Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 08:24

C'est un peu la mise en garde que l'on pourrait faire auprès des Etats qui vont prochainement se réunir à Bali, afin de préparer l'après Kyoto. L'objectif de cette conférence, sous l'égide de l'ONU, est de mettre en place des mécanismes mondiaux permettant de lutter contre les Gaz à Effet de Serre (GES) et donc d'enrayer, dans la mesure du possible, le réchauffement climatique en cours.

Parmi ces GES, le gaz carbonique (CO2) est le plus répandu. Aussi, la logique voudrait que l'on réduise au maximum nos émissions de CO2 et que l'on mette en place des sociétés reposant sur une véritable éco-économie. Cependant, même si ces Nouvelles Technologies Environnementales (NTE) semblent vouloir prendre le même chemin de développement que les NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de COmmunication), d'autres idées émergent également avec des envies commerciales très fortes !

OCean-Fertilisation.jpg

Ainsi, en Australie, la société Ocean Nourishment Corporation, cherche à fertiliser les océans en leur apportant des compléments de Fer, lesquels déclenchent le développement de phytoplanctons, sensés capturer plus de CO2. 

Cette technique est très contestée et d'ailleurs, le GIEC vient une fois de plus de réitérer son septicisme face à cette approche, qualifiée de "spéculative et non attestée, comportant le risque d'effets secondaires inconnus".

De même, une expédition française avait déjà montré, il y a quelques années, à quel point cette approche semblait limitée.

Aussi, à l'heure où l'on doit plus que jamais lutter contre le réchauffement climatique, cet exemple est révélateur de la mentalité de l'Homme.......On préfère essayer de mettre en place de nouveaux mécanismes de capture de CO2 plutot que de limiter à la base nos émissions de CO2. 

Une fois de plus, j'espère que les ONG présentes à Bali seront très vigilantes.

Partager cet article

Published by Gregoire JACOB - dans Nature
commenter cet article

commentaires

ecolodujour 20/11/2007 13:06

JCM pour cette précision et ce complément d'information...très intéressant. Je suis allé lire les résultats de cette étude et ils montrent à quel point le système peut être fragile si on le "manipule" de plus en plus car ...rien qu'avec le réchauffement climatique, cela va, à lire cette étude, modifier fortement les fonds marins mais si en plus, l'homme en rajoute....on est mal parti ! Conclusion : il faudrait que de plus en plus d'études soient menées sur l'impact des océans face au réchauffement climatique mais surtout...il faut limiter de manière drastique nos émissions de GES !!!!!

jcm 20/11/2007 12:18

A ce sujet, le CO2 est déjà un "fertilisant" des océans et l'augmentation de sa concentration dans l'atmosphère est de mieux en mieux étudiée pour ses impacts sur les équilibres océaniques.

Les résultats d'une étude viennent d'être publiés, ils sont inquiétants : Découverte d'un mécanisme biologique de consommation accrue de CO2 dans les océans.