Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 19:30

Vous le savez, j'étais la semaine dernière en France, pour des raisons professionnelles. De nombreuses rencontres et rendez vous pendant lesquels j'ai parlé de rentabilité, d'objectif, de chiffre d'affaires, de marge.....et puis, jeudi soir, une échappée dans un monde qui me correspond plus...celui de l'écologie, des échanges, de la réflexion commune.

Il s'agissait d'une table ronde sur le thème "Manger ou conduire : faudra-t-il choisir?"

De nombreux intervenants tous plus passionnants les uns que les autres. Quelques informations et remarques que je vous livre en vrac mais qui permettent de se faire une idée du danger des agro carburants car ...au delà des mises en garde de l'ONU ou de l'OCDE, on a rappelé que :

- un seul plein ( à base d'agro carburant ) de 4X4 nécessite autant de céréales que pour nourrir un humain pendant un an ! 
- les monocultures, nécessaires pour produire ces agro-carburants, menacent la biodiversité indispensable à l'équilibre écologique
- les prix des céréales flambent alors qu'au niveau mondial, les agrocarburants ne couvrent que 2% seulement des besoins en carburants
- 40% de ce qui est produit est jeté : les seuls espoirs de piste nouvelle résident dans l'utilisation de la totalité des plantes 

Suite aux exposés des intervenants, la salle a pu réagir et poser de nombreuses questions...avec, en fin de soirée, une personne qui a pris la parole dans la salle. Cette femme nous a expliqué qu'elle est devenue maraichère sur le tard ...... et elle regrette qu'on ne parle jamais de bonheur et de plaisir quand on parle de travail. ...... Un incroyable bol d'air frais soufflait à cet instant dans la salle. Pourquoi ne parle t'on jamais de bonheur dans notre société?

Alors, pour vous donner la pêche, voici "c'est quand le bonheur" de Cali car.......la rentabilité, c'est bien mais le bonheur, c'est mieux, non?

 

Partager cet article

Published by Grégoire - dans Mes loisirs d'écolo
commenter cet article

commentaires

Béret vert 31/10/2007 09:24

Je peux me servir de ma lampe à huile ?

Nervo viviane 26/10/2007 21:22

Bonjour !Je suis tout à fait d'accord avec vous : les monocultures de colza par ex en vue de production de bio carburant sont sources de : déforestation, pollution aux pesticides, énorme consommation d'eau, "pollution ogm"...Cependant, il ne faut pas oublier qu'il en est de même pour les monocultures intensives de soja produites en vue de l'alimentation des animaux d'élevage européens et américains.Il est de plus en plus clair qu'outre les problèmes éthiques qu'elle soulève (animal = produit industriel), l'alimentation carnée est anti-écologique et "non économique" (la production végétale d'un lopin de terre peut nourrir beaucoup plus de personnes si on l'utilise directement que si on l'utilise pour nourrir des animaux qui vont nourrir des hommes).L'avenir est écologique et végétarien !

Pif57 23/10/2007 20:15

Pas plus tard que ce midi, JP Pernaut était encore tout fier de nous présenter un reportage sur les "bio"-carburants, en citant en exemple le Brésil (il faut le faire !!!!) qui connaît ça depuis 15 ans et en déplorant le peu de stations en France (150). Affligeant. Et de nous montrer un papi à la retraite faisant le plein de Bio-éthanol pour pas cher (80 cts le litre) après s'être vu installé le kit "Flex-fuel". Nul doute que dans le contexte de "Pouvoir d'achat en baisse", ce type de reportage va doper les ventes !!!! Il n'y a qu'à la fin du reportage qu'on précise que "le bilan écologique est contesté", comme ça hop vite en passant (histoire de faire semblant d'avoir vraiment creusé le sujet en bon journaleux). Sob...

Gayanée 23/10/2007 00:02

Si tu passes en Belgique, à Namur, le 9 novembre aura lieu une table ronde sur ce sujet, justement... ici : http://www.maisonecologie.be/Les-biocarburants-solution-ou.html Malheureusement, je n'y serai pas, je ne pourrai pas faire de compte-rendu.

SoAnn 21/10/2007 23:53

Tu connais l'adage selon lequel le bonheur des uns fait le malheur des autres... Mais dans nos sociétés riches, où la pyramides des besoins est largement remplie en général, on court après un bonheur dont la limite est sans cesse repoussée par l'émergence de nouveaux besoins... Je me dis parfois que les plus malheureux ce sont peut être nous, incapables de réaliser notre chance, alors que ceux qui sont dans le besoin savent encore se satisfaire de la moindre chose... Il faudrait un étalon du bonheur, même s'il n'y a pas de recette miracle, il est facile d'expliquer pourquoi certains passent sans cesse à côté...