En savoir plus




Le blog Ecolo du Jour a été lancé en 2006 afin de réfléchir, ensemble, aux meilleurs chemins à emprunter pour lutter contre le réchauffement climatique et rendre notre quotidien plus écologique. Il se veut un lieu personnel d'échanges, de réflexions mais aussi et surtout, créateur d'idées et d'espoirs !
En ce qui me concerne, j'ai 36 37 38 39 40 41  42   43ans, trois enfants et après 6 années en Suède, je vis de nouveau en France, à Lille, depuis 2011.

N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, ce qui nous permettra de garder un lien et de continuer nos échanges d'idées, ou sinon, retrouvez moi sur facebook ou twitter

facebook.jpgtwitter.jpg


Si vous souhaitez me contacter par mail : suede.gj arobase gmail.com


Recherche

Des réussites écolos en Europe

Mardi 12 février 2008 2 12 /02 /Fév /2008 23:58
- Publié dans : Des réussites écolos en Europe

La démarche engagée par la ville de Tübingen (Allemagne) au début des années 90 ouvre des perspectives intéressantes et nouvelles, afin d'associer les citoyens dans le développement de leur quartier et pourquoi pas, dans la réalisation d'immeubles écologiques.


En 1991, l'armée française quittait la caserne qu'elle occupait depuis la fin de la second guerre mondiale. Une surface de 65 hectares (Tübingen Südstadt) se trouvait à la disposition de la ville. Celle ci, plutot que d'engager des promoteurs qui auraient construits des immeubles tous quasi identiques (comme ce que l'on peut voir de plus en plus souvent en France!), a souhaité associer pleinement les citoyens.


undefined La démarche a été de constituer une société qui a acheté l'ensemble des terrains, les a assainis, dépollués pour ensuite, les viabiliser. Et c'est là que la participation citoyenne est exemplaire. Des parcelles constructibles ont été mises en pré-vente, à destination de groupements de particuliers (entre 5 et 30 personnes par groupement). Ces individus ont comme objectif commun de construire leur immeuble sur une base coopérative.



Après avoir attribué les parcelles, les groupements de citoyens avaient 6 mois pour proposer leur projet et le défendre. Certains engagements devaient être respectés, comme par exemple le rez de chaussée à destination d'une activité commerciale ou encore, des parkings à vélo (puisque les voitures ne sont pas autorisées dans ce nouveau quartier)


Suite à la présentation du projet, une rencontre publique était tenue avec une décision ou non de construction. Dans ce cas, le groupement de particuliers devenait un syndicat de copropriétaires.


Dans la mesure où il n'y avait pas de promoteur, les prix ont été conformes à ceux du marché. Ensuite, une très grande diversité est née dans tous les projets et, dernier point qui me parait essentiel, les citoyens sont particulièrement impliqués dans la vie de leur quartier....car ils en ont été partie prenante et le lien social est très présent ! 


undefined

Le projet a donc débuté en 1992 et devrait se terminer en 2012. Même s'il n'y a pas eu jusqu'à maintenant, de batiments 100% éco conçus, les derniers projets intègrent malgrè tout les dernières technologies environnementales (panneaux solaires, récupération d'eau de pluie, toitures végétales, matériaux "propres", géothermie...)


Alors, rêvons un peu ! ..... Votre ville décide de réaménager un quartier complet en y associant pleinement les citoyens, avec comme donnée à respecter dans le cahier des charges, des batiments éco conçus ! Moi, je suis partant pour constituer un groupement de particulier, pas vous?

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 5 février 2008 2 05 /02 /Fév /2008 23:40
- Publié dans : Des réussites écolos en Europe
Alors que les élections municipales s’approchent à grand pas, je ne sais pas quelle est en France la municipalité qui peut se targuer d’avoir diminué ses émissions de Gaz à Effet de Serre de 80% en 15 ans mais, en Grande Bretagne, l’équipe municipale de la ville de Woking peut mettre à son actif ce très beau résultat (-80% pour les bâtiments municipaux et - 20% sur l'ensemble de la ville)
 
Au début des années 90, le conseil municipal a souhaité s’engager dans la voie des énergies « alternatives » afin de réduire la facture énergétique. A l’époque, l’impact environnemental n’était peut être pas la priorité mais, au fil des ans, on peut se rendre compte que les choix économiques d’alors se sont bien mariés avec les enjeux écologiques.
 
undefined D’un coté, ces « curieuses » associations au dessus des réverbères. Cet ensemble a commencé à voir le jour en 2005. Chaque colonne est indépendante et a sa propre batterie. Une fois chargée, aussi bien grâce aux cellules solaires photovoltaïques qu’à la turbine éolienne, la batterie permet de fournir de l’électricité pendant 3 à 5 jours. Résultat : une économie de 130kg de CO²/an/colonne.
 

