Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 22:38

Conf--rence-Bali.jpgDès lundi prochain s'ouvre à Bali, en Indonésie, une conférence sous l'égide de l'ONU, ayant pour objet de préparer "l'aprés Kyoto". On parlera donc des mesures à prendre pour réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) à partir de 2012.

L'enjeu est de taille.

Tout d'abord, le dérèglement climatique est déjà là et ne peut que s'amplifier.  En Europe et en Amérique du Nord, on voit le printemps arriver de plus en plus tôt, certaines chaines de montage ont un enneigement particulièrement faible, le nombre de glaciers connait une diminution drastique, la banquise et le permafrost fondent plus vite que prévu, l'Afrique est confrontée à des sécheresses plus dures et plus fréquentes, des maladies atteignent des zones qui en étaient exemptes jusque là et la biodiversité est menacée. Et puis... à écouter les experts du GIEC, nous n'en sommes qu'au début des problèmes

Si l'on souhaite limiter au maximum les impacts du réchauffement climatique, il faut à tout prix réduire nos émissions de GES et mettre en place des mécanismes et technologies incitant les Etats à se lancer dans des process plus propres et des politiques publiques fortes en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Conf--rence-de-Bali.jpgVous le savez, le blocage de cette conférence va venir en partie des Etats Unis qui ne veulent pas entendre parler d'une approche multilatérale pour limiter les effets du réchauffement. De même, la Chine (et même si elle vient d'annoncer un programme ambitieux de développement des éco technologies) tout comme l'Inde, n'ont pas envie de voir leur croissance bridée pour des raisons écologiques et le discours est surtout de dire que ce sont nous, les occidentaux, qui portons une grande responsabilité dans le dérèglement climatique actuel et qu'il nous revient donc de faire un maximum d'efforts.

Cette approche pourrait se défendre si l'on avait le temps mais là, quand on lit tous les rapports, on sait que l'on n'a plus le temps d'ergoter et qu'il faut trouver des solutions satisfaisantes pour tout le monde.

Les premiers touchés par le réchauffement climatique seront les pays les plus pauvres et donc également le pays hôte de cette conférence ! Ainsi, l'Indonésie, qui est le 4ème pays le plus peuplé au monde, voit ses îles disparaitre et s'attend à en perdre 2.000 (sur un total de 17.500) d'ici 2030. De même, victime d'une déforestation scandaleuse, l'Indonésie est hélàs le "bon" endroit pour tenir une telle conférence.

A notre niveau de simple citoyen, je ne suis pas certain que l'on puisse agir sur l'enjeu de cette conférence si ce n'est d'interpeler, encore et toujours nos femmes et hommes politiques, nos médias et également notre entourage pour que ces questions ne soient plus reléguées en fin de journal mais plutot au premier plan.

Et puis, comme nous vivons dans un monde d'image et de communication, je suis certain que si cette prochaine conférence avait pu se tenir sur une des îles amenée à disparaitre d'Indonésie, le monde entier aurait pu saisir de manière plus concrète encore, l'enjeu des débats. 

Gardons malgrè tout espoir et surtout, je vous propose de suivre dès la semaine prochaine, dans ce blog, l'avancée des négociations. A ce propos, n'étant pas en France, je ne sais pas si les médias parlent déjà de cette conférence ou ...très (trop) peu ! D'ailleurs, ça m'interesse également d'avoir votre point de vue sur le traitement de ces enjeux (Bali, réchauffement climatique, perte de bio diversité...) par les "grands" médias.

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans l'écolopolitique
commenter cet article

commentaires

vincelefou 01/12/2007 09:03

bientôt une conférence, mais peu d'information en dehors des média spécialisé.je ne sais pas si, les gouvernement arriverons a se mettre d'accords au delà de grandes déclaration du politiquement correct.je lisais ce matin dans l'écologiste que le sueil critique des 450ppm ce co2 étais atteint et par conséquence les scénario les plus optimistes du rapport stern et de giec n'étais plus d'actualité.désolé mais on a du mourrons a se faire, nous vivons atuellement le plus mauvais scénario pour notre avenir.m'enfin tout peux encore changer, il y aura des pertes mais nous pouvons espérer qu'elles soit le plus minime possible.

Charles 30/11/2007 11:22

Salut !De mon côté, rien entendu avant de lire ton article... dommage, dans un sens ! Pour ce qui est des médias, malheureusement, je trouve qu'ils pourraient bien mieux faire. Le dogme de la croissance est bien souvent respecté. Si parfois on entend parler d'écologie, il arrive cependant que des choses bien soient dites, entre les conneries sur les agrocarburants, les voitures propres, et ces dangereux délinquants que sont les faucheurs volontaires... ça fait un peu écologie à la portée du consommateur moyen, malheureusement, rien (à mon goût) qui fasse un peu réfléchir !C'est pour ça que j'opte pour des médias plus alternatifs : en France il existe depuis peu un super journal que je recommande à ceux qui sont en métropole : l'Age de Faire (http://www.lagedefaire.org)Nous attendons avec impatience ton compte-rendu de la conférence !