôt que de pointer les blocages de la société française, il me semblait intéressant de comprendre pourquoi les Suédois y arrivent alors que nous sommes autant à la traîne sur toutes les questions environnementales.



La dureté du climat

Tout d'abord, il faut savoir que le pays est recouvert au nord de rochers et au sud, de forêts denses. Aussi, il a fallu que les populations travaillent durement la terre pour survivre et le climat, constitué d'hivers longs et froids, avec des étés brefs, n'a pas rendu la tâche facile. De cette période, les Suédois ont gardé un contact étroit avec la nature. Ils la respectent plus, l'observent plus et ont pour habitude de composer avec elle. Ainsi, malgrè une qualité de vie et un confort très enviable, les Suédois ont pour la plupart gardé des "Sommerhouse" dans lesquelles ils se réfugient l'été. Ces cabanes ou petites maisons sont perdues dans la nature et certaines n'ont pas encore d'eau courante ni d'électricité. Vivre en harmonie avec la nature devient alors possible pendant les mois d'été.
Et puis, si vous n'avez pas de sommerhouse, vous faites dès votre plus jeune age l'expérience de vivre "dehors" lors des récréations scolaires. Ici, pas de préau pour s'abriter ...qu'il vente, pleuve ou neige, tout le monde se retrouve dehors. Dès votre plus jeune age, vous apprenez à vivre avec votre environnement !



Une société égalitaire, solidaire et définitivement tournée vers l'avenir

La société suédoise a toujours été profondément égalitaire. Ainsi, au moyen age, les femmes avaient la possibilité de divorcer. Quant à la solidarité, elle vient aussi bien de la rudesse du climat que du "souvenir collectif" de la période des vikings, où tout le monde devait ramer dans le même sens pour atteindre l'objectif.
Ces deux notions d'égalité et de solidarité se retrouvent ... quasiment partout et restent très présentes dans le système scolaire. Ici, pas de classement, d'écoles d'élite, ....tout le monde est à la même enseigne, avec les mêmes chances et le groupe sera toujours privilégié aux individualismes !
Il en ressort une capacité à entreprendre Ensemble qui est assez époustouflante. Et puis, quand vous reliez cette force de travail à l'approche pragmatique des problèmes, vous comprennez facilement pourquoi les Suédois cherchent à trouver des solutions aux problèmes environnementaux, plutot que d'esssayer de savoir si nous sommes réellement face à des problèmes environnementaux ! Pour preuve......l'ancien Premier Ministre avait mis en place (dès 2004) un programme de sortie de dépendance du pétrole parallèlement à un plan ambitieux de réduction de Gaz à Effet de Serre...quand nous en sommes encore, en France et en 2008,  à "célébrer"
la semaine du développement durable! D'un coté...on agit, de l'autre...on parle !


Une influence religieuse

Le protestantisme est la religion très majoritaire en Suède.  Dans ce cadre, le travail est conçu comme une activité disciplinée, dont le fruit ou l'efficacité doit pouvoir être mesurée. Cette vision très pragmatique se retrouve partout et Emily von Sydow, dans son livre "Quand Luther est arrivé à Bruxelles" (När Luther kom till Bryssel), montre à quel point les approches peuvent être différentes. Ainsi, il en ressort que "les catholiques aiment les règlements juridiques alors que les protestants leurs préfèrent les solutions négociées". De même, "les catholiques ont toujours tendance à penser que les considérations environnementales se font au détriment du social et sont méfiants à l'égard des protestants "verts"". Au final, on se rend compte que les politiques des pays nordiques sont basées sur des nécessités alors que les politiques mises en oeuvre dans l'Europe catholique relèvent plutôt d'actes de foi, qui sont parfois censés protéger des politiciens imprévisibles !


Si les Suédois et les pays nordiques ont peut être autant d'atouts pour aborder les questions environnementales, cela ne doit pas nous empêcher d'avancer plus rapidement en France sur tous ces sujets car ...les enjeux sont là et les échéances de plus en plus proches (fin du pétrole, réchauffement climatique, perte de la biodiversité...). Même si l'on ne peut pas changer rapidement un pays en terme de mentalité et de cultures, j'ai vraiment de dire aux Français (que je suis également) .....de regarder vers l'avenir et non le passé et surtout, d'être PRAGMATIQUE et non philosophe et théoricien. !  Si nous arrivons à acquérir ces deux qualités, nous pourrons plus facilement résoudre les problèmes qui nous font face. J'en suis intimement convaincu.






Pour en savoir plus, je vous recommande les lectures suivantes :

Le rebond du modèle scandinave de Marie Laure Le Foulon, aux Editions Lignes de Repères
Svéa et Marianne : les relations franco suédoises, une fascination réciproque, aux Editions Michel de Maule
Le modèle suédois : ce qui attend les Français, de Magnus Falkehed, chez Payot

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans l'écolopolitique
commenter cet article

commentaires

chandes 19/12/2012 22:43


Merci pour ces commentaires, ils m´ont donné de très bonnes pistes de réflexion pour mon mémoire de master en Education! Je me posais, juste avant d´ouvrir ton blog, exactement les questions
auxquelles tu réponds Vraiment très intéressant!

Grégoire 11/06/2008 16:44

Hello Lauriane,Perso, je n'ai pas de pistes mais tu peux contacter les personnes qui gèrent le blog suivant, en leur expliquant ta demande. Essaye en suédois ou en anglais.Le site : http://jordnara.typepad.com/jordnra/Tiens moi au courant si cela aboutit et surtout, bonne chance pour ton stage

lauriane 11/06/2008 14:35

bonjour,en fait je recherche actuellement un stage ingénieur (je serais l'année prochaine en 2ème année d'école d'ingé)de 5 mois en suède sur le thème de la nature et la biodiversité. Aurais-tu des contacts qui travaillent dans ce secteur ? Par exemple dans des parcs naturels ?merci

Coulon Mélanie 01/05/2008 22:35

Bonsoir, Je voulais ajouter par rapport à l'avance des suédois qu'avec la France et le Japon la Suède est championne pour la longévité. Quelles explications, beaucoup se posent encore la question.

Nat J- 18/04/2008 17:21

Je viens d'emménager, avec mon ami nous avions un budget très limité (maximum 1000/1200 euros pour TOUT acheter pour un 40mètres carrés, du tapis aux couverts en passant par la barre de douche) et même si je me suis tournée un moment vers les meubles en carton ... Ikea s'est avéré la solution la plus économique, financièrement parlant. Nous prennons soin de nos meubles , gageons que nous les conserverons très longtemps en bonne état !