Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 21:01

C'est vraiment la question que je me pose en ce moment à la lecture des publications et autres articles au vitriol contre les écolos. En fait, j'en arrive à me demander si la montée en puissance du Grenelle de l'environnement n'oblige pas, ENFIN, les lobbys à sortir du bois et à avancer leurs arguments au grand jour.

Premier exemple, le livre de Christian Gérondeau : Ecologie, la grande arnaque, paru chez Albin Michel.  Je n'ai pas lu ce livre mais je vous invite à lire ici le résumé qu'en fait un site internet de très mauvais goût, aux relents poujadistes. Pour la petite histoire, Monsieur Gérondeau est le Président de la Fédération française des automobile-clubs..... et comme vous pourrez le lire, les écologistes qui dirigent ce pays (c'est bien connu qu'avec moins de 2% à la présidentielle, ce sont eux qui détiennent toutes les manettes de l'Etat), gaspillent notre argent et nous emmènent dans des impasses industrielles Ah les salauds !

precheurs-de-l-apocalypse.jpgDeuxième exemple, le livre de Jean de Kervasdoue : Les prêcheurs de l'apocalypse : pour en finir avec les délires écologiques et sanitaires. J'ai entendu ce Monsieur sur les ondes de France Inter et quand il s'est retrouvé face à Corinne Lepage, avocate spécialiste des questions environnementales, ses propos étaient beaucoup plus nuancés mais ...quand il faut vendre un livre, autant y aller avec des titres racoleurs et facilement compréhensibles pour le public !

Enfin, cet article également au vitriol paru dans le journal le Monde, daté du 29 septembre et écrit par Eric Le Boucher sur "Le nouveau totem des écolos" dans lequel ce monsieur explique que les OGM sont devenus le nouveau cheval de bataille des écolos dans la mesure où sur le nucléaire, il n'y avait plus rien à dire compte tenu des bienfaits de cette filière !

Alors, face à autant d'animosité, voici quelques arguments qui, je l'espère, pourront faire réfléchir ces différentes personnes.

Tout d'abord, les pays qui se sont le plus engagés dans les filières écologiques sont ceux qui connaissent les plus forts taux de croissance, à l'image du Danemark ou de la Suède. Donc, si la filière écolo était si mauvaise d'un point de vue économique, ca se saurait, non? Et puis, qui dit écologie, dit également bon sens .....et en la matière, il en faut pour réformer notre Etat !

Ensuite, pour les délires écologiques et sanitaires que semble relever Monsieur de Kervasdoué, je l'invite à lire le rapport "Signaux précoces, leçons tardives", paru en 2002 et publié par l'Agence Européenne de l'Environnement. Ce rapport est particulièrement intéressant et nous montre que pour cause d'aveuglement béat dans la science et les nouvelles technologies, nous avons laissé s'installer et se développer des drames sanitaires, tels que celui de l'amiante, par exemple. Aussi, quand en 2007, on ne connait toujours pas l'impact sanitaire des OGM sur la santé, il me semble légitime d'en savoir plus avant d'ingurgiter ces produits, non? De plus, le danger est que l'on nous impose des produits alors qu'il n'y a eu aucune contre expertise ni débat....lequel fait terriblement défaut dans le mesure où les femmes et hommes politiques, faute d'une recherche publique digne de ce nom, n'ont pas les outils pour juger de la dangerosité de ces produits.

Enfin, pour Eric Le Boucher,j'ai envie de lui demander s'il est au courant de ce qui se passe sur la scène internationale et plus particulièrement en Iran concernant le nucléaire (et d'ailleurs, je pourrais parler de la Corée du Nord ou encore du Pakistan).....Si on assiste à des tensions de plus en plus grandes et si notre Ministre des Affaires Etrangères, Bernard Kouchner, nous prépare à la guerre, n'est ce pas à cause des questions nucléaires? Alors, pour une filière qui a fait ses preuves ......on peut s'interroger et se demander s'il n'aborde pas le sujet uniquement par l'angle des émissions de CO2 !

