Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 22:48

J'en avais déjà parlé de manière humoristique mais cette fois ci, j'ai envie d'aborder la question plus sérieusement, suite à un commentaire laissé par un lecteur pour mon billet sur la pétition "Casse toi pauv'con".


Ce lecteur m'explique que vouloir imposer ses propres idées politiques aux autres, c'est du pur fascisme ! Vous en conviendrez, les propos sont excessifs mais ..... j'ai vraiment le sentiment que ce sont souvent les écologistes qui engendrent des réactions aussi extrêmes. Est ce que les écologistes (au sens large car je précise que je ne milite pas chez les Verts) sont les seuls à vouloir faire gagner leurs idées dans la société? Est ce parce que le discours écolo dérange autant? Est ce parce que nous sommes complètement à coté de la plaque? Est ce parce que nous voulons en effet imposer de manière autoritaire (sic) ou contraignante (resic) nos idées? J'avoue ne pas savoir mais je m'interroge souvent face aux réactions démesurées qui peuvent découler de mon outing d'écolo !



Ensuite, une donnée extrêmement importante à mes yeux, dans l'approche écolo, c'est le respect du citoyen et de la société dite civile. Franchement, quand on me dit, comme ce lecteur, que le pouvoir citoyen, nous l'exerçons au moment des élections.....ces propos me laissent dubitatifs ! Tant qu'il n'y aura pas d'élections à la proportionnelle, mes idées ne seront jamais représentées à l'Assemblée Nationale et je vais devoir voter pour le "moins mauvais" des candidats....en sachant qu'il ne pourra jamais coller à 100% avec mes idées et attentes. Aussi, une fois que les personnes sont élues, est ce que nous leur donnons carte blanche pour faire tout ce qu'elles veulent? ..... Non, je ne suis pas d'accord avec cette approche. Le "meilleur" exemple vient des OGM. Plus de 80% des Françains y sont opposés mais .....la représentation nationale est plutot "pour". Doit on, dans notre société, mépriser autant l'avis des citoyens? Je ne le pense pas et c'est pouquoi il faut que des espaces d'échanges entre citoyens et politiques soient institutionnalisés et pris en compte dans les prises de décision!


Dernier point ..... l'incroyable retard de notre société française dans le domaine de l'environnement. A force de vouloir couper les poils du cul cheveux en 4, nous dépensons notre énergie sur des "fausses" questions alors que le reste de l'Europe avance. Ainsi, le chômage qui baisse en Allemagne alors qu'il repart à la hausse en France ! ... Saviez vous que les Allemands, en se lançant il y a plusieurs années dans les Nouvelles Technologies Environnementales, emploient maintenant plus de personnes que dans l'automobile? 
Saviez vous que la croissance suédoise (de 4,6% en 2006 et 2,7 en 2007) est imputable, à hauteur de 1%, aux Nouvelles technologies Environnementales? Alors...pourquoi continuer à se poser des questions sur le bien fondé du réchauffement climatique alors qu'il faudrait s'en poser sur les solutions que nous proposons.


Franchement, vous ne trouvez pas, vous aussi, que c'est parfois déprimant d'être écolo?

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans l'écolopolitique
commenter cet article

commentaires

drey 29/04/2008 09:46

salut,je suis d'accord avec toi, ça n'est pas facile d'être écolo, à mon niveau, c'est dans le couple que ça se passe, mon ami est "contre la culpabilisation dans laquelle on nous fait vivre", il pense que c'est le nouveau truc trouvé pour nous manipuler... que dire ? nous n'avons pas la télé, parfois nous regardons le JT sur internet, et dans les pubs, ou encore à la radio, j'ai vraiment l'impression d'un matraquage, et ça me dérange. c'est comme une mode, tout le monde s'y met, même la nana de la météo, ça lui fait un truc à dire, sa BA de l'année, mais ils rabachent tous toujours les mêmes conseils (prendre moins la voiture, ne pas laissez couler l'eau lorsque l'on se brosse les dents, etc), et il n'y a pas d'information à proprement parler, on donne des "trucs" aux gens, bien souvent en leur disant que ça leur permettra d'économiser de l'argent en plus. pas de passerelles vers une information qui explique, cohérente, qui replace les choses dans leur contexte, et surtout, pas de remise en question politique.ok, vous allez me dire que c'est la phase 1 de préparation du "terrain", que le débat, c'est pour ensuite, lorsque les gens se seront impliqués un minimum, et que les politiques seront obligés de suivre. mais la méthode me gêne : j'en ai assez d'entendre partout où je vais des injonctions : "mangez au moins 5 fruits et légumes par jour", "fumer tue", et autres. je trouve que c'est  vraiment digne d'une propagande totalitaire, vous voyez le truc ? et je crois que du coup, la réaction de beaucoup de gens sera de se défier, de tout envoyer balader.sinon, pour en revenir à mon histoire de couple, difficile parfois de respecter l'autre lorsqu'il fait aussi peu de cas de vos principes. lui a des enfants, je pense que ça devrait le toucher plus que moi, à la rigueur. il ne m'empêche pas de trier les poubelles, mais par exemple le fait que j'aie renoncé aux lessives classiques le tarabuste, et à la moindre défaillance, il fait pression pour que je change... doit-on choisir son compagnon en fonction de ses idées politiques, de son engagement écologique ? et finir comme ces végétariens anglais sectaires qui ont leur ville à eux, ne se fréquentent qu'entre eux ? accepter, ne pas chercher à convaincre l'autre (il se cabre), et finir par vivre chacun dans son monde parallèle ?

ecolo trader 05/03/2008 12:01

Oui, il est bien difficile de rester ecolo dans notre societe de consommation.Le seul mouvement viendra du citoyen-consommateur.Il faut donc pour agir vite et lier ecologie a l'economie...et cela parrait etre un gros mot !A suivre !

Grégoire 04/03/2008 18:23

@ Patricia, Isabelle et Soann.... un grand MERCI ! En pleine crise de blog, ça fait du bien de vous lire@ Jean Christophe : Je ne suis pas d'accord pour dire que les français sont des bovins incultes.... Non, je crois plutot que la plupart des dirigeants nous prennent pour des bovins alors qu'au contraire, les gens sont prets au changement. C'est par contre évident de dire que les lobbys de pression sont très présents mais bon, on le sait et à nous d'essayer de les débusquer et justement, plus il y aura une association des citoyens aux décisions, plus ces mêmes décisions seront collectives@ Francis : ....cooooooooooooooollllllllllllll :-)

francis rey 04/03/2008 11:51

il est classique ce jean-christophe:tous les autres sont des boeufs sauf lui-même.Vous connaissez l'adage  "qui veut tuer son chien l'accuse de la rage"Je vais bientôt y passer.Salutfrancis

jean-christophe 03/03/2008 22:22

La France est en retard car elle est sous la dictature des pecnos de la FNSEA et de la chasse accompagnés de quelques industriels, quelques technocrates et quelques bureaucrates. Et en plus, cette dictature n'est possible que parceque, je le redis haut et fort, 80% des français sont des bovins incultes.