Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 08:00
Le sujet de mon papier du jour est un peu en dehors des thématiques que j'aborde régulièrement mais là, c'est plus fort que moi et je voulais vous faire partager ce qui se passe en Suède.

rentr--e-scolaire.jpgActuellement, tout le monde se prépare en France pour la rentrée scolaire. Les familles savent à quel point c'est stressant de rechercher tel cahier avec la marge à 5 cm et des petits carreaux, puis la règle de telle dimension, ou encore le stylo plume ......tout cela coûte très cher et c'est d'autant plus énervant quand on sait qu'un certain nombre de fournitures ne seront pas utilisées au long de l'année. 
Ensuite, les prix sur les fournitures scolaires valsent à cette période de l'année et on a droit, comme régulièrement, à une rencontre médiatisée entre notre ministre de l'éducation nationale et les enseignes de la grande distribution qui s'engagent, la main sur le coeur, à ne pas augmenter certains produits..... Et puis, magnanime, notre gouvernement nous explique ensuite qu'il va y avoir une allocation de rentrée scolaire et en fixe le montant début août, ainsi que les modalités pour en bénéficier....

Et bien, vu de Suède et pour connaître les deux rentrées scolaires, je peux vous dire que notre système français est une véritable honte et que l'on nous prend, nous, les simples citoyens, pour des imbéciles !

Ici, rien de tout cela......C'est chaque école qui achète les fournitures qui seront utiles aux élèves tout au long de l'année. Comprenez donc les cahiers, gommes, stylos, règles, compas...... Et puis, comme les écoles achètent ces fournitures par l'intermédiaire de centrales d'achats.....c'est moins cher car les volumes sont là.

Certes, je paye plus d'impots en Suède qu'en France mais au final, je suis vraiment gagnant quand je mets toutes ces dépenses "inutiles" les unes à coté des autres.

Alors, pour que cela change en France? ....Il nous faudrait un gouvernement courageux qui s'oppose à la grande distribution en internalisant par l'Education Nationale l'achat de toutes les fournitures....mais voyez vous, je suis prêt à parier que personne n'osera le faire alors que c'est le bon sens pour les citoyens que nous sommes, non?


Partager cet article

commentaires

Stéphane 04/11/2007 23:21

Bonjour,je ne pense pas que le problème soit d'être organisé plutôt comme ci, ou comme ça... Chaque organisation à des inconvénients qui peuvent se transformer en travers en fonction des personnes qui les gèrent...Par exemple, on centralise tout, on achète en masse, on fait des économies d'échelles, et on peut avoir des exigences (produit s propres)... sauf qu'il y a pleins d'exemples dans la vie économique (ou citoyenne) ou ça ne marche pas, surtout si on privatise le service (la gestion de l'eau par exemple), ou on est confronté à la surfacturation et à la corruption.De plus, si j'ai pas les moyens, je peux choisir les produits les moins cher possibles (ou le meilleur rapport qualité-prix). Qui dit que l'acheteur centralisé va avoir cette politique adapté à mon cas personnel, et pas d'autres critères, et donc demander un peu plus (d'impôt) à l'usager pour poursuivre un objectif auxquel je n'aurai peut-être pas du tout été  (démocratiquement) associé ?On ne peut pas transposer un système qui marche dans une culture/mentalité donnée, à une autre culture/mentalité qui est en fait (pour avoir aussi vécu les 2) beaucoup plus éloignée que ce que l'on peut  imaginer...En France on décrète sans cesse la citoyenneté, dans d'autres pays on la vit...

MG 12/09/2007 11:35

Bonjour,Je ne pense pas que ce soit une bonne idée que l'Education Nationale s'occupe des fournitures scolaires, cette machine n'est vraiment pas faite pour gérer ça.Il faudrait plutôt que ce soit pris en charge par les communes pour les maternelles et élémentaires, par les départements pour les collèges et par les régions pour les lycées.Il suffirait de demander une participation des parents au kit écolier de l'année. Et puis on pourrait également faire ça pour les livres à partir du collège. Evidemment on entre en concurrence directe avec les associations de parents qui ont des adhérents principalement grâce aux bourses aux livres et à la grande distribution...

miss purple 30/08/2007 19:41

Pour completer sur les us et coutumes de la rentree scolaire dans les autres pays, dans l'Oregon aux USA, les parents achetent les fournitures en quantite, selon une liste donnee par l'ecole ( primaire, je ne sais pas ce qu'il se passe au college et au lycee), par exemple, 5 cahiers petits carreaux, 5 batons de colle etc... et tout est mis en commun. Les enseignants se servent ensuite dans ce stock tout au long de l'annee, sans differenciation, a savoir quel parent a achete quoi... Le systeme educatif dans l'Oregon est completement fauche et laisse a desirer, mais heureusement, il reste un peu d'esprit communautaire...

ecolodujour 29/08/2007 16:40

Merci Elodie pour ce commentaire. En effet, à bien y regarder, ce serait une super idée si l'Education Nationale en profitait pour acheter des produits "propres" ou équitables.....j'avoue ne pas y avoir pensé alors que ce serait le bon sens et une piste intéressante pour développer des filières nouvelles

élodie 29/08/2007 15:44

Ce n'est pas tant que ça hors sujet, il n'y a pas que la question du prix qui entre en jeu... Si les fournitures étaient distirbuées par les enseignants, il y aurait déjà forcément moins de gaspillage, je vois mal un enseignant céder au caprice d'un petit qui veut un nouveau cahier car le sien est un peu abîmé par exemple... Et puis ce pourrait être l'occasion de décider d'acheter des produits respectueux de l'environnement... Et puis, cela se faisait en France il n'y a pas si longtemps : je me souviens de ma grand-mère institutrice, et moi-même lorsque j'étais au primaire...