Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez Ecolo Du Jour sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg

 

Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 23:44

....anti_bug_fckil serait peut être temps de se poser et d'essayer de comprendre le logiciel qui guide nos politiques publiques. J'avoue ne pas avoir de réponse, loin de là, et c'est justement pour cela que je souhaitais aborder ce sujet avec vous.

images-1.jpgQuand on regarde objectivement les avancées qui ont été faites dans l'univers du Développement Durable, on se rend compte que ce sont surtout les pays nordiques qui ont des longueurs d'avance sur nous car, très tôt, ils se sont lancés dans cette direction. J'ai envie de dire ....pourquoi eux et pas nous? Alors que l'information de base est la même dans les pays, les orientations prises sont très différentes.

Un cas concret qui se joue en ce moment, alors que nous sommes dans une phase de réchauffement climatique inquiétante. L'enjeu est de réduire pour tous les pays nos émissions de CO2.

EPR.jpgEn France, on nous explique que la relance du programme nucléaire est la solution et que les 3 milliards d'Euros investis par l'Etat dans le projet EPR (dit réacteur nucléaire de troisième génération) sont justifiés pour lutter contre les émissions de CO2.......(ceci dit au passage, c'est peut être OK pour le carbone mais pour le reste, on pourrait en débattre très longtemps)

En Norvège, le gouvernement a interdit la construction de tout type de centrale tant qu'il n'y aurait pas de solution associée de capture et de stockage du CO2. Devant malgrè tout faire face à des pénuries en approvisionnement d'électricité, les Norvégiens ont donné leur accord pour la construction d'une nouvelle centrale au gaz avec, en parallèle, le lancement d'une entreprise, ayant pour objet de développer de nouvelles technologies de capture de CO2. A partir de 2010, cette entreprise commencera les premières "captures", au moment de l'ouverture de la nouvelle centrale au gaz de Mongstad. L'objectif de cette entreprise est de capturer tous les polluants d'ici 2014. Ce projet est le plus grand mené actuellement au monde et servira de véritable laboratoire pour le monde entier. D'ailleurs, Bill Clinton et Kofi Annan ne se sont pas trompés en expliquant, lors d'une récente conférence à Oslo, que la Norvège devait, avec ces nouvelles technologies, être à la pointe des technologies de demain, et de la lutte contre les émissions de CO2.Mongstadbynite.jpg

Alors, au travers de ces deux investissements lourds et qui engagent les Etats sur du moyen terme, on peut se demander qui aura eu raison dans 15 ou 20 ans mais aussi, pourquoi un pays décide de promouvoir une forme d'énergie qui peut être très dangereuse (Tchernobyl, situation en Iran, Corée du Nord....) alors qu'un autre décide d'investir massivement dans les techniques de capture des produits qui sont à l'origine de notre réchauffement climatique !

Si vous avez des idées sur ce sujet, je suis preneur car moi, cela me laisse toujours dubitatif, ces options que nous prenons ou que nous ne prenons pas pour notre avenir....

Partager cet article

Published by Grégoire - dans l'écolopolitique
commenter cet article

commentaires

2 plus n (lui) 30/05/2007 17:37

MoDem, logiciel...c'est comme si nos politiques se disaient qu'il suffisait de changer les mots pour changer de siècle.Je ne sais pas qui le premier à parlé de "changer le logiciel" mais j'ai l'impression de l'avoir entendu à gauche comme à droite et au centre.Curieusement, il y a justement l'APRIL qui lance son pacte pour le logiciel libre : http://www.april.org/actions/le-pacte-du-logiciel-libre/ à l'occasion des législatives. Et il suffit de regarder la mainmise de Micro$oft sur les écoles ou les mairies pour se dire que le logiciel libre devrait être rendu obligatoire dans le tout le secteur public.Pour revenir plus sur le sujet de ton billet, je me demande si la réponse (ou une partie de la réponse) à ta question ne se trouve pas dans la force des lobbies industriels.Quel poids à l'industrie nucléaire en Norvège ? Quelle influence peut-elle avoir sur les politiques ?