Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 19:55

Vous pouvez constater régulièrement dans les médias que la Suède est mise en avant pour son modèle économique, social et l'articulation positive qui est faite entre l'économie et l'écologie. On parle de la présence constructive de syndicats très représentatifs, d'une protection optimale des citoyens d'un point de vue médical ou social, d'un développement durable réel mais hélàs, on ne parle jamais de la méthode qui a permis d'arriver à un tel résultat : la recherche permanente du consensus ! 

En France, le pays ne semble fonctionner que par à-coup ou bras de fer. Nous avons droit certainement à de jolis discours, de belles envolées lyriques mais concrètement, les choses avancent trop peu. Ici, tout est dans le dialogue, le concret, le résultat et cela s'apprend dès le plus jeune age......la preuve en est, à l'école, l'enseignement reçu par mes enfants.

Je vous avoue que c'est le point qui m'a le plus étonné depuis que nous sommes en Suède. Tous les vendredis, une fois que les enfants ont atteint un niveau scolaire équivalent à celui du CE2, les élèves se réunissent dans leur classe en se mettant en cercle. Chacun est invité à s'exprimer sur les actions positives ou négatives de la semaine. Si un problème humain est soulevé, on ne nomme jamais la personne qui en était à l'origine mais plutot la situation. Ensuite, le groupe, dans son ensemble, cherche à trouver une solution afin que cela ne reproduise plus. Une fois la ou les solutions trouvées, tout le monde doit se tenir à ce que le groupe a décidé et s'il y a "rechute", on en parle de nouveau, la semaine suivante.

Vous imaginez que pour les enfants, c'est un moment important. Ils peuvent à cette occasion exprimer leurs frustations ou joies et ils se font aider de tous pour trouver une solution. Les choses avancent !

Pendant toute leur scolarité, les élèves ont droit à ces moments d'échanges.....et vous comprennez à quel point cela les conditionne par la suite pour trouver des solutions dans la vie de tous les jours (entre amis, collègues, en famille....)

Aussi, quand je regarde la France qui va être aujourd'hui une fois de plus bloquée pour les mêmes raisons qu'il y a 12 ans (et le projet Juppé sur les régimes spéciaux de retraite), je me dis qu'il en a manqué, des séances d'échanges et de dialogues entre tous......et qu'il serait positif que nous apprenions, dès notre plus jeune age, à VRAIMENT régler les problèmes et à apprendre à faire sauter les verrous.

Hélàs, notre pays semble bloqué, arquebouté sur des décisions ancestrales et résolument tourné vers le passé. Ce constraste est saisissant depuis la Suède qui n'a pas peur de son avenir, qui résoud les problèmes les uns après les autres, qui est un pays en mouvement.... mais tout cela, ça s'apprend dès le plus jeune age.....

Alors, si vous connaissez le ministre de l'Education Nationale....faites lui suivre ce papier. S'il pouvait s'en inspirer, cela permettrait certainement d'éviter des conflits futurs aussi durs que ceux que l'on nous annonce.

Dernier point..... Bon courage à celles et ceux qui vont galérer dans les transports !

Partager cet article

commentaires

Calune 25/11/2007 23:58

Merci pour cet article. En effet, tout s'apprend dès le plus jeune âge et malheureusement nos générations apprenaient plus la compétition que la coopération.Heureusement, ça évolue un peu, tout doucement, certains de mes enfants ont déjà eu dans leur classe la possibilité de participer à ces cercles de paroles. Mais ce ne sont pas tous les enseignants qui pratiquent ces méthodes et si ce n'est pas suivi dans la durée, les enfants retrouvent vite des pratiques grégaires. Surtout avec l'exemple qu'ils peuvent avoir de la part de certains adultes ("si il t'embête, tu tapes plus fort", oui, oui, je l'ai entendu de la bouche d'un parent à l'entrée de l'école).Continuez à nous faire rêver avec la Suède !

ecolodujour 21/11/2007 19:04

@ Philippe Le Roy : OK pour dire que Sarko donne des coups de pied dans la fourmilière . En effet, on verra ce qui en ressortira et il faut que du positif en ressorte. Cependant, et c'est avec un regard "suédois" que je dis cela, je suis extrêmement choqué que des pratiques comme celles qui a été faite pour le fils de Tapie soient toujours en vigueur. Idem, lorsque ses vacances ont été payées par des "amis", en retour, il invite ses amis aux frais de l'Etat lors de ses déplacements.Donc, OK pour mettre un coup de pied dans la fourmilière mais ...il faut le mettre partout, le coup de pied et là, j'ai des doutes....HELAS

Philippe LE ROY 21/11/2007 18:55

Cher Grégoire,Heueusement le Sarko nouveau est arrivé et il est en train de donner des coups de pied dans la fourmilière de nos habitudes, privilèges, passes-droit, régimes spéciaux ou autre. Personne ne sait quel sera le bilan de son action, mais celui ou celle qui prendra la relève partira sur des bases nouvelles. C'est une bonne nouvelle, même si c'est dur pour certaines personnes. Dans tous les grands mouvements de l'histoire ceux qui s'adaptent survivent ceux qui résistent sont broyés.

ecolodujour 14/11/2007 08:48

Merci pour ce commentaire.En effet, la recherche du consensus ne peut être mise en oeuvre que si la communauté a un sens .....mais elle a obligatoirement un sens pour tous dans la mesure où dès leur plus jeune age, les personnes sont intégrées dans un groupe et cherchent donc ENSEMBLE à résoudre les problèmesSinon, il y a en effet des syndicats ....extrêmement puissants. Je crois que c'est 80% des salariés qui sont syndiqués et les syndicats représentent vraiment qqchose ! Ici, il n'y a pas de régimes spéciaux car ...tous les citoyens sont égaux et à partir de cette logique, pourquoi certains devraient bénéficier de privilèges?Quant à l'état d'esprit des fonctionnaires......moi, je les trouve très bien et toujours prêts à aider. (mais peut être que les Suédois tiendraient un autre discours). Comme dans cette société, tout tourne autour du groupe et de la communauté, c'est quand même plus agréable qu'une société qui est hyper individualiste et génératrice d'injustices.

anonyme 13/11/2007 22:51

Question de méthode oui, mais la recherche du consensus ne peut être mise en oeuvre que si la communauté a un sens pour chaque citoyen. Au fait en Suède le droit de grève existe-t-il, que la grève soit motivée par un intérêt  professionnel ou politique ? Y a-t-il des syndicats ?  Quel est l'état d'esprit des fonctionnaires ?  Les régimes spéciaux existent-ils ?A lire cet article  http://assembly.coe.int/Documents/WorkingDocs/Doc05/FDOC10546.htm effectivement il y a encore beaucoup à faire pour changer les comportements en France.