En fait, les arguments développés par tous ces opposants aux thèses écologiques se veulent toujours très réducteurs. On va toujours prendre un petit exemple et le monter en épingle, histoire de bien clouer le bec à ces écolos mais ....curieusement je pense que ce sont bien ces contradicteurs qui ont compris que l'enjeu était justement de mettre en place une véritable révolution écologique (celle dont parle Jean Louis Borloo). Et cette fameuse révolution écologique implique une révision complète du système, reconstruisant les bases de notre développement économique.....et c'est ce qui fait peur à ces messieurs.

Alors, tant de haine, est ce bon signe ? J'ai tendance à le croire car enfin, tous ces sujets sont mis sur le devant de la scène et peuvent être discutés au grand jour......voilà au moins le premier bon point que l'on peut attribuer au Grenelle de l'environnement.

Et vous, que pensez vous des publications récentes de ces livres/articles?

 

Partager cet article

Published by Grégoire - dans l'écolopolitique
commenter cet article

commentaires

ecolodujour 03/10/2007 22:51

Merci Ficus pour ce commentaire que je partage pleinement (je n'ai plus de télé depuis 15 ans :-))Concernant les lobbys, ils semblent s'affoler de la progression des idées écolos et c'est d'autant plus remarquable que dans les urnes, les écolos font très peu de pourcentages....ce qui veut bien dire que ces idées de bon sens et de "vie" s'imposent à tout le monde quand on regarde objectivement les problèmesAussi, j'espère beaucoup, en tout cas un maximum, du prochain Grenelle de l'Environnement !

ficus 03/10/2007 22:39

Merci à l'auteur de ce blog, particulièrement pour cet article et les commentaires qu'il provoque.Tout à fait d'accord avec le fait qu'une étape est franchie : l'écologie est dénigrée par des lobbyes, tant mieux ! C'est un signe très encourageant pour l'écologie : ses idées ont maintenant suffisamment d'échos positifs dans la population et elles en deviennent peu à peu incontournables, malgré les efforts constants des pollueurs de ne pas remettre en cause leurs objectifs indécents.Le message est clair : continuons à diffuser ces idées, pour qu'enfin les mentalités murissent et rendent le changement d'orientation limpide aux yeux de tous !Sans vouloir dramatiser, la révolution écologique se fera rapidement ou nous disparaitrons. Nous n'avons plus le luxe du choix ou de la temporisation... L'écologie, pour moi, c'est aussi se débarasser des idées toxiques qu'on nous injecte à haute dose à la télé, ou via un vecteur puissant : la publicité. - je ne perds pas une occasion de vanter les mérites de la non-télé, et cela fait des émules -. Et faire éclater cette gangue toxique qu'est la sur-consommation nous rend non seulement une liberté d'action insoupconnée, mais aussi une identité riche et diversifiée... l'essence de l'homme ? En tout cas, une vraie révolution individuelle, qui pourtant nous ouvre énormément aux autres.

pif57 02/10/2007 18:37

Le premier commentaire est très intéressant, j'en partage tout à fait l'idée : il faut revoir de fond en comble notre manière de vivre et donc de penser. Cela pour une question de survie et aussi pour une question de solidarité envers toute l'humanité. La révolution écologique attendue, si elle se fait, pourrait aussi avoir pour corollaire fantastique d'unifier les consciences en une véritable fratrie universelle... N'est-on pas tous sur le même bateau ??? Je ne prêche pas pour un néo-communisme, mais il y a un peu de ça...

Antoine 02/10/2007 10:33

A ce sujet, j'ai entendu une chronique de Lepage sur France Culture sur la machine à nier qui se mettait en place. Elle faisait un parallèle saisissant avec la situation du tabac !Sinon, cela me fait penser au film "Thank you for smocking" qui montrait à quel point les lobbys avaient réponses à tout pour défendre leur bout de gras.Actuellement, ils donnent le sentiment d'avoir peur.....car en effet, les enjeux sont tels qu'il faut revoir les données.En tout cas, merci pour cet article

ecolodujour 02/10/2007 10:31

Salut Florent,Pas de probleme......Au contraire, il faut diffuser au maximum ces informations :-) A bientôt !