Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 00:05

Dans un rapport présenté mardi, à Vienne, dans le cadre de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Réchauffement climatique (pour définir les engagements contre le changement climatique après 2012, soit l'après Kyoto), l'ONU a estimé que les investissements nécessaires seraient d'environ 210 milliards de $ pour maintenir le statu quo d'ici 2030.

Pour cela, il faudrait, entre autre, accélérer les investissements dans les énergies renouvelables, améliorer l'efficience énergétique des transports, de l'industrie et de la construction et développer l'exploitation durable des forêts. Hélàs, les directions que prennent nos gouvernements ne semblent pas aller dans ce sens.

Avec l'explosion des filières de bio carburant
, on grignote de plus en plus sur la foret amazonienne pour remplir nos réservoirs de pétrole "vert". Ensuite, en ce qui concerne le développement des énergies renouvelables.....quand on sait que les pays semblent ressortir les solutions au charbon, ce n'est pas non plus très encourageant.

armes.jpgIl n'empêche, j'ai très envie d'être optimiste aujourd'hui. Quand je me dis que cette somme de 210 milliards de $ ne représente qu'un sixième des dépenses militaires mondiales, je suis plein d'espoir car au final, ce montant est très "faible" en comparaison et prouve bien que c'est d'une volonté politique que nous pourrons limiter les effets du réchauffement climatique et non de jolis discours sans lendemain. Par contre, en ce qui concerne la volonté politique....je suis nettement moins optimiste, pas vous?

Partager cet article

Published by Grégoire - dans l'écolopolitique
commenter cet article

commentaires

Gayanée 30/08/2007 22:05

Bien sûr, il faut rester optimiste!Se dire que dans quelques temps, les 'politiques', ce sera des gens comme toi, qui auront une conscience écologique bien plus développée qu'elle n'est actuellement. Les choses vont évoluer et, comme les gens vont faire savoir qu'ils veulent du changement dans le sens de l'environnement, tout va changer!!Dernièrement, j'ai relu l'histoire du 100ième singe dont parle Raffa dans son article sur le film '1 jour sur la Terre' et ça fait vraiment du bien de lire ce genre de texte!

jeandaix 30/08/2007 19:42

Je n'arrête pas d'écrire à propos de possibilité financières illimités (voir l'écoLOGIQUE et les Dialogues avec Marianne) : exemples parmi bien d'autres, la Chine possède 1200 milliards de dollars de réserve de change et envisage de consacrer 300 milliards par an à des achats ou participations à l'étranger (voir Le Monde du 29/8/07) en cinq ans elle pourrait s'offrir les entreprises françaises du CAC 40! Lors de la dernière crise boursière la Banque Européenne à elle seule a injecté plus de 200 milliards d'euros pour stabiliser le marché.Comme tu dis il manque la volonté politique mais celle-ci en démocratie (relative) procède des électeurs- consommateurs donc de leur information, du problème de la communication (cf La tour d'ivoire) et derrière, de la motivation. On rejoint la discussion chez So-Ann et Mirza à laquelle je vais de ce pas participer. Ciao.