Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

21 juin 2007 4 21 /06 /juin /2007 20:03
Posons une équation très simple…..La Chine possède 7% des terres arables pour nourrir 20% de la population mondiale ! Alors, comment faire et surtout avec, quelles conséquences ?
 

carte-de-chine.jpg



Dans les années 50, lorsque Mao Zedong lance son Grand Bond en avant, destiné à moderniser l’agriculture chinoise, la Région du Gansu (au Nord Ouest du Pays) avait vu l’arrivée de l’irrigation afin de fertiliser des plaines arides de la région, et ainsi, accroître la production agricole.

Hongshiyan.jpgTout cela avait abouti à la construction d’un réservoir local (à Hongyashan), puis dans la foulée, de nouveaux réservoirs avaient été construits. Parallèlement, les agriculteurs s’étaient mis à creuser des miliers de puits…avec comme résultats une baisse du niveau des nappes phréatiques, provoquant une salinisation des sols.
 
40 ans plus tard, on assiste alors à des sommations pour que les paysans quittent ces zones et où une vingtaine de villages vont être remplacés par des plants d’herbes censés faire barrage à l’avancée du sable.
 
Cette désertification rampante s’explique donc par ces programmes irraisonnés mais aussi, sur l'ensemble du territoire chinois, par une déforestation manifeste, du surpaturage, une extension des zones urbaines et des sécheresses de plus en plus fortes, compte tenu du réchauffement climatique. Le désert couvre déjà 1/3 du pays mais ne cesse de progresser, au rythme de 2500 km2 par an . Cette désertification accroît les tempêtes de sable qui ont presque été multipliées par 6 depuis 50 ans, avec quasiment une vingtaine chaque année.
 
Alors, quelle est la solution ? Certains diront que les OGM vont sauver le monde et l’humanité ? ou d’autres comme la FAO, que l’on peut nourrir les habitants de la terre entière si l’on se met à l’agriculture biologique, respectueuse de la terre, de son cycle et de son environnement!

A votre avis, vers quelle solution risquons nous d’opter compte tenu des gouvernements qui dirigent actuellement le monde ? .... Pas certain que ce soit le bon sens qui l'emporte et c'est vraiment regrettable car des solutions existent et nous permettraient d'éviter de futures tensions inutiles lorsque la planète aura plus de 9 milliards d'habitant et où chaque nation cherchera à nourrir sa population ! C'est maintenant qu'il faut prendre les orientations car on commence déjà à subir les conséquences d'une agriculture irresponsable...alors, comme nous le savons, ne refaisons pas les mêmes erreurs !

Partager cet article

Published by Grégoire - dans l'écolonomiste
commenter cet article

commentaires

ecolodujour 06/09/2007 07:38

Merci Olivier pour cette demande de précision.Tout d'abod, la FAO vient de produire un rapport dans lequel elle explique qu'il est possible de nourrir 9 milliards de personnes en passant à une agriculture biologique......On "relocalise" les productions de manière plus respectueuse de l'environnement, on cesse de détruire la terre avec trop de pesticides et on essaye de garder des populations dans les campagnes.Le problème actuel est que tout le monde souhaite adopter le meme modèle avec des cerises en toute saison, des petits pois à tout moment et des fruits ou légumes que l'on ne connaissait pas mais qui sont tellement "chic" à manger à tout moment.C'est vers le bon sens qu'il faut revenir mais en effet, je ne suis pas très optimiste sur ce point....

Olivier 06/09/2007 00:13

"...Pas certain que ce soit le bon sens qui l'emporte et c'est vraiment regrettable car des solutions existent..." lesquelles sont elles ?Cordialement,Olivier

Gayanée 12/08/2007 12:54

Mais après la catastrophe, les humains seront moins nombreux, la nature reprendra ses espaces (ses aises) et ses droits...Puisque nous ne savons pas nous adapter maintenant, il faudra nous adapter pendant et après la catastrophe... si nous y survivons...Cette vision de famines, épidémies, guerres ... me laisse penser qu'au lieu de m'orienter vers la simplicité volontaire, je ferais mieux d'acheter des armes et des médicaments (ou HE, etc) en quantité!!

Nono Ladette 26/06/2007 15:07

Hélas le scénario le plus probable c'est que chaque pays va réduire ses exportations pour assurer la sécurité alimentaire de ses habitants.Ceux qui ne produisent pas assez de céréales sur leur territoire (la base de la nourriture pour nous comme pour la viande que nous mangeons) vont devoir les payer de plus en plus cher, juqsu'à ce qu'ils ne puissent plus suivre (probablement les pays africains les plus pauvres en premier). Alors d'immenses famines et donc maladies arriveront jusqu'à ce que la population mondiale se réduise pour s'ajuster à la quantité de nourriture que la terre peut nous donner.Ce scénario catastrophe se produire à moins que :- on augmente les rendements (OGMs?)- on augmente les terres cultivables (déforestations?)- on n'utilise les plantes que pour se nourrir (stop aux bio-carburants?)- on simplifie notre consommation alimentaire (en ne mengant que du pain et des pangas?)

Le prof à la dérive 22/06/2007 15:38

Merci pour ce morceau de culture.