Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 23:40
Alors que les élections municipales s’approchent à grand pas, je ne sais pas quelle est en France la municipalité qui peut se targuer d’avoir diminué ses émissions de Gaz à Effet de Serre de 80% en 15 ans mais, en Grande Bretagne, l’équipe municipale de la ville de Woking peut mettre à son actif ce très beau résultat (-80% pour les bâtiments municipaux et - 20% sur l'ensemble de la ville)
 
Au début des années 90, le conseil municipal a souhaité s’engager dans la voie des énergies « alternatives » afin de réduire la facture énergétique. A l’époque, l’impact environnemental n’était peut être pas la priorité mais, au fil des ans, on peut se rendre compte que les choix économiques d’alors se sont bien mariés avec les enjeux écologiques.
 
undefinedD’un coté, ces « curieuses » associations au dessus des réverbères. Cet ensemble a commencé à voir le jour en 2005. Chaque colonne est indépendante et a sa propre batterie. Une fois chargée, aussi bien grâce aux cellules solaires photovoltaïques qu’à la turbine éolienne, la batterie permet de fournir de l’électricité pendant 3 à 5 jours. Résultat : une économie de 130kg de CO²/an/colonne.
 

De l’autre, afin de chauffer des bâtiments publics mais aussi de nombreuses habitations (immeubles et maisons individuelles), la mairie s’est lancée dans un programme ambitieux de mise en place de mini-centrales de cogénération. Le système récupère l’énergie qui est normalement perdue dans la production d’électricité (au gaz), sous forme de chaleur, alimentant ainsi en partie le chauffage des bâtiments.



 
undefinedEt pour compléter l’approche globale énergétique de la ville, des panneaux solaires ont été installés sur de nombreux bâtiments (maison de retraite, piscine, centre de loisirs….) tout comme des cellules photovoltaiques (ci dessous, les cellules photovoltaiques permettent de produire de l’électricité et …de faire de l’ombre en plein été, dans un passage qui était habituellement surchauffé !!!)

undefined
 
Au final, une grande réussite pour cette ville d’environ 60.000 habitants, située à 40 kilomètres au Sud Ouest de Londres.
 
Alors, si c’est possible là-bas….pourquoi pas chez nous ?

Partager cet article

commentaires

moteurahydrogene 17/02/2008 14:50

Du nouveau dans les moteurs à combustion interne modifiés sur ce principe :C'est un moteur révolutionnaire, probablement le plus abouti, jamais dévoilé. Il peut brûler tous les carburants connus, essence, gas-oil, gpl, alcool, et surtout (H2), avec toujours un meilleur rendement que les moteurs conventionnels non modifiés, environ 60 %, cela fait 20 % de puissance en plus. Grâçe à sa combustion parfaite, il n'y plus d'autoallumage ni de résidus polluants. Le fonctionnement du moteur est amélioré avec H2, il consomme moins et l'huile silicone reste toujours propre. Il pourrait faire la transition et l'adaptabilité vers l'économie hydrogène, en douceur, donc 0% de C02, et ne rejette que de la vapeur d'eau. Si on part du principe que le di-hydrogène (H2) puisse être produit par éolienne, moulin à eau, géothermie et nucléaire VHTR (2010), on aura avec ce moteur la possibilité de réduire la progression du C02, aussi dans le même temps, nettoyer l'air de ses polluants La seule difficulté restante, est de savoir comment stocker l'hydrogène, soit sous forme gazeuse, encombrant, ou bien sous forme cryogénique, bien moins encombrant , ou bien encore dans des éponges chimiques comme pour l'acétylène. En cas d'un feux du moteur, l'hydrogène n'a pas le temps d'exploser, mais étant plus léger que l'air, il s'échappe avec une fine flamme bleutée, très rapidement vers le ciel. C'est pour cela que des soupapes assurent la sécurité maximale au réservoir. Il n'y aura que le di-hydrogène et le nucléaire durable pour s' affranchir du pétrole et réparer les dégats du au réchauffement climatique.

Julien 07/02/2008 10:29

Je viens de faire un tour sur le site de Woking, et c'est super impressionnant ! Que d'initiatives !!!Faites-y un tour impérativement, c'est bourré de renseignements.En ce qui concerne l'éclairage urbain (qui est vraiment une goutte d'eau dans l'ensemble des solutions proposées par la ville), vous pouvez aller voir cette page :http://www.woking.gov.uk/environment/Greeninitiatives/sustainablewokingEt cliquez ensuite sur Hybrolights...

Julien 07/02/2008 10:02

Je ne pense pas que la technologie impliquée soit vraiment compliquée. Pour moi, il s'agit simplement de petits panneaux photovoltaïques associés à une éolienne type Savonius, modifiée, telle qu'on en retrouve sur certains cargos il me semble.Ces éoliennes sont bien connues : faible besoin de vent, pas de direction de vent privilégiée, peu coûteuses. Le couple est juste un peu instable, ce qui se corrige avec l'électronique (c'est d'ailleurs la plus grosse partie sur ce type d'équipement).On retrouve ces éoliennes à la vente d'ailleurs ! Windela commercialise ce type de solutions pour des réverbères (éolien + photovoltaïque), primé au salon des maires 2007. Issy les Moulineaux en ai équipé. Windside à mon sens présente des produits éoliens de qualité également (www.windside.com), mais pas de déclinaison en éclairage urbain.Voilà, j'espère que ca pourra aider un peu !

Nicolas 06/02/2008 18:53

Merci pour cette info Gregoire :)Brillante idée ces colonnes indépendantes ! je vais me renseigner afin de savoir si la technologie est développée en France.