Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 21:53

undefinedNon, je vous rassure, ce n’est pas un article à la Claude Allègre que je veux faire ici car pour moi, le dérèglement climatique est bien une réalité, tout comme l’impact de l’activité humaine sur ce dernier.

 
En fait, je me demandais, si en tant que simple citoyen, vous arriviez à percevoir des évolutions dans la nature ou dans votre quotidien?
 
Pour être sincère, j’ai le sentiment que les hommes peuvent déjà ressentir le dérèglement climatique dans des endroits qui enregistrent des climats déjà très marqués : arctique, pays au nord du globe, Australie.  Alors que dans les pays jouissant d’un climat tempéré comme la France, c’est difficile de s’en rendre compte, non ?
 
Pour la Suède, je peux vous assurer que le réchauffement …on le « voit » vraiment. Dans le nord du pays, la région s’appelle le Norrland et enregistre habituellement  des températures moyennes en plein hiver de l’ordre de -16°. Cette année (encore plus que l’an passé), nous sommes plutôt sur la base de températures d’environ -3° en moyenne. Cet écart est énorme et les premiers à en souffrir sont les animaux.
 
Même constant, plus au sud et la région de Göteborg, où je réside. Quand on s’imagine la vie ici (avant de la connaître), on voit un hiver hyper rigoureux, avec des lacs gelés et de la neige pendant au moins 3 mois. En fait, il n’en est rien depuis 2 ans. Jusqu’à maintenant, nous n’avons eu que 3 jours de neige, laquelle fond immédiatement car le thermomètre est en général toujours au dessus de 0° degrés. Aucun lac n’est gelé et les sorties en patin à glace sur les lacs semblent appartenir au passé.
 
Cette situation, palpable par tous les citoyens, les amène à vraiment s’interroger sur ces questions de dérèglement climatique, à suivre les documentaires sur ce sujet, à changer également leurs comportements d’achat. Je crois pouvoir dire qu’aucun suédois ne prend à la légère les enjeux du dérèglement climatique et adapte en conséquence, dans la mesure du possible, ses comportements.
 
Curieusement, je me dis que, pour que les choses changent plus rapidement en France, il faudrait que les effets du réchauffement climatique soient plus visibles mais …peut être l’est il déjà, surtout dans les zones rurales ?
 
Toujours est il que j’ai le sentiment que l’immense retard pris en France dans la lutte contre le réchauffement climatique vient, aussi bien de nos politiques qui n’ont pas pris la mesure des enjeux, mais aussi de cet effet encore « caché », en France, du réchauffement ? Qu’en pensez vous ? et d’ailleurs, le ressentez vous, ce changement climatique ?

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans Réchauffement climatique
commenter cet article

commentaires

Grégoire 23/02/2008 17:09

@ vincenlefou : C'est vrai que certains peuvent nous dire (peut être aussi pour se rassurer eux mêmes) que les variations que l'on connait ne sont que des "aléas climatiques"...mais quand on regarde les tendances de fond, il faut reconnaitre que le climat se réchauffe.C'est la même chose en Suède. L'hiver aura été anormalement doux, ce qui ne veut pas dire que l'an prochain, nous n'aurons pas de neige mais ces hivers de plus en plus doux seront de plus en plus fréquents !

vincelefou 23/02/2008 15:03

Dans la marne aussi le rechauffement se ressent si l'on ouvre un peu les yeux.Les enfants qui prennent mon car scolaire ont du mal a me croire que lorsque j'étais jeune (30ans) il y avais de laneige en hivers sur une semaine ou deux complet.maintenant la neige il la voiyent tomber une fois ou deux fois dans l'hivers et ne tiens que rarement.Certains nous disent que ce n'est pas le réchauffement climatique mais des aléas climatique passagers mais je n'y crois pas.

Pierrick 08/02/2008 08:23

Je pense qu'en France, il y a des régions où c'est plus visible que d'autres. Je pense surtout aux régions de montagnes, même s'il est difficile de pouvoir faire des comparaisons juste sur une année, globalement, il y a beaucoup moins de neige qui tombe (et résiste) en hiver. Mais bien entendu, on s'en aperçoit moins puisque comme tu l'as dit, la France bénéficie d'un climat tempéré. Une année de forte baisse puis une année de légère hausse, au total ça baisse quand même, mais on l'a pas vu passer ... C'est comme ça, et honnêtement, je ne pense pas qu'on arrivera au point de s'en apercevoir directement comme en Suède (ou alors le reste du monde sera déjà gravement dans la merde).Non, personnellement, autour de moi, je cotoie des gens de générations différentes, aussi bien à mon boulot qu'avec mes amis ou ma famille, je pense qu'il y a une vraie prise de conscience. Simplement, si l'Etat ne pousse pas un peu au cul (interdiction des ampoules forte consommation, aides vraiment intéressantes pour la construction à énergie 0 etc...), la plupart des gens en France ne font rien. C'est une question d'état d'esprit à mon sens un peu trop individualiste par rapport aux pays germaniques ou nordiques ...

Grégoire 05/02/2008 10:43

D'accord avec toi, Charles, on peut le voir ....mais souvent, c'est au travers de son écran de télé ou de reportages que l'on va lire. Et c'est à mon avis à cause de cela que l'on se bouge aussi peu en France pour lutter contre ce réchauffement.La preuve en est : Borloo a été "obligé" d'aller constater la fonte de l'arctique pour dire : En effet, ca chauffe et il faut se bouger. Mais si ca chauffe en "haut", ca chauffe aussi chez nous, en France mais ...c'est moins perceptible. .....La solution n'est pas d'emmener la France entière au pole nord pour voir la fonte des glaces (ça ferait trop de CO2) mais bien de leur montrer que chez eux, les choses évoluent aussi ...mais ce n'est pas encore assez palpable

Charles 05/02/2008 10:05

Espérons qu'on n'attende pas, en France, de le voir autant pour réagir...Je pense aussi au Kenya, où il parait qu'il n'y a qu'à lever les yeux pour voir le changement de climat... ou aux régions touchées par le paludisme, qui apparamment remontent vers le nord... ou à la fréquence des catastrophes naturelles (là, il suffit de regarder la télé)... ou aux réfugiés climatiques...Bref, on le voit ! (sauf si on se force)