Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 22:50

Quitter nos réflexes automobiles n’est pas toujours des plus simples. Ainsi, lorsque l’on habite à la campagne, il faut reconnaître qu’il est difficile de faire sans voiture. Par contre, dans les grandes villes, on pourrait souvent s’en passer mais (et là, je fais part de mon expérience personnelle), on trouve toujours des « bonnes raisons » pour ne pas franchir le cap !....même si on utilise très peu notre voiture. On se dit ….. « Le jour où je dois aller aux urgences pour mes enfants, la fois où nous souhaitons partir en week end….. »

 

Aussi, les « villes » devraient nous aider à franchir le cap, en s'organisant pour être vivables sans voiture. Des associations sont également très actives sur ce sujet et je trouve que le mouvement Carfree né à l’étranger (Allemagne, USA et Angleterre principalement) dans les années 90 est une approche intéressante.

 


 

 

L’objectif de cette initiative est de montrer que l’on peut vivre sans voiture, et que la ville est plus agréable sans cette dépendance. En Allemagne, les associations sont très actives, avec des antennes dans les plus grandes villes. Leur travail est de sensibiliser les citoyens, de repérer les espaces constructibles et d’influencer les promoteurs pour qu’ils se lancent dans des « quartiers sans voiture».

 

A ce jour, plus d’une dizaine de quartiers a vu le jour et la ville de Munich, s’est fixée comme objectif d’ici 2015, d’avoir 10.000 logements « sans voiture ».

 

Le principe est de construire des habitations à proximité des transports en commun existants, et des commerces de proximité. Les règles de vie dans le quartier interdisent complètement le recours à la voiture, tout comme la construction de parking en périphérie du quartier. Bref, en habitant dans un tel quartier, vous allez au bout de la logique d’abandon de la voiture.



 

 

Cependant, même si cette dernière est nuisible (pollution atmosphérique et sonore, accidents…) , elle n’en reste pas moins utile et nécessaire dans certaines situations, d’où des solutions d'auto partage mises en place dans ces quartiers.

 

Le dernier exemple allemand nous vient de Cologne, avec un quartier « sans voiture » sur 4 hectares  et ayant pour promoteur, une société privée. Les premiers occupants de ce quartier (dès janvier 2007) sont satisfaits de leur nouvelle vie à hauteur de 95% !

 

En France, le mouvement Carfree est présent sur la toile depuis le début de l’année et cherche à sensibiliser un maximum de citoyens. Vous pouvez les retrouver en cliquant ici.

 

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais ….si l’on me propose des environnements clairement adaptés à une vie sans voiture, avec des solutions alternatives de déplacement ……je franchis le cap et j’abandonne définitivement mon automobile. Pas vous ?

Partager cet article

commentaires

Manu 23/12/2009 14:48


La question que vous soulevez va bien au-delà de la supression de tel au tel élément qui crée notre mode de vie occidental. La question est bien : sommes-nous prêts à assumer de prolonger
l'existence humaine sur cette Terre ? La diminution radicale de toute forme de consommation d'objets manufacturés, du transport en général, du chauffage dans les maisons, de la surface
habitable par habitant, du nombre d'enfants et donc de la diminution du nombre d'habitants dans le monde sont les conditions d'une vraie solution d'avenir. Qui serait prêt à de tels sacrifices ?
Savez-vous que la possession d'un chien équivaut, par sa consommation d'aliments, à l'utilisation d'un gros 4x4 sur 10 000km tous les ans ? D'une petite berline pour un chat et combien pour un
enfant ? Beaucoup plus ! Mais il est indécent de poser de telles questions. C'est pourtant ça le vrai noyau du problème posé par une logique écologiste. Notre environnement est altéré par le
développement humain. Pour hygiéniser tout ça et rendre à la  "nature" son harmonie passée vous savez quel est le parasite à éliminer. Pensez-vous que la réduction du nombre d'êtres
humains sera uniforme et non au profit des puissants ? Si ce dogme de la nature déesse imprègne d'avantage les esprits ne pensez-vous pas que les sacrifices qui lui seront
faits engageront notre pronostic ? L'histoire nous montre qu'il n'y a pas de retour possible en terme de progrès technique mais que sa promotion se fait au détriment de ceux qui
l'entravent. Le combat pour le mieux vivre doit s'adresser à quelqu'un et le mieux est de s'adresser à tous.


Jérôme 09/06/2008 22:35

De toute façon, il audra bien se passer de voitures, camions, bateaux et avions pour le plus grand nombre d'entre nous. Car en dehors du prix exorbitant du pétrole dans un premier temps, il n'y aura pas de solution technique capable de le remplacer par la suite, comme on peut le voir http://futura24.site.voila.fr/petrole/voiture.htm
Tout passerait par l'électricité, d'une façon ou d'une autre, et la produire en quantité démesurée n'est pas une mince affaire.

asr17 08/04/2008 10:45

Bonjour,J'ai découvert un site intéressant sur l'écologie, le développement durable, la biodiversité.C'est intéressant et en plus les vidéos sont agréables à regarder.http://www.mativi.fr/programme-2-Quotidien-durable.htmlN'hésitez pas à y jeter un coup d'oeil.A Bientôt

Fabhyène 04/04/2008 06:55

Je suis sans voiture depuis presque 6 ans et j'aurai bien du mal à en reprendre une. Trop chère bien trop chère voiture... Coût du véhicule, assurance, essence, souci de la panne et coût des réparations.Je fais tout à pied ou en bus lorsque c'est un peu plus loin et je dépasse largement les 30 minutes d'activité physique recommandées, peut-être ce qui m'a permis d'arrêter de fumer sans grossir:-)J'envie ces quartiers sans voiture. J'habite au vord de la mer et on sent plus souvent les pots d'échappement que l'iode:-(Cordialement, Fabhyène.

ChroniquesMaBanlieue.com 03/04/2008 19:04

J'ai raté 5 fois mon permis et je suis tout le temsp en vélo, mais pafois la voiture de mon chéri est le seul moyen de transporter nos 2 blondes : pas de sièges pour 2 enfant sur les vélibs, tro pd'escaleir dans le métro...

oui, ya du taf pour couler l'envie/besoin de voiture aux parisiens et surtout aux banlieusards (comme moi).

Bravo pour ton blog et pour ta nomination en finale du Festival de Romans.

Comptes-tu venir à Romans ?