Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 08:48

undefinedDans les différents milieux écologistes, on se félicite de l'arrivée du "préjudice écologique" dans notre droit, avec le jugement rendu par le tribunal correctionnel de Paris, le mercredi 16 janvier 2008, dans l'affaire dite "Erika".

Personnellement, ce qui me choque, c'est que .....ce préjudice n'existait pas encore dans notre droit ! Franchement, si on demandait à n'importe quel français "est ce que Total doit payer les réparations des dégats engendrés par l'Erika?", je suis certain que l'immense majorité des Français répondrait positivement à la question car .....c'est du bon sens, non? Qui peut imaginer un seul instant que lorsque l'on détruit les cotes françaises, que l'on tue des milliers d'oiseaux, que l'on souille un littoral.....on ne répare rien et on demande à l'Etat qui est touché de payer pour toutes les réparations. C'est quand même inadmissible dans le principe, je trouve. Heureusement, le droit semble évoluer, enfin, dans la bonne direction ...mais après combien de marées noires?

La question des OGM est pour moi tout aussi choquante et met en avant, une fois de plus, le décalage entre notre législation et l'opinion publique. Plus de 80% des Français sont opposés aux OGM, des études récentes apportent un certain nombre de doutes quant à leur impact sanitaire.....mais, pour en arriver à les interdire, que de combats juridiques et médiatiques ! Alors que le bon sens est de suspendre les cultures en plein champs, le temps d'étudier réellement leur impact et surtout le coté soit disant positif de leur culture.

Difficile, au regard de ces deux cas très récents, de faire entrer le bon sens dans notre société. On a le sentiment parfois, de marcher sur la tête ! Notre représentation nationale semble dépassée par ces questions alors qu'il faudrait justement remettre l'ensemble de notre droit à plat pour y introduire l'évidence ! Et puis.... nous, en tant que citoyen, quel moyen de pression avons nous pour faire avancer ces idées? ....Au final, trop peu car la représentation nationale n'est pas, compte tenu du mode de scrutin à la majorité, représentative réellement de notre société et de ses différentes sensibilités.

Souvent, je me demande d'ailleurs ce que nous pourrions faire, si notre Président se décidait à lancer avec les Américains, une guerre contre l'Iran? L'opinion publique serait peut être fortement opposée à cette action .....mais, et alors? Que pourrions nous faire si ce n'est manifester face à un pouvoir qui n'écouterait pas?

Franchement, il faut que l'on réintroduise dans nos sociétés le bon sens, et le principe du pollueur- payeur en est la première étape. Quant à la deuxième, il me semble que la société civile et les associations devraient avoir plus de poids dans les décisions et les modes de représentation...mais là, on remettrait trop en cause les baronneries et autres privilèges de notre république. 

Pas certain, hélàs, que des changements soient rapidement visibles dans ces deux directions. Dommage car si l'on doit attendre des catastrophes écologiques ou humanitaires pour faire triompher le bon sens, c'est vraiment que notre société va mal, vous ne trouvez pas?

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans l'écolopolitique
commenter cet article

commentaires

zarbifalafolle 20/01/2008 15:44

Oui, notre société ne réagit qu'APRES les catastrophes et ne fait que peu de choses pour les prévenir. Lorsqu'on tire à boulets de canon sur un sujet sensible, on n'est pas pris au sérieux et lorsqu'arrive le malheur, les gens se rendent compte que, finalement, on avait pas si tort... Mais combien de morts déjà? Inchiffrable, tant la bêtise humaine est grande...

Francis Busigny 20/01/2008 12:00

pour retrouver le bon sens, rien de tel que d'aller visiter http://bonne-eau-bonne-terre.over-blog.com entièrement consacré à la reconnexion à notre Instinct de Survie pour ne plus mettre en péril notre Avenir et celui des Générations Futures

Chantal 19/01/2008 15:00

tres intéressée par tes articles.....je mets ton adresse dans mes liens .amicalementChantal

Bebert le vert 18/01/2008 20:20

Faire payer Total pour le préjudice écologique, sera sans effets car tous ces frais vont finalement etre payés par tous les consommateurs. Il aurait plutot fallu promettre une saisie des fortunes des actionnaires et des dirigeants ou meme une peine de prison. . Comme toujours on fait dans la guimauve et rien ne progresseCordialement

jeandaix 18/01/2008 20:05

Bien d'accord et cela va beaucoup plus loin. As-tu lu le 12éme épisode des Cerisiers? Il définit un bon sens bien plus large et les solutions qui le respectent.