De l’autre, afin de chauffer des bâtiments publics mais aussi de nombreuses habitations (immeubles et maisons individuelles), la mairie s’est lancée dans un programme ambitieux de mise en place de mini-centrales de cogénération. Le système récupère l’énergie qui est normalement perdue dans la production d’électricité (au gaz), sous forme de chaleur, alimentant ainsi en partie le chauffage des bâtiments.



 
undefined Et pour compléter l’approche globale énergétique de la ville, des panneaux solaires ont été installés sur de nombreux bâtiments (maison de retraite, piscine, centre de loisirs….) tout comme des cellules photovoltaiques (ci dessous, les cellules photovoltaiques permettent de produire de l’électricité et …de faire de l’ombre en plein été, dans un passage qui était habituellement surchauffé !!!)

undefined
 
Au final, une grande réussite pour cette ville d’environ 60.000 habitants, située à 40 kilomètres au Sud Ouest de Londres.
 
Alors, si c’est possible là-bas….pourquoi pas chez nous ?
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Samedi 2 février 2008 6 02 /02 /Fév /2008 14:01
- Publié dans : Des réussites écolos en Europe

undefined C'est la position courageuse que vient de prendre le Premier ministre Suédois face à l'état inquiétant des stocks de poissons.

Tous les scientifiques s'accordent à dire que les ressources halieutiques sont particulièrement menacées et qu'il faut absolument respecter et même renforcer les quotas de pêches par type de poissons.

Hélàs, au niveau politique, cela devrait se traduire par des positions courageuses comme un accompagnement des pêcheurs dans leurs reconvertions et non, des discours populistes et clientélistes dénonçant  les quotas qui nous viennent de Bruxelles (Comme vient de le faire le Président Sarkozy)

C'est là que l'on mesure à quel point on peut avoir des gouvernements "réalistes" et soucieux du bien commun et d'autres. Il faut savoir qu'en Suède, la flotte est constituée de 1.600 unités et qu'en France, elle en compte 7.700. Aussi, rapporté au nombre d'habitants, il y a plus de personnes vivant de la pêche en Suède qu'en France.

Cependant, le gouvernement de centre droit de Fredrik Reinfeldt a eu le courage d'aborder ces questions essentielles de préservation des ressources, aidé en cela par l'opinion publique. Un plan de 21 millions d'Euros vient d'être annoncé, afin de "restructurer" la filière pêche en Suède, en accompagnant les pêcheurs vers d'autres métiers et en réduisant la flotte de 30%.

Au niveau des citoyens, la sensibilisation passe également par les informations fournies. Ainsi, des restaurants suppriment de leurs cartes des plats à base de poissons (morue ou thon rouge, par exemple). De même,lorsque vous allez chez votre poissonnier, on vous donne toujours l'origine de pêche des poissons et votre interlocuteur n'hésite pas à vous parler des "stocks" disponibles ou non de telle ou telle espèce. Et puis, les reportages dans la presse écrite ou à la télé sont de plus en plus axés vers ces questions des ressources disponibles.

J'espère que cette position, courageuse et réaliste, sera de nature à influencer les autres pays européens car ce n'est pas avec Sarkozy que nous allons préserver les ressources halieutiques ...ni les emplois chez les pêcheurs car, le jour où nous n'aurons plus de poissons....qu'est ce qu'ils vont faire, les pêcheurs?

Quant à nous, consommateurs, les poissons sont à consommer avec modération, et suivant l'état de leurs stocks ! Pour tout renseignements, cliquez ici !

Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Mardi 29 janvier 2008 2 29 /01 /Jan /2008 22:49
- Publié dans : Des réussites écolos en Europe

Difficile d'aborder un sujet aussi vaste que celui de la déforestation mais il me semblait important d'en parler, alors que Greenpeace vient de dénoncer  une déforestation repartie à la hausse au Brésil.

undefined

Tout d'abord, en quelques chiffres : 

- La déforestation représente environ 25% du total des émissions de CO2
- Toutes les 2 secondes, c'est l'équivalent d'un terrain de football qui est détruit
- Au delà du rôle actif de séquestration de carbone, la forêt est le lieu de vie essentiel à la biodiversité, avec 50% des espèces vivantes

Une lueur d'espoir nous est venue de Bali, lors de la convention préparant l'aprés Kyoto. En effet, les Etats se sont accordés pour mettre en place un programme permettant d'aider les pays du sud à garder leurs forêts ou à reboiser (REED en anglais). Belle idée mais hélàs, il y a urgence et alors que le fonds de financement du programme est alimenté par différents pays avec des moyens pour l'instant à hauteur de 208 millions d'Euro, Nicholas Stern évaluait en 2006 l'effort financier nécessaire à l'atteinte des objectifs .....de 5 milliards de dollars ! 

Vous le voyez, nous sommes loin...même très loin de la solution pour ces questions de déforestation mais cependant, en tant que simple citoyen, je pense que nous pouvons et devons faire pression en refusant des produits qui n'ont pas la norme FSC. De même, il faut dire haut et fort que ce que l'on appelle à tort les "bio carburants" sont un véritable danger pour l'humanité. Au prétexte de faire rouler nos voitures à l'éthanol, nous encourageons la déforestation, permettant ainsi de libérer des espaces propices aux cultures.

Alors, tous à vos claviers, crayons, téléphones et autres point d'accueil dans les différents espaces de vente : demandez et exigez des produits FSC, que ce soit pour le mobilier, les jeux des enfants ou pour l'équipement de votre maison.  Plus nous seront nombreux à le faire, plus nous pourrons espérer que les fonds envoyés à ces programmes de sauvegarde des forêts seront réellement à la hauteur des enjeux.

Quant à l'éthanol.....il va falloir attendre les agrocarburants dits de deuxième génération (qui utiliseront par exemple uniquement la tige de la plante) pour pouvoir réellement adhérer à cette filière car, à l'heure actuelle, elle n'est clairement pas une solution d'avenir au regard de son impact négatif sur le réchauffement climatique.

Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Jeudi 24 janvier 2008 4 24 /01 /Jan /2008 20:59
- Publié dans : Des réussites écolos en Europe

L'imagination et l'innovation doivent être au rendez vous des nouvelles technologies de réduction des émissions de CO2 et autres Gaz à Effet de Serre.

 

Illustration avec deux exemples prometteurs.

  undefined

Le premier concerne la Suède. Un promoteur immobilier souhaite construire, à proximlité de la gare centrale de Stockholm, un nouvel immeuble, accueillant aussi bien des appartements qu'un petit hotel et des boutiques. La particularité de cet immeuble (qui devrait être finalisé en 2010) sera de récupérer la chaleur de la gare, toute proche, pour chauffer de l'eau, laquelle sera acheminée dans le nouveau bâtiment. Au final, le promoteur prévoit de réduire jusqu'à 20% la facture de chauffage pour les résidents.

Le projet semble simple à mettre en oeuvre puisque l'on nous annonce qu'il coûtera environ 21.000 € seulement et qu'il suffit d'un système de ventilation pour bien récupérer la chaleur humaine dégagée par les personnes transitant par la gare. 

imaginez un peu !  Si le système fonctionne, cela ouvrirait de nouvelles opportunités et s'appliquer dans bien d'autres situations ainsi ....les immeubles au dessus du métro parisien,les habitations à coté des grandes gares ou des musées !

Le promoteur table sur le passage de 250.000 personnes par jour dans la gare et à Paris ou dans d'autres grandes villes, ce chiffre est facilement atteint, voire dépassé.

Voilà une idée à suivre mais plutot originale, non?



undefined L'autre exemple prometteur concerne celui de la société allemande  Skysails, créée en 2001. Là aussi, le principe parait évident sur le papier : il s'agit de faire avancer des porte-containers et autres bateaux, en partie grace à une immense voile. Les derniers essais ont été fait la semaine dernière (cf  quelques vidéos ici) et le bateau a quitté le port de Bremerhaven mardi, pour se rendre au Vénézuela. La société créatrice du concept annonce une diminution de 10 à 35% de la consommation de carburant. Quand on sait à quel point les bateaux sont source de pollution, on se met, là aussi, à rêver, non?

Voilà des projets insolites qu'il va falloir promouvoir si l'on souhaite atteindre les objectifs que la Commission Européenne vient de nous fixer ....... Et là, il ne va pas falloir faire preuve de frilosité mais au contraire, d'optimiste, d'innovation et de "bon sens", une fois de plus.

Allez.....moi, j'y crois ! Et vous?

Